Deep Sky Derelicts: Definitive Edition, le test Switch

Deep Sky Derelicts: Definitive Edition, le test Switch

Deep Sky Derelicts fait partie des jeux indépendants PC qu’on attendait avec impatience sur console portable (qui a encore mentionné la PS Vita?). Cela, depuis qu’on l’avait vu à la Gamescom 2017 sur le stand de l’éditeur russe 1C Company.

C’est maintenant chose faite avec une Definitive Edition. Alors ? Avons-nous bien fait d’attendre la version Nintendo Switch  ?

Par Kuk

Deep Sky Derelicts: Definitive Edition, le test Switch

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

"Techniquement assez minimaliste, [...] Deep Sky Derelicts : Definitive Edition repose sur une ambiance graphique et sonore de qualité, combinées avec des mécanismes de jeu d‘exploration et de combat de carte très bien dosé"

Deep Sky Derelicts : Definitive Edition, est un jeu de rôle tactique dans un monde futuriste, qui combine également des éléments de jeu de plateau et de carte… Le scénario est assez succinct, puisque vous êtes une équipe de trois mercenaires chargés de récolter des données sur des épaves de vaisseaux spatiaux.

La direction artistique est superbe, c’est d’ailleurs ce qui nous l’a fait remarquer, à condition bien sûr d’aimer le style BD futuriste proche des oeuvres de Philippe Druillet. On lui reconnaîtra également une BO peu fournie, mais très inspirée.

Par contre techniquement le jeu est assez minimaliste (pour ne pas dire plus). Chaque vaisseau est représenté sous forme de damier et vous vous déplacez tel un pion case par case. Celle-ci se découvrant au fur et à mesure de votre progression. Bien sûr il vous faudra éviter ou affronter plusieurs types de monstres. Les combats sont au tour par tour et s’effectue à l’aide d’actions représentées sur des cartes. Cartes déterminées par votre équipement, armes et modules. À ce moment-là on change de perspective et vos trois mercenaires sont alignés face à vos adversaires.

Il vous faudra gérer aux mieux vos déplacements. D’abord parce que chaque case traversée vous coûtera une petite dose d’énergie et si vous arrivez à zéro vous êtes morts. Mais la complexité va venir d’une plus grande variété des espaces à explorer dans les vaisseaux. Ainsi que les événements sur certaines cases intègrent comme des fluctuations quantiques qui vous téléportent, une surtension qui augmente votre consommation d’énergie, une interférence magnétique ou la faible gravité qui impacte vos combats, etc.

La Definitive Edition rajoute deux DLC proposés sur Steam appelé New Prospects et Station Life qui donne un peu plus de contenu. Notamment quelques améliorations dans la base ainsi que des missions secondaires supplémentaires.

Deep Sky Derelicts: Definitive Edition est donc un jeu assez simple à comprendre, mais intègre plusieurs particularités avec lesquelles il faudra jongler. Principalement la constitution du deck de cartes qui se fera au travers de vos découvertes. Ainsi, les armes et objets trouvés ou que vous achèterez ont leur importance, parlons aussi de leurs effets en combats, ou encore des petites énigmes liées aux quêtes. Le jeu n’est ainsi jamais lassant et il faudra compter une trentaine heures pour réaliser complètement le mode campagne.

Un mode arène est également présent et change un peu la donne, puisque vous devrez finir le niveau d’une traite sans pouvoir vous replier sur votre base. On conseille de vous y essayer après avoir fini au moins une fois le mode campagne.

Il n’y a pas de New Game +, mais comme les niveaux sont générés aléatoirement, et qu’on peut y associer une difficulté Hardcore la Replay Value est forte. Par contre, il faudra faire attention, car chaque mort est définitive.

Pour nous Deep Sky Derelicts : Definitive Edition est particulièrement agréable et ce joue parfaitement sur Switch. C’est bien simple une fois lancé, nous n’avons pas pu nous arrêter. Tout au plus pouvons-nous faire regretter une conversion sur la console de Nintendo qu’on pourrait qualifier d’un peu trop facile. Une version tactile aurait été idéale sur Switch et complètement adaptée. On aurait également aimé utiliser la croix directionnelle sur le damier, la maniabilité en aurait été plus agréable qu’avec le stick. De petits bugs sont encore présents dans la version 1.5 en espérant qu’ils soient vite corrigés.

Vous l’aurez compris Deep Sky Derelicts est un jeu a petit budget (les animations des personnages sont limitées au strict minimum), mais qui repose sur une ambiance graphique et sonore de qualité combinée avec des mécanismes de jeu d‘exploration et de combat de carte très bien dosé. Les générations aléatoires de niveaux créent parfois des combinaisons pas toujours très heureuses, mais c’est le prix pour une rejouabilité quasi infini… et qui ici pourra être emmené partout.

Note: