Ghostbusters Remastered, le test sur Switch

Ghostbusters Remastered, le test sur Switch

Par Manoloben

Un Remaster minimaliste, un test aussi ... 🙂

Il y a des choses qu’on ne découvre que tardivement, que le café c’est bon, que Nintendo ne corrige pas les défauts de ces consoles, comment on fait les bébés, et Ghostbusters The Video Game. Pour ce dernier, j’ai pu rattraper mon énorme retard sur la petite dernière de Nintendo. Enfin disponible sur switch le jeu de Saber Interactive se refait rapidement une beauté.

Pour le joueur qui comme moi elle avait loupé lors de sa sortie sur PC il y a quelques années, c’est une aubaine. La nostalgie faisant son effet, j’ai tout de suite accroché au scénario. Bien que le soft mette quelques heures à démarrer, on a tout de suite ses repères. À vous les joies d’utiliser le Positroneur désintégrant, de discuter avec Venkman, de pourchasser Bouffe-Tout est d’affronter un Bibendum chawmalo. Retour dans les années 80 assuré.

Le mélange de FPS, chasse aux fantômes et cette quête ultime consistant à sauver le monde nous donnera quelques heures d’amusement. On regrettera seulement la paresse de l’adaptation qui ne mérite aucunement le nom de Remaster. Mais ne boudons pas notre plaisir, le titre n’avait pas été accessible à bon nombre de joueurs et c’est désormais chose faite.

Il y a ma fibre nostalgique qui parle dans ce test, et je dois bien me rendre à l'évidence que je ne suis pas du tout objectif. Pour le quasi caractère que je suis Ghostbuster me prend entièrement par les sentiments, me retourne le cœur (dans le bon sens du terme), me fait un énorme câlin et me laisse avec mon chagrin de n'avoir jamais pu voir sur les écrans le troisième opus des aventures de nos chasseurs de fantômes préférés. Dans tous les cas, si vous n'avez pas pu jouer précédemment à ce titre, n'hésitez pas à le demander sous le sapin.

Note:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp