Toki à la Gamescom 2018, le retour du singe cracheur sur Switch

Toki à la Gamescom 2018, le retour du singe cracheur sur Switch

Par Kuk

C’est souvent quand on est plongé au cœur de l’action qu’on s’aperçoit des loupés. Ça a été le cas à la Gamescom 2018. Planté devant le stand de Microïds, votre serviteur prend conscience d’avoir oublié de prendre rendez-vous pour découvrir la version remastérisée du jeu de plates-formes Toki sur Nintendo Switch, un classique des salles d’arcade de la fin des années 80 et adapté sur de nombreux ordinateurs et consoles, notamment l’Atari Lynx du côté des portables. 

Heureusement, la disponibilité de l’éditeur (et de son attachée de presse) nous a permis de réparer cet oubli.

Alors, que vaut ce Toki sur Switch ? Le travail sur les graphismes est exceptionnel. Nous n’avons pas de mots assez forts pour souligner le rendu des monstres ou des décors que propose cette version. Les animations sont , elles aussi, tout aussi splendides. Salon oblige, nous n’avons pas pu juger des musiques. 

Malgré tout, il est important de noter que nous retrouvons bien le gameplay et les niveaux d’un jeu de 1989 qui a tout de même un peu vieilli. Vous y incarnez un guerrier préhistorique dont un sorcier a enlevé votre compagne et vous a transformé au passage en singe cracheur de boulettes. La gestion des tirs est toujours aussi bonne mais Il faudra se (re)familiariser à la gestion des sauts et à la démarche assez lente de votre personnage.

Le jeu est donc comme l’original, linéaire et basé sur l’apprentissage des vagues de monstres et des pièges qui sont disséminés dans les niveaux. Il en est de même avec les mini-boss intermédiaires ou les monstres de fin de niveau dont il faudra mémoriser attaques et déplacements.

En conclusion, si Toki nouvelle mouture bénéficie d’une belle réalisation, il est surtout destiné à un public nostalgique ou amateur de jeux d’arcade exigeants. D’ailleurs, c’est probablement le public visé, car sur le stand de Microïds nous avons également pu essayer la petite borne en carton qui sera proposée dans la version de base du jeu dite « rétro collector ». Vous pourrez ainsi glisser votre Switch dedans et créer ainsi une mini-borne. C’est plutôt bien fait, tant au niveau de la matière que de la sérigraphie.

Toki sera commercialisé très bientôt, le 4 décembre précisément et c’est pour le moment une exclusivité Nintendo Switch.

Facebook
Twitter
WhatsApp

Kuk

Kuk s'est lié d'amitié avec le monde du jeu vidéo très jeune. En 1988, il possède son premier ordinateur, un Atari 1040 STF flambant neuf. Et Atari ne le quittera plus jamais… Durant les années suivantes, il s'intéresse tour à tour à la Nec GT, à la NeoGeo Pocket et à sa petite soeur, la déclinaison Color, qui le font rentrer dans le jeu vidéo portable. Passionné d’histoire et de littérature, il apprécie tout particulièrement les jeux de rôle et les jeux d’aventure. Il montre aussi beaucoup d'intérêt pour le travail fourni par les développeurs indépendants dont il se fait une spécialité. Dans tous les cas, il privilégie le fond à la forme.