La-console-retrogaming.fr, l’avis

Dans le monde du jeu vidéo et de du retrogaming en particulier, peu de sujets ont fait couler autant d’encre que l’émulation. Sans nier les aspects discutables de cette pratique, mais aussi en phase avec notre époque, nous avons fait le grand plongeon pour livrer ce test. Et tant qu’à faire, autant choisir une « console » qui a déjà fait du bruit sur la toile : celle fournie par le site « la-console-retrogaming.fr ».

Set de Roms et Gomina

A la réception, le packaging est plutôt sympa. On découvre un paquet libellé à l’effigie du site, et une console qui l’est tout autant. Cette dernière prend la forme d’un petit carré d’environ dix centimètres de côté, soit un peu plus petit que la plupart des mini-PCs. Il s’agit au départ d’une Android Box, initialement prévue pour la réception de chaînes Tv en streaming. La carte 4Go pour cet usage d’origine est également fournie, ainsi… Qu’une télécommande.

En complément, la console contient par défaut une carte de 256 Go avec l’OS d’émulation (Emuelec) et les Roms. Les systèmes émulés vont de l’origine (Atari 2600, Intellivision, consoles 8-bit…) jusqu’à l’époque 32-bit (Playstation première du nom en tête) et la Dreamcast. Un adaptateur secteur, un câble HDMI ainsi que deux manettes sans fil sont fournis.

Premier point forcément polémique, la console payante tourne sur un système open source (donc gratuit) et contient de base un bon paquet de Roms (donc flirtant très librement avec la légalité). A ce stade de l’article, vous vous dites peut-être que ce point dépasse largement le cadre de ce test mais concerne le monde de l’émulation « payante » en général. Et vous n’auriez pas tort. N’empêche que ces pratiques divisent toujours légitimement, et chacun se fera son avis sur la question.

It’s over 100 000

Le site annonce 72 supports émulés et 100 000, rien que ça. Bon, un tiers est sûrement occupé par les fullsets ZX Spectrum, NEC PC-88 et NES. Mais ça en laisse quand même pas mal. Les jeux (ou les Roms, à nouveau disons les choses franchement) fournis combinent plusieurs régions : EU, US et Japon. Néanmoins et pour de nombreux titres, la version FR (plus ou moins officielle) est présente. Bien que la ludothèque soit très fournie, certains choix restent étranges. Par exemple et sur Playstation, Tekken 1 et 3 sont présents par défaut, mais le 2ème épisode manque à l’appel.

La box peut être connectée au réseau local et à Internet, en filaire ou en Wifi. Cette connexion permet d’y avoir accès pour rajouter des roms par ce biais (ce qui également possible directement sur la carte SD). Elle permet également de télécharger des mises à jour d’OS ou des thèmes d’interface différents. Là tout de suite, tout se passe bien.

Les (petites) mains dans le (petit) cambouis

Passons tout de même aux points qui fâchent. Un peu, pour commencer. Les contrôleurs fournis sont assez cheap. Il s’agit de clones de manettes PS2, sans fil et avec piles. L’un se synchronise avec la console en Wifi (dongle fourni), et l’autre en bluetooth. C’est surtout leur légèreté qui surprend, manette en main. Malgré tout, ils font le job. Les sticks, le pad et les boutons répondent correctement. L’appréhension principale vient surtout de la solidité des grosses gâchettes. Elles ne devraient toutefois pas trop souffrir, pour la simple raison que la majorité des supports émulés ne les nécessitent pas.

Deuxième sujet plus sensible, la configuration de l’ensemble. Même si tout ceci ne comprend rien de compliqué, il ne faudra pas hésiter à passer un peu de temps dans les menus pour avoir la configuration qui répond au mieux à vos besoins. Par exemple et par défaut, tous les émulateurs sont configurés en résolution native. En conséquence et sur une télévision moderne, ils n’occupent parfois qu’une toute petite partie de l’écran. Les filtres de lissage et les « décorations autour de l’écran » (bezels ou autres) sont également activés. La configuration de nouvelles manettes n’est pas toujours automatique. On peut penser à un parti pris volontaire, ou à un manque de finition.

Là où ça se commence à se gâter plus sérieusement, c’est au niveau de l’émulation. Elle est tout simplement inégale. Les systèmes 8 et 16-bit passent tous très bien. Surtout au niveau des consoles, car côté ordinateurs le manque de clavier (malgré la possibilité d’un clavier virtuel) se fait parfois sentir.

Alex Kidd et Zool sont dans un bateau

A vous la redécouverte de vos titres préférés sur NES, Master System, Megadrive, Super Nintendo, Neo Geo, Amiga… Ce qui fait déjà un paquet. La présence de nombreux Hacks sympas et des systèmes Arcade de la même période (des années 80 jusqu’au début des années 2000) vient agrémenter tout ça.

Du côté des 32-bit et au-delà, la bonne surprise vient de la Playstation 1ère du nom. Tous les titres testés, y compris les plus exigeants, passent crème. La Dreamcast est réputée « facile à émuler », et de très nombreux titres de ce support passent également très bien. Soul Calibur et Sonic Adventure tournent correctement par exemple, là où Daytona USA ramera plus.

La console tousse sur PSP et Saturn, à nouveau en fonction des jeux. Radiant Silvergun ou Wipe Out Pure, par exemple, rament franchement. Et nous avons gardé la bête noire des systèmes « légers » pour la fin : la Nintendo 64. Cette console ne fait malheureusement pas mieux que la concurrence de gamme similaire. La plupart des titres sont à la peine, alors autant honnêtement considérer que la N64 n’est pas de la partie.

