Dragon Ball Fusions, le test sur 3DS

Je n’aurais jamais cru pouvoir me réconcilier avec la série de jeux vidéo Dragon Ball (bon j’ai pas encore joué à Dragon Ball Fighters Z). Ce Dragon Ball Fusions m’avait déjà été conseillé en 2017, mais je n’avais pas prêté attention. Il est donc resté bien longtemps sur la pile des jeux « à faire » quand on aura le temps. Et vous savez ce que c’est, on est en vacances, on sait qu’on va avoir quelques heures devant soi (How Long To Beat annoncait 12h). Donc on recharge la 3DS, on met la cartouche, et on se lance dans une chasse aux Dragon Balls!

Un habillage 3 étoiles

Déjà la première chose qui frappe quand on lance ce Dragon Ball Fusions, c’est la qualité générale du titre. Graphiquement tout d’abord, avec ses graphismes cell-shading. Puis sonore avec la musique de la série et les voix. Et pour finir, ce chara-design riche d’Akira Toriyama qui est repris pour les protagonistes principaux, mais aussi pour les très très très très nombreux autres personnages qu’on ne connait pas vraiment. Gros bonus, dès la première seconde de jeu, on offre au fan le meilleur moteur de création de personnages de DBZ basé sur justement le chara-design du maître. On est sûr du haut niveau, et ça fait vraiment plaisir sur la petite console portable de Nintendo.

Une fois votre héros créé, vous allez débarquer dans une histoire rocambolesque qui permettra de faire se rencontrer tous (littéralement tous!) les personnages de la série. Que ce soit San Goku jeune ou Pinnich en passant par Bartok ou Freezer. Ils sont tous là, et bien en vie! Cette joyeuse pagaille va aussi servir une histoire avec de nombreux twists, même s’ils restent peu intéressants en soi. Plus un prétexte aux multiples combats proposés pour le fan service, qu’une vrai question de fond sur la série.

Dragon Ball en mode Tactical RPG

Pour ce Dragon Ball Fusions il a été fait deux choix cruciaux. En plus de proposer du classique RPG (NDR : Dragon Ball ayant été décliné en de nombreux jeux de combat sur 16 bits, mais surtout des RPG sur console portable), Dragon Ball Fusions propose un « move » surprenant en lorgnant vers les jeux de stratégie tour par tour. Une barre d’initiative que les personnages parcourront à plus ou moins grande vitesse donnera le tempo. Les combattants une fois arrivés en tête de cette barre peuvent lancer des attaques. Que ce soit au corps à corps, à distance avec un Kikoha ou un des nombreux coups spéciaux.

Ce qui m’amène au deuxième choix crucial, qui n’a pas été reproduit depuis un certain DBZ Battle 22 sur PlayStation. Les combats sont par équipe. Chaque équipe est composée jusqu’à 5 joueurs. Ce qui amène de joyeuses rixes dans les zones de combats.

En plus de la partie combat, il y aura bien évidemment une partie exploration sur de petites cartes (niveaux). Durant l’exploration vous pourrez prendre part à des quêtes principales et secondaires. Discuter avec les nombreux protagonistes de la série, retourner sur l’île de tortue géniale, ouvrir des failles temporelles ou chasser les Dragon Balls! Mais vous ne serez pas sur la carte, et beaucoup voudront vous défier! Résultat, vous passerez beaucoup de temps en mode arène de combat!

Attaque, Attaque, Attaque

Dans ce mode arène, chaque attaque aura sa particularité. Les attaques de corps-à-corps nécessiteront de sélectionner « une direction » à l’attaque, tandis que l’ennemi choisira un sens de blocage. Permettant d’atténuer en cas de réussite l’impact des coups. Pour les attaques de Kikohas, elles seront imblocable, elles consommeront un peu de votre Ki, mais permettront aussi de retarder sur la barre d’initiative l’action de la personne touchée. Bien sûr les Kikohas pourront être ciblés ou de zone permettant d’ajouter beaucoup de stratégie dans votre façon d’attaquer.

Mais en vous disant cela, je passe sous silence tellement d’autres possibilités tactiques. En effet, le titre propose une zone de combat délimitée. Poussez un adversaire hors de cette zone et il subira des dégâts supplémentaires (voir il sera disqualifié en tournoi). L’adversaire perdra aussi un temps considérable pour se repositionner et sera donc fortement impacté sur son tour d’initiative. De plus, les personnages qui ont une initiative supérieure à votre cible pourront participer dans l’attaque en mode soutien. Mais ce n’est pas tout, le jeu propose aussi de gérer les collisions sur le terrain, un ennemi qui se dirige vers un allié sera renvoyé par un coup violent, un allié qui se dirige vers un allié l’embarquera dans sa dérive (et lui infligera quelques dégâts). De fait, certaines attaques peuvent s’enchainer magnifiquement envoyant valser littéralement tous les personnages sur le terrain.

Et des coups très spéciaux

Qui dit Dragon Ball Z, dit coups spéciaux, je vous parlais des Kikohas au-dessus, mais il existe aussi des variantes de coups dits spéciaux. Ces coups peuvent être de corps à corps et seront dans ce cas des enchainements de coups plus ou moins puissant. Il y a bien sûr les Kamehameha, les Rayons Garlic, et autres Boules Broyeuses qui se rangent dans les Kikohas. Dans ce dernier cas, ils peuvent être annulés par un Coup Spécial de type Kikohas adverse donnant lieu à un combat de puissance (taper sur A comme un fou) afin de faire gagner votre rayon d’énergie. J’oubliais aussi les coups dits de « Soutient » qui sont des « bluff » de statistiques.

Bien évidemment ces Coups Spéciaux consomment plus de Ki. Ils sont aussi classés par grade de C à G mais aussi des variantes (EX, SP, Super). Un même coup sera plus « puissant » selon son grade et sa variante et vous devrez les apprendre. Pour cela, à chaque fin de combat vous aurez le droit à une loterie qui vous accordera de nouveaux coups spéciaux. Libre à vous de les stocker (jusqu’à 30 peuvent être sauvegardé), les apprendre (3 coups spéciaux par personnage), ou de les rejeter.

Le titre ne s’appelle pas Dragon Ball Fusions?

Oui j’allais y venir! En effet, on parle ici de Fusions, de beaucoup de Fusions. Vous connaissiez les fusions de Dragon Ball Z qui étaient temporaire et se limitaient aux personnages très « proche ». Elles sont disponibles sous forme de coups spécial. Et permettent d’avoir un personnage surpuissant pendant quelques tours.

Mais le titre va inclure d’autres fusions. Déjà la Fusion Ultime qui va faire fusionner vos cinq personnages en une sorte de super entité. Grâce à cela vous aurez quelques secondes pour massacrer vos adversaires de coups surpuissants avant que vos cinq protagonistes ne reviennent normalement sur le terrain. C’est en général le coup de vous utiliserez quand vous aurez besoin de terminer définitivement un combat pénible.

Vous aurez aussi, et c’est le coeur du jeu, le plaisir de faire des Fusions Ex. Fusions qui se font avec un anneau (ils sont illimités), et permettent de rester fusionné aussi longtemps que vous le souhaitez. Ici aussi, il faudra créer de l’intimité entre les personnages qui auront besoin que vous ayez réussi quelques prérequis avant de vous autoriser à les fusionner entre eux. Un certain demande un niveau d’expérience, une quête réussite et tout simplement d’avoir le bon protagoniste dans votre équipe. Ce qui me fait venir à l’un des derniers points.

It’s Over 9000! 

Bien que le titre vous proposera quelques protagonistes bien connus pour compléter votre équipe, il va vous falloir recrute d’autres membres pour passer les niveaux. Pour recruter l’un des nombreux personnages disponibles, deux méthodes seront à envisager. La première, via l’une des nombreuses quêtes. En effet, si c’est écrit dans le script vous pourrez recruter une des nombreuses stars de la série dans l’une de ses transformations. Car oui, ils peuvent être disponibles dans plusieurs versions d’eux-mêmes et à des périodes différentes de leur vie.

La seconde méthode consiste à effectuer une attaque dite Zenkai sur un ennemi recrutable. Cette méthode fonctionne pour tous les personnages absolument inconnus, et quelques un de second plan (comme Videl par exemple).

Problème, pour effectuer une attaque Zenkai, il va falloir remplir une jauge, et elle se remplit terriblement lentement à chaque coup émis ou reçu. Résultat, bien souvent vous ferez des combats juste par obligation pour remplir cette jauge avant d’aller à votre véritable objectif, l’un des 300 personnages disponibles du titre. Au total, c’est 700 personnages qui sont disponibles entre leurs versions normales et fusionnées. C’est gigantesque, et ça prendra surtout un temps considérable pour en voir le bout.

Il aurait été un merveilleux Free 2 Play

Ce qui me fait venir doucement à ma conclusion, le titre est pensé comme un Free 2 Play, il propose des mécaniques longues et répétitives. Ainsi qu’une volonté de proposer énormément de choses à collectionner : personnages, fusions, coups spéciaux et même des Dragon Ball pour émettre des voeux.

C’est incroyable la richesse proposée, c’est aussi un terrible mangeur de temps, comptez au moins 20 heures juste pour le « finir ». Mais en 20 heures de jeux, vous passerez surement à côté de 80% de l’intérêt du titre. Il aurait dû se montrer plus généreux et proposer une expérience plus adaptée avec par exemple la possibilité de passer les Cut-Scene ou encore d’automatiquement adresser certaines manipulations comme choisir les coups spéciaux après une fusion ou apprendre un coup spécial de grade supérieur qui va être des véritables mangeurs de temps. Bref, nous prendre un peu plus par la main, nous les joueurs moins acharnés. (on appelle ça l’accessibilité! 🙂 )


D’autres articles qui pourraient vous plaire :

Avis sur Dragon Ball Fusions

Un titre d'une richesse rare, c'est juste incroyable le temps que l'on peut y passer pour obtenir des fusions ultimes. Problème, il faut être client du "je passe 20 heures à faire des combats rébarbatifs pour enfin avoir l'énergie/XP nécessaire" et/ou récupérer le personnage manquant dans votre set. Un bon jeu pour 90% de la population, et un hit pour les 10% restant à n'en pas douter!

Dragon Ball Fusions

Excellent !

Mis à disposition par l’éditeur : Non

Il n'y a pas d'effet 3D sur ce titre. Pourquoi? D'après le studio c'était pour utiliser les capacités de la 3DS sans contraintes.

Trailer de Dragon Ball Fusions

Images de Dragon Ball Fusions

Jeux vidéo à moins de 20 euros

Meilleure Vente n° 1 Minecraft pour Nintendo Switch Minecraft pour Nintendo Switch 22,09 EUR
Meilleure Vente n° 2 Jeux Interdits Jeux Interdits 6,99 EUR
Meilleure Vente n° 3 Poney Aventure 2 Version 3D Poney Aventure 2 Version 3D 12,57 EUR

Meilleurs ventes Jeux Vidéo

Meilleure Vente n° 1 Crash Bandicoot 4 : It's About Time (PS4) Crash Bandicoot 4 : It’s About Time (PS4) 31,03 EUR
PromoMeilleure Vente n° 2 GTA The Trilogy - The Definitive Edition... GTA The Trilogy – The Definitive Edition… 14,99 EUR
PromoMeilleure Vente n° 3 Rise of the Tomb Raider - 20ème anniversaire Rise of the Tomb Raider – 20ème anniversaire 19,93 EUR

Meilleurs ventes Playstation 4/5

Meilleure Vente n° 1 Jumanji : Le Jeu Video (PlayStation 5) Jumanji : Le Jeu Video (PlayStation 5) 29,99 EUR
Meilleure Vente n° 2 Kingdom Come : Deliverance II ( PlayStation 5 ) Kingdom Come : Deliverance II ( PlayStation 5 ) 69,99 EUR
Meilleure Vente n° 3 Resident Evil 4 Remake Gold ( PlayStation 5 ) Resident Evil 4 Remake Gold ( PlayStation 5 ) 49,99 EUR

Meilleurs ventes Nintendo Switch

Meilleure Vente n° 1 Minecraft pour Nintendo Switch Minecraft pour Nintendo Switch 22,09 EUR
PromoMeilleure Vente n° 2 Miraculous Rise of the Sphinx Nintendo Switch Miraculous Rise of the Sphinx Nintendo Switch 24,95 EUR
PromoMeilleure Vente n° 3 EA SPORTS FC 24 Standard Edition Switch | Jeu Vidéo | Français EA SPORTS FC 24 Standard Edition Switch | Jeu… 30,16 EUR
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!