Roarr! Jurassic Edition, le test sur Switch

Roarr! Jurassic Edition, le test sur Switch

Roarr! Jurassic Edition, le test sur Switch

Ça faisait longtemps que je n’avais pu cracher mon venin sur un jeu. Le pauvre, il n’a rien fait de mal ni de bien d’ailleurs. Juste il est la preuve vivante que Nintendo file des kits de dev à n’importe qui pour en  faire n’importe quoi.

Roarr! Jurassic Edition fait donc partie de ces titres abonnés aux promotions éternelles du MarketPlace Nintendo. Il vous propose pour quelques points or (ou quelques centimes/euros si vous êtes fou) de prendre le contrôle d’un T-Rex mal embouché. Il faut dire que les aliens ont fait pas mal de bruits.

À vous les joies de taper 2 boutons alternativement, d’utiliser une roulade de T-Rex bien connu des archéologues et même de faire des sauts à la Devil May Cry. Y’a pas à dire, ce T-Rex a dû bouffer de l’Ovomaltine.

Afin de varier les plaisirs, vous pourrez « démolir » (enfin pousser) les objets du décor pour augmenter votre jauge de « Super » et faire un super coup (logique).

Le carac-design est monstrueux, les aliens ayant décidé de muter avec les objets du décor. Attendez-vous à affronter des boss moissonneuses batteuses… et ça sur 6 niveaux. On peut jouer jusqu’à 4, il y aurait des combos quelque part, mais j’en doute… Après 10 minutes c’est un supplice, donc clairement, passez votre chemin.

Par Manoloben
Offert par l’éditeur : Non

Mais c'est de la merde!!!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur skype

#Roarr fait parti de ces trucs qu'on a pas besoin d'avoir sur la console. Ca économise 700Mo pour... je sais pas... autre chose.

A oublier