Dirt 5, le test sur Xbox Series X

Dirt 5, le test sur Xbox Series X

Je ne connaissais pas Dirt, enfin je connais bien un autre Dirt qui est proche de Pigalle, on y trouve un cocktail « Zombie » à base de trois rhums qui en plus d’être bon vous retourne. Mais cela n’a aucun rapport avec Dirt 5, voir même, les deux ensembles sont déconseillés.

Pour le Dirt du jour, on parle donc du jeu de course, celui-là ne fait pas dans la dentelle. Ici pas ou peu d’asphalte, mais de la boue, de la neige, de l’eau, de la glace, du sac. Bref, tous les trucs qui tâche. Et oui, votre nouvelle Audi va finir rayée et couverte de boue virtuelle. 

Dirt 5 reprend donc tous les atouts des jeux de courses actuels, mode carrière avec 130 courses à tenter de remporter sur 5 chapitres. On va vous faire croire qu’il y a une vague histoire façon Karaté Kid sur fond de vengeance, mais c’est plus histoire de meubler avec des voix qui tentent de rendre intéressant quelque chose qui ne nous importe pas. On trouvera aussi dans ce mode carrière, une gestion de sponsor, achat de véhicule, réputation, etc., etc.. Il propose aussi quelques customisations graphiques des dits véhicules (le vert pomme et tellement mieux que le bleue dragée). On est sur du classique, mais pas désagréable. Premier défaut, impossible de tester un véhicule avant de l’acheter, résultat on claque quelques dizaines d’années de SMIC dans une Porche pour faire le malin, mais ça fini … dans le ravin.

Le point fort de Dirt 5 qui est à mon sens l’élément différenciateur par rapport à l’annuel NFS. C’est les catégories de courses : Ice Breaker qui est juste une perle avec des courses sur glace, Sprint qu’on passera rapidement, Land Rush qui vous permettra de mettre un peu de hauteur à votre course, Ultra Cross, Stampède ou Rally Raid qui ressemble plus à des courses classiques. On trouvera aussi Gate Crasher, Gymkhana et Smash Attack qui sont plus les jeux du cirque version automobile. Vous l’aurez compris il y en a pour tous les goûts et ça renouvelle pas mal l’intérêt pour le titre. Ajoutez à cela 70 parcours (comprenez qu’un circuit peut avoir plusieurs parcours dont un reverse). Point positif supplémentaire, vous avez un générateur d’arène pour les modes Smash Attack, Gymkhana, et GAte Crasher. C’est clairement le tomate, salade, oignon du jeu de course.

Sur Xbox Series X, le Raytracing est bien présent et les circuits sont travaillés (spots, effets pyrotechniques, météo). Ceci afin que vous le remarquiez. C’est simple il n’y a pas un circuit sans flaque d’eau, résultat il aurait peut être dû le renommer en Mud (on me dit que c’est déjà pris dans l’oreillette par un obscur jeu de quad -> ma vanne tombe donc à l’eau). D’ailleurs, on veut vraiment vous en envoyer plein les mirettes au point de dire adieu à la logique universelle de la vie, l’univers et le reste. Ainsi le soleil se couche en une minute chrono pour laisser place à la nuit entre deux tours de circuit. C’est absolument déstabilisant! Le moteur physique possède une gravité qui lui est propre. Résultat, les sauts sont toujours magnifiques, façon « Sheriff fais moi peur ». La météo sera toujours de face (pluie, neige) alors que pourtant le vent sur les feuilles mortes, ou votre passage sur des cotillons est superbement bien géré. Le mode photo mettra en valeur vos plus beaux moments, mais certains effets sont juste complètement pétés (principalement le temps de la prise de vue qui donne un effet dégueulasse).

Ces quelques points négatifs n’entachent en rien la qualité du titre, mais mériteraient d’être pris en compte lors d’une prochaine itération. En l’état, Dirt 5 est un très bon amusement, très arcade avec pléthore de mode de jeu, de contenu,  et franchement là-dessus il est imbattable. À plusieurs c’est de l’amusement assuré.

Par Manoloben
Version testée : 1.0.2433.75
Offert par l’éditeur : Oui
Coucou le Raytracing
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur skype

Un très bon moment passé sur ce #Dirt5, si vous aimez les jeux de courses il vous proposera quelques virées très intéressantes. Avec un gameplay qui change un peu et une réalisation magnifique pour ce début de #XboxSeriesX. Je suis impatient de voir la suite!

Amusant