Atelier Ryza 2, le test sur Playstation 4

Atelier Ryza 2, le test sur Playstation 4
Par Manoloben

Vous le savez depuis le temps, j’ai commencé la série des Ateliers que trop tardivement et surtout j’ai commencée avec un Atelier qui n’était pas un Atelier : Nelke & the Legendary Alchemists – Ateliers of the New World. Alors forcément je n’ai pas d’apriori sur la série. Je découvre en somme. Et pour ce qui est de Atelier Ryza 2 Lost Legends & The Secret Fairy bien j’ai eu l’impression de retrouver le très moyen Fairy Tail. Rien d’anormal, puisque c’est le même développeur. Résultat, on recherche un peu tout ce que l’on a pu nous vendre sur Atelier depuis 10 ans.

Atelier Ryza 2 commence quelques années après le premier (que je ne connais pas). Notre héroïne est plus mature et elle est censée faire des choses d’adulte… on verra que c’est pas totalement le cas. Au début de l’aventure, elle reçoit un mystérieux œuf noir qui deviendra un « truc » et s’appellera Fy. Ryza part perfectionner ses talents d’alchimiste à la capitale, elle va retrouver ses amis/connaissances, semble-t-il (je vous rappelle que je n’ai pas joué au précédent opus) dont Tao, son ami d’enfance. Étudiant en histoire de l’antiquité, il connait les rumeurs et légendes des environs – ça tombe bien vu le titre. Ils partiront ainsi à l’aventure et vont se balader dans les ruines avoisinantes – et encore une fois, ça tombe plutôt bien.

Maintenant pour ce qui est de la partie jeu, le titre assomme par ses longs pitch, discours, texte. Faut pas se leurrer, ça bavasse. Bonne nouvelle, l’aventure est disponible en Français grâce à un patch Day-One. Mauvaise nouvelle, c’est que c’est autant intéressant que de lire les échanges de Senran Karuga Peach Ball (pour vous dire le niveau). Échange de futilité sur échange de futilité, vos personnages ont l’air naïfs. Et tous s’extasient devant Fy en permanence, si le thème de Ryza 2 c’est la maternité vue par les trop jeunes Japonais kawaï, je pense qu’on est bon. Personnellement, j’ai 40 ans, 2 enfants, ça me dépasse un peu. Donc Atelier Ryza 2 est un mauvais Visual Novel… Check

L’autre point qui m’a totalement fait penser à Fairy Tail, c’est les combats, très punchie, avec plein d’effets spéciaux et un rythme soutenu. C’est marrant, mais je ne voyais pas Atelier comme ça. En tout cas, il n’y a pas vraiment de stratégie dans ces combats, et ça donne le sentiment que de bourriner une touche suffit. Dommage, c’est vraiment beau sinon. Donc Atelier Ryza 2 est un moyen RPG Tactique… Check

Alors j’ai bien retrouvé ce système de crafting extrêmement complet, et c’est vrai qu’on peut y passer du temps. En plus c’est vraiment très bien géré, on apprend de nouveaux sorts via des points (Skill points) à dépenser dans un arbre de talent/compétence. On sait qu’en maximisant une branche on va obtenir des types alchimie bien bourrine. Mais que forcément ça néccessitera de chercher du matériel adéquat dans des lieux spécifiques. La partie cueillette est vraiment bien fichue et c’est rapide. (j’ai souvenir encore d’avoir miné très longtemps dans World of Warcraft… là on est sur une seconde pour récupérer du matériel). En plus, le monde est semi-ouvert avec un peu de verticalité. Comme son copain Fairy Tail en faites… Donc Atelier Ryza 2 est un bon petit RPG.

L’autre plaisir d’Atelier Ryza 2 qui va plaire au Hardcore gamer du max-stuff, c’est les objets rares à débusquer, et les caractéristiques à maximiser via le système d’association de vos créations avec vos armes, armures, accessoires, objets d’attaque et de soin. Il y a capacité pour les plus grands cerveaux matheux malades de s’éclater. Littéralement. Il vous faudra apprendre les règles de l’alchimie, c’est quasi obligatoire sinon vous allez buter face à certains boss. Donc Atelier Ryza 2 est toujours un Atelier.

D’autres trucs à lire sur Atelier?

J'ai pas retrouvé ce que l'on m'avait vendu de la série Atelier, mais Atelier Ryza pour peu que vous aimiez le style remplit le cahier des charges.

Plaisant !

Offert par l’éditeur : Oui

Pas d'anecdote

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur skype