Steins;Gate Elite, le test sur Switch

Steins;Gate Elite, le test sur Switch

Steins;Gate Elite est en fait une version « améliorée » de Steins;Gate, un visuel novel, ou roman graphique en bon français, qui avait fait sensation. Enfin, c’était lors de sa sortie en 2015 (en occident) dans une version PS Vita qu’on avait particulière apprécie.

Par Kuk

Steins;Gate Elite, le test sur Switch

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

"Steins;Gate Elite est un visual novel beaucoup plus dynamique, utilisant de nombreux plans et d'animations de dessins animés [...]. Ce choix aurait dû rendre cette version la plus aboutie et pourtant... "

L’aventure reprend exactement la même trame initiale autour d’une histoire d’un complot du CERN (le Conseil européen pour la recherche nucléaire) et de voyage dans le temps… Vous pourrez vous reporter à notre test pour un descriptif détaillé et savoir tout le bien qu’on a pensé du scénario.

La grande nouveauté est d’abord dans la refonte radicale des graphismes de Steins;Gate Elite par rapport au jeu original. La version Elite utilise des images et des séquences de la série animée sortie en 2011 au japon. On a donc un visual novel beaucoup plus dynamique, utilisant de nombreux plans et séquence d’animations, alors que Steins;Gate utilisait des images fixes.

Ce choix aurait dû rendre cette version la plus aboutie et pourtant… les séquences du dessin animé n’ont pas la qualité graphique des dessins originaux de Ryohei Fuke, (plus connu sous le pseudo Huke).

Heureusement Steins;Gate Elite propose aussi une meilleure visibilité des embranchements scénaristiques. Le jeu propose de répondre à des emails via le téléphone du héros en sélectionnant certains mots clés, ce choix a bien sûr une incidence sur la suite de l’aventure. Le problème était que vous n’aviez aucune idée de la nature de la réponse. Désormais, vous pouvez revenir en arrière et choisir la réponse qui vous convient le mieux.

Dans les ajouts, on notera un doublage total du jeu en japonais, avec les mêmes acteurs toujours aussi excellents. Le rendu sonore (musique et voix) est donc parfait.

On soulignera que le jeu propose selon les versions un petit bonus. La version Switch que nous avons testée propose un petit jeu d’aventure au style rétro : 8 bits aventure Steins;Gate, sympathiques, mais pas non plus exceptionnels.

La version PS4 ou Steam propose 10 petites aventures avec pour protagoniste les personnages vus dans le premier opus, STEINS;GATE: Linear Bounded Phenogram. Elle a aussi le mérite de reprendre les graphismes initiaux, nous avons été plus qu’attirés par cette offre, mais nous n’avons pas pu la tester à ce jour.

Le résultat est pour moi assez mitigé. On aurait dû avoir la version ultime de Steins;Gate. Sauf que, bien qu’il soit amélioré sur certains aspects du jeu, Steins;Gate Elite proposant désormais des graphismes animés, ils sont aussi beaucoup plus fades et moins détaillés que la version antérieure.

Les animations et le côté dessin animé ne permettront même pas d’initier le jeune public à ce visual novel de qualité. Car il reste toujours en anglais et nécessite un bon niveau de vocabulaire.

Toujours aussi intéressant avec un scénario de science-fiction très bien ammené, Steins;Gate Elite sur Switch reste un jeu à conseiller. Mais rate son ambition de version ultime. Un peu plus ergonomique et disposant de graphisme animé, il trouvera nécessairement son public (peut être un peu plus attirant dans la version PS4/Steam du fait du bundle offert). Pour autant on ne peut que vous conseiller de regarder la version originale : Steins;Gate sur PS Vita (ou PS3), qui malgré son côté plus austère garde un charme certain.

Note: