Sam & Max Save the World, le test Switch

Sam & Max Save the World, le test Switch

Sam & Max Save the World, le test Switch

La Switch donne l’occasion de (re)découvrir des jeux anciens à qui ont proposé une nouvelle vie. C’est le cas de Sam & Max Save the World, un jeu sorti en 2006, par le regretté studio Telltale, spécialisé dans les jeux d’aventure.

Sam & Max Save the World est composé de six épisodes, où nos deux compères démêlent plusieurs enquêtes autour de l’hypnose. Ces épisodes sont sortis à intervalles réguliers sur PC d’octobre 2006 jusqu’en avril 2007. Ils ont été portés sur certaines consoles comme la Wii.

Par Kuk
Version testée : 1.02
Offert par l’éditeur : Oui

Un des premiers jeu commercialisé sous forme de chapitre (en 2006). Le premier serait peut-être de TellTale : Bone en 2005

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur skype

Sam & Max est donc un jeu d’aventure point and click qu’on recommande pour les amateurs du genre, qui n’ont pas peur de se creuser les méninges dans des énigmes parfois un peu (trop) foldingue...

Vous dirigez un duo de justiciers zoomorphes : Sam est un chien et Max un lapin dans un monde complètement loufoque. Sam & Max a été initialement un comics publié dans un magazine américain à partir des années 1987. ils acquirent une certaine notoriété avec l’adaptation en jeux vidéo, Sam and Max Hit the Road, sortit en novembre 1993 sur PC DOS.

On dirige majoritairement Sam le chien même si parfois Max a quelques lignes de dialogue. Nous sommes face à un jeu d’aventure point and click assez classique au niveau des mécanismes. Les niveaux sont des successions de petites énigmes où on récupère des objets pour les associer à des éléments du décor qui font progresser l’aventure.

Le point fort de cette série est le côté loufoque du monde et des thèmes abordés (la télévision, internet, le pouvoir, etc.), mais surtout des dialogues complètement foldingues de nos deux énergumènes. Ils n’arrêtent pas de s’invectiver et de donner libre cours à leurs remarques cyniques, et outrancières (voir quasi psychopathe pour Max). La quantité de dialogue doublé est juste ahurissante et de très bonne qualité.
Seule déception dans ce remake Switch, tout est entièrement sous-titré en français, mais on perd le doublage d’origine de Jean-Claude Donda. La traduction est d’ailleurs souvent très bonne, mais on remarque parfois certaines libertés (par exemple quand un des personnages imite l’accent français alors que la traduction française avait choisi de faire une variante espagnole).

La refonte graphique du jeu vaut surtout pour les couleurs, qui sont beaucoup plus vives dans cette nouvelle version. De même, Sam & Max Save the World a été adapté à la maniabilité nomade et au petit écran de la Switch, qui lui va à ravir.

C’est donc un plaisir de jouer à Sam&Max. Pourtant si globalement les énigmes se tiennent on n’échappe pas à certaines solutions tirées par les cheveux, ou tellement loufoques qu’elles en sont difficilement compréhensibles. Ce genre de situation arrive au moins une ou deux fois par épisodes: le questionnaire du chapitre 1, les dialogues de la série TV du chapitre 2, le fait de deviner les couleurs pour repeindre de la voiture du chapitre 5, etc.)… C’est un peu dommage.

Autre point, on est dans une réalisation basée sur une commercialisation initialement conçue sous forme de chapitre. Du coup, le rythme du jeu est donc un peu haché, et perd en cohérence avec beaucoup de redondance « géographique »: Globalement, chaque scénario comprend une rue avec deux boutiques et le bureau de nos deux protagonistes, plus à chaque fois un nouveau lieu. Ce qui est assez peu.

Sam & Max est donc un jeu d’aventure point and click qu’on recommande pour les amateurs du genre, qui n’ont pas peur de se creuser les méninges. C’est aussi la possibilité de jouer à un genre finalement assez (bien trop) peut présent actuellement. Bref un jeu sympathique qui n'a pourtant pas la saveur du jeu original de 1993.

Plaisant