LEGO BrickTales, le test sur Switch qui casse des briques!

LEGO Bricktales sur Switch, un très bon jeu qui réveillera votre âme d’enfant en mélangeant aventure… et construction évidemment !

Dans LEGO Bricktales, vous incarnez un petit bonhomme LEGO qui doit aider son grand-père LEGO à réparer son parc d’attraction construit en LEG… Bref vous avez compris. Et pour cela vous allez devoir récupérer des cristaux d’énergie à travers différents mondes, accompagné de votre fidèle compagnon-robot. Prenez en soin car au fur et à mesure de l’aventure il va gagner des pouvoirs et vous permettre de débloquer des situations difficiles !

Vous allez donc successivement visiter cinq mondes pour récupérer cinq cristaux d’énergie. Pour cela il va vous falloir aider les gens. Des missions importantes comme sauver une équipe d’exploration bloquée dans une jungle. Ou encore soigner la population d’un château médiéval. Sans oublier d’éloigner les robots qui ont envahi une petite ville… A chaque monde sa petite histoire rigolote ! J’ai vraiment trouvé les différents univers adorables graphiquement parlant : tout est construit en petites briques, avec plein de petits détails. Le sentiment que chaque décor a été construit avec des LEGO est saississant ! C’est très agréable, un bonheur pour les yeux et vous verrez qu’il y aura plein de personnages à rencontrer. Pour aider tous ces personnages, vous allez faire face à différents challenges…

Tout d’abord, pour les plus acharnés et complétionistes d’entre nous, dans chaque monde vous rencontrerez un petit bonhomme qui vous chargera de récupérer les animaux qu’il a perdus. Evidemment les bestioles (des coccinelles, des oiseaux, etc…) ont eu la bonne idée de se faire la malle dans les cinq mondes, et vous aurez besoin de récupérer le pouvoir du dernier monde avant de pouvoir tous les attraper en revenant sur vos pas… Bonne chance ! Personnellement je n’y ai pas trouvé grand intérêt et j’ai laissé les animaux en liberté.

La construction avant tout

Enfin, bien entendu on est dans le monde des LEGOs, parlons donc de la partie la plus intéressante du jeu : les puzzles de construction ! Pour avancer dans l’aventure vous allez régulièrement être confronté à un challenge à relever. Bâtir un pont pour rejoindre une nouvelle zone de jeu, construire un drone, reconstituer une statue pour débloquer l’accès à un temple… Les défis sont variés et toujours bien intégrés à l’histoire. Certains sont simplissimes, d’autres vont vous faire mal à la tête (la construction d’un escalier de secours collé à un immeuble… dur) !

A chaque défi de construction, vous serez téléporté dans un espace de bac à sable avec devant vous des briques, un terrain de construction avec des limites et des points d’attache fixes, et les consignes à respecter. Le plus souvent la consigne sera de positionner une pièce au bon endroit. Ou de construire quelque chose de solide avec la possibilité de « simuler ». Simuler un poids sur votre construction, ou simuler le passage de petits robots sur votre chef d’œuvre. Pourquoi cela ? Tout simplement parce qu’ensuite votre construction sera projetée dans le monde réel, intégrée au décor et que vous serez susceptibles de monter dessus ! Et vous n‘avez pas envie de faire mal à votre petit bonhomme LEGO.

Seul petit point noir, la manipulation doit se faire de façon très précise pour positionner les briques comme il faut. Et sur Switch il faut parfois s’y reprendre à une quinzaine de fois avant d’arriver à ses fins !


D’autres articles qui pourraient vous plaire :

Pour conclure, LEGO Bricktales sur Switch est une belle aventure mignonne comme tout, qui vous transportera dans un monde dans lequel vous pourrez jouer aux LEGO sans avoir à ranger plein de petites briques derrière vous !

LEGO Bricktales

★Excellent★ !

Mis à disposition par l’éditeur : Oui

Pas d'anecdote

Medias

Jeux vidéo à moins de 20 euros

Aucun produit trouvé.

Meilleurs ventes Jeux Vidéo

Aucun produit trouvé.


Meilleurs ventes Playstation 4/5

Aucun produit trouvé.

Meilleurs ventes Nintendo Switch

Aucun produit trouvé.

On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!