SuperHot : Mind Control Delete, le test sur Xbox Series X

SuperHot : Mind Control Delete, le test sur Xbox Series X

SuperHot : Mind Control Delete, le test sur Xbox Series X

Mais comment ai-je pu passer à côté de Superhot tout ce temps? Le concept délirant est juste la porte ouverte au fun court et efficace. Au-delà du FPS classique, le titre me rappelle les concours/combats de virus à l’EPITA où nous devions remplir la mémoire de notre empreinte, et bien sûr l’adversaire devait en faire de même. Ça n’a qu’un petit rapport avec le jeu, mais comme Ray dans Ghostbuster, « ça a fait boum là-dedans ».

Revenons à SuperHot, ou plutôt SuperHot : Mind Control Delete la version largement augmentée du premier titre (qui désormais s’apparente plus à une démo). Non SuperHot n’est pas une simulation de Chaturbate, ni la dernière camgirl à la mode. C’est un « FPS » mais pas le genre à histoire, ici c’est le concept de FPS et d’aléatoire qui va driver les quelques heures en sa compagnie. On s’imagine petit programme informatique, devant lutter la GLACE (pour rester dans le contexte Cyberpunk du truc) pour réussir enfin à ne plus boucler. Ou peut être que c’est tout autre chose allez savoir? Mais encore une fois, ce n’est pas l’histoire qui fait l’originalité.

Mais c’est bien le gameplay de SuperHot : Mind Delete Control qui s’apparent à du génie. Globalement, le temps ne bouge qu’avec vous, vous pouvez donc réfléchir aux meilleures actions à entreprendre en fonction du contexte. Éviter cette balle, foncer sur ce personnage avec un fusil d’assaut, ramasser l’objet pour le lancer rapidement et faire lâcher son arme à cet ennemi, etc., etc. Au début, on tâtonne, on apprend rapidement les règles du monde qui nous entoure, les qualités de chaque arme de corps à corps ou de tir. On comprend que les munitions sont limitées aussi très rapidement. Tout ceci se passe dans des arènes très fermées avec des personnages sortant de chaque porte et tentant de vous contourner. Mais heureusement la réussite d’un niveau est basée sur le nombre de « kills » vous sauvant d’une mort certaine.

Très vite le jeu dévoile ses facettes supplémentaires, des hacks font leur apparition vous permettant d’avoir plus de points de vie, des armes plus puissantes, des attaques spéciales, etc., etc. Le gameplay s’enrichit et empêche littéralement l’ennui. Pour finir, SuperHot : Mind Control Delete vous trollera comme pas permis avec des mots apparent à l’écran avant qu’un ennemi ne vous frappe dans le dos, ou pour vous expliquer à quel point ce que vous faites est futile. Ouais, c’est peut être futile, mais ça fait du bien… nah!!

Par La Team
Offert par l’éditeur : Non

J'ai caché dans cette page un code STEAM de SUPERHOT. A vous de le trouver (premier arrivé, premier servi)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur skype

SuperHot : Mind Control Delete est génial, son seul défaut son prix de 25€ hors solde est un poil exhorbitant. Ils auraient pu offrir SuperHot par exemple pour ce prix. Mais sinon c'est du très bon, à voir donc après une petite solde.

Excellent