A Monster’s Expedition, le test Switch

A Monster’s Expedition, le test Switch
Par Kuk
🖶 Temps de lecture estimée : 3 minutes

A Monster’s Expedition through puzzling exhibitions, est un puzzle game tout mignon qu’on ne connaissait absolument pas ! Quand on a reçu le dossier de presse, il a tout de suite fait forte impression, au sein de l’équipe. Du coup, on l’a testé dans la foulée. Et on peut déjà vous dire qu’on a bien fait.

A Monster’s Expedition : un Puzzle Game simple mais pas simpliste

A Monster’s Expedition ressemble un peu à un Sokoban. Il y a toutes les chances que ce nom ne dise pas grand-chose aux moins de 40 ans… en gros, on y déplace des caisses pour les installer à des endroits précis. Ici, la proposition est plus champêtre. Vous devez couper et déplacer des arbres pour passer d’une île à une autre. Les arbres font office de pont, pour passer d’une île à une autre.

Bien évidemment, le concept simple se complexifie rapidement. Il faudra faire fonctionner vos méninges pour exploiter aux mieux les deux hauteurs d’arbres (petit ou grand). Vous pouvez les pousser ou les faire rouler, mais attention, car ils continueront leurs courses. Les troncs ne peuvent être bloqués que par les éléments de décors (les souches ou les rochers ). Quand vous associez deux troncs d’arbre sur la mer et vous obtiendrez un radeau. Ceci vous permettra d’aller explorer un nouveau groupe d’île.

Présenté comme cela on ne voit pas trop de difficulté, pourtant il faudra de nombreux essais pour découvrir les différents déplacements nécessaires pour placer les troncs correctement. D’autant plus qu’il n’y a aucune aide à l’écran pour savoir ou aller. Les seules facilités sont des boîtes aux lettres qui font office de téléporteurs. À ce moment des traces de pas est présent sur les îles où vous avez manqué quelque chose.

Sobre, quasi contemplatif, et surtout bien animé

Graphiquement, A Monster’s Expedition est vraiment mignon. Vous dirigez un monstre qui dispose de petite mimique gestuelle (il n’a ni yeux ni bouche, il s’agit d’ailleurs d’un personnage d’un autre jeu appelé « A good Snowman is hard to build »). Chaque archipel d’îles a un peu ça thématique (montagnes russes, champignons, moulins, etc.), sa saisonnalité (hivers, été, automne, etc.) et son climat (désertique, tempéré, tropical…) .

L’autre élément est que les îles sont une sorte de musée sur les humains ayant vécus en Angleterre. On se retrouve donc comme un musée à l’aire libre avec des objets emblématiques de notre perfide sympathique Albion. Évidemment, l’humour vient de la mauvaise compréhension de l’usage des dits objets. C’est assez drôle, ce qui vous donne un petit objectif pour vous inciter à avancer. La bande-son est, comme les graphismes, minimaliste, mais très plaisante. On a le bruit des vagues et quelques musiques au gré de vos actions.

A Monster's Expedition est donc une très belle proposition de puzzle, à la fois mignon et passionnant. De plus, chaque partie est générée de manière procédurale donc on a une bonne jouabilité. Le seul reproche serait, peut-être, dans son prix. 20€ c’est tout de même un peu cher, mais comme il est vraiment plaisant on le conseille tout de même (en tout cas, dès les premières soldes, jetez-vous dessus).

Excellent !

Version testée : 1.11
Mis à disposition par l’éditeur : Oui

Pas d'anecdote

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur skype

Payer un Carambar au Rédacteur

Dans la même catégorie :

On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!