Party Crashers, le test sur Switch

Party Crashers, le test sur Switch

Encore un jeu Party, cette fois-ci c’est la version course de voiture. L’idée est louable, surtout qu’un MicroMachines ou équivalent est toujours bienvenu. À la différence qu’ici on est sur un vrai circuit, et que celui-ci est aérien, une sortie de piste ou se faire distancer et c’est la mort assurée. Comme d’habitude, jusqu’à 4 joueurs pourront s’affronter sur les circuits proposés ou « nouveauté » générés aléatoirement. L’objectif : obtenir 500 points, les kills ou votre placement vous accorderont ces points.

Tout est pensé pour du jeu rapide, si deux joueurs d’affrontent pendant une minute, le jeu forcera la fin du round pour éviter aux autres de s’ennuyer – enfin ils pourront quand même mettre des bâtons dans les roues de leurs collègues avec des mines magnétiques.

Comme d’habitude la proposition des jeux de la gamme « Party » c’est vous donner la capacité de customiser le jeu. On y trouvera bien évidemment des courses éliminatoires avec des armes et c’est d’ailleurs le premier mode de jeu disponible. Les armes sont sympathiques et changent un peu de ce que l’on peut voir. On pourra cependant aussi participer à des courses sans armes, du time trial, ou battle, mais une fois le mode choisi, à vous de pouvoir contrôler les options. Cela va d’avoir une remorque accrochée à la voiture, transformer votre voiture en banane (thème récurrent), faire en sorte que les bordures téléportent les voitures, faire une course aux pièces, etc., etc.

Le jeu propose des préconfigurations bienvenues, car bien souvent votre mélange pourra donner un jeu totalement injouable (bordures téléportant + remorque faite craquer le jeu).

Par Manoloben

Party Crashers, le test sur Switch

Une bonne proposition de jeu apéro, qui permettra de passer un très moment entre amis, j'ai moins apprécié que le golf. Il y a un côté un peu brouillion que je n'avais pas ressenti sur la version Golf.

Amusant

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur skype
Partager sur telegram