Un beau petit billet

Abordons enfin le thème du prix, forcément épineux. Tout d’abord, nous avons déjà évoqué les aspects légalement discutables de l’émulation « payante » et de ce type de produit. En continuant la lecture jusqu’ici, vous savez de quoi on parle et ce que vous pourriez acheter. A propos du tarif lui-même, la console est vendue aux alentours de deux cent euros.

Il semble que celle-ci se trouve pour 35% moins cher (et non 50%, à version identique) sur Ali express ou autre, hors frais de douane. Sans toutefois être sûr que le set de jeux et d’émulateurs ne soit identique (ce que nous n’avons pas pu vérifier à l’heure où nous écrivons ces mots). Ni qu’il ne s’agisse là de dropshipping pur et dur, n’étant pas au fait d’un potentiel accord commercial entre Ali express et le fournisseur Français.

On peut aussi affirmer qu’assembler une telle console soi-même avec un Raspberry, par exemple, reviendrait encore moins cher. Mais on peut aussi se rappeler que le temps de se renseigner, de configurer et de peaufiner un tel système, puis de rechercher et télécharger les Roms (même en fullset) devient vite exponentiel. Ces heures passées valent-elles cent ou deux cent euros ? Chacun en jugera en fonction de son skill, de son envie et de ses disponibilités.

On peut aussi vanter la simplicité d’utilisation, quasiment directe et prête à l’emploi – Pour ce qui fonctionne. Ou se rappeler que de nombreux jeux ici directement accessibles sont vendus, sur le marché de l’occasion et dans leur format d’origine, pour plusieurs centaines d’euros la cartouche – Donc tout simplement inaccessibles pour la plupart des joueurs. Le contact que nous avons eu avec les fournisseurs a été très bon. Le site propose un SAV en France et quatorze jours d’essai après achat.

Bref, il sera impossible d’avoir un avis de principe tranché sur le prix, tant les points de vue et les considérations sont différents. Par contre, vendre deux cent euros un produit à la configuration imparfaite et surtout à l’émulation pas totalement fonctionnelle par rapport à ce qui est annoncé est indiscutablement problématique.

Beaucoup de chiptune pour rien

Cette console a déjà fait pas mal de bruit sur la toile. Mais on a peu entendu les Youtubeurs et Twittos « lanceurs d’alerte » en herbe au sujet de l’abonnement boosté Nintendo Online par exemple, des vagues de « mini-consoles », ou encore des multiples éditions collector hors de prix. Indignation sélective, on dirait bien.

Ainsi se termine donc notre chronique et notre review de « la console retrogaming », que nous avons souhaitée la plus objective et la plus honnête possible. Sans être démago ni euphorique, sans crier au loup pour faire un peu de buzz non plus. Ne vous y trompez pas, nous n’avons pas cédé aux sirènes du périphérique offert, et ne sommes pas commercialement naïfs.

Comme évoqué, l’offre n’est pas parfaite. Soit le prix mériterait clairement une révision à la baisse, soit le système devrait être un peu boosté pour totalement livrer l’offre promise. Toutefois à condition de savoir ce que vous achetez, et d’avoir avant tout envie de jouer aux systèmes 8-16 bit/Playstation, force est de constater que « la console retrogaming » fait correctement le job.

Ceci pourrait peut-être vous intéresser

Avis sur la-console-retrogaming.fr

Pour un prix pas anodin, « la console retrogaming » offre une expérience légalement discutable et imparfaite. D'un autre côté et pour les systèmes qui fonctionnent (8/16-bit et PS1), elle fait clairement le job. En connaissance de cause, chacun verra donc midi à sa porte. On vous conseille tout de même d'attendre les soldes, voire une version améliorée du système par rapport aux points évoqués - la configuration "propre" en tête.

la-console-retrogaming.fr

👍Plaisant👍 !

Mis à disposition par l’éditeur : Non

Pas d'anecdote

Trailer de la-console-retrogaming.fr

Images de la-console-retrogaming.fr

Jeux vidéo à moins de 20 euros

Meilleure Vente n° 1 Minecraft pour Nintendo Switch Minecraft pour Nintendo Switch 22,09 EUR
Meilleure Vente n° 2 Jeux Interdits Jeux Interdits 6,99 EUR
Meilleure Vente n° 3 Poney Aventure 2 Version 3D Poney Aventure 2 Version 3D 12,57 EUR

Meilleurs ventes Jeux Vidéo

Meilleure Vente n° 1 Crash Bandicoot 4 : It's About Time (PS4) Crash Bandicoot 4 : It’s About Time (PS4) 30,10 EUR
PromoMeilleure Vente n° 2 GTA The Trilogy - The Definitive Edition... GTA The Trilogy – The Definitive Edition… 14,99 EUR
Meilleure Vente n° 3 Rise of the Tomb Raider - 20ème anniversaire Rise of the Tomb Raider – 20ème anniversaire 19,93 EUR

Meilleurs ventes Playstation 4/5

Meilleure Vente n° 1 Jumanji : Le Jeu Video (PlayStation 5) Jumanji : Le Jeu Video (PlayStation 5) 29,99 EUR
Meilleure Vente n° 2 Kingdom Come : Deliverance II ( PlayStation 5 ) Kingdom Come : Deliverance II ( PlayStation 5 ) 69,99 EUR
Meilleure Vente n° 3 Resident Evil 4 Remake Gold ( PlayStation 5 ) Resident Evil 4 Remake Gold ( PlayStation 5 ) 49,99 EUR

Meilleurs ventes Nintendo Switch

Meilleure Vente n° 1 Minecraft pour Nintendo Switch Minecraft pour Nintendo Switch 22,09 EUR
PromoMeilleure Vente n° 2 Miraculous Rise of the Sphinx Nintendo Switch Miraculous Rise of the Sphinx Nintendo Switch 24,97 EUR
PromoMeilleure Vente n° 3 EA SPORTS FC 24 Standard Edition Switch