[Lecture] Dungeons & Dragons Collector Tome 1 & 2

[Lecture] Dungeons & Dragons Collector Tome 1 & 2
Par Manoloben
🖶 Temps de lecture estimée : 3 minute(s)

J’étais content à l’annonce de tome Collector pour Dungeons & Dragons. Encore plus quand on me les a gentiment fait parvenir pour vous en parler. On ne se refait pas, je suis quarantenaire, j’ai vécu avec Dungeons & Dragons. Au travers du jeu de rôle où j’ai dû la première fois mourir face à un rat (j’étais Magicien). Puis dans Baldur’s Gate, ou j’ai dû mourir de la patte d’un … rat (j’étais Magicien). Puis dans NeverWinter Nights, premier jeu de la série où je ne suis pas mort de la patte d’un rat. Bref D&D comme on dit, je connais!

Alors forcement, voir un livre collector Dungeons & Dragons, en deux tomes, grand format (A4), couverture cartonnée de qualité. Ça me chatouille l’échine! J’ouvre un peu les pages au hasard, je me sens comme chez moi. De beaux artworks, plein de texte. Chouette! Puis, j’ose, je me pose et je le lis.

Je commence par le sommaire, qui passera du coq à l’âne sans aucun scrupule! Introduction, feuille de personnages, puis bestiaire sur … une page… mais … comment vous faites cela? L’explication n’était pas loin, les deux tomes dispatch leur savoir en plusieurs morceaux, le bestiaire revenant plus tard. Tout comme ce descriptif des Héros et Méchants ou encore ces petits jeux ridicules censés être RP (roleplay). C’est donc absolument indigeste à lire, puisqu’on change en permanence de sujet.

Reste le contenu, rien de nouveau sur les parties pures D&D. On reprend en résumant grossièrement le contenu du livre des règles. Puis viennent les « petites » nouveautés comme des conseils sur les équipes qui jouent en ligne ou les podcasts. Pas de bol, c’est une traduction d’un livre en anglais, donc on verra que des conseils pour les anglophones. Les pauses jeux sont sorties de Mickey énigme (pas vraiment, c’est pour vous donner l’état d’esprit) et sont ridicules.

Il ne reste pas grand-chose pour sauver les livres de Hachette vendus 15,95€ pièce. Alors ils sont beaux certes, ils résument pour les fainéants les centaines de pages des livres de règles. Mais sans vraiment vous permettre de jouer sans les avoir lus pour autant. Ça reste de l’objet de collection, mais sans âme. Mon coeur est brisé!

La forme est là, mais le fond est tellement creux, qu'il ne restera qu'un object de collection pour quarantenaire en manque!

Moyen !

Mis à disposition par l’éditeur : Oui

Pas d'anecdote

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur skype

Payer un Carambar au Rédacteur

Dans la même catégorie :

On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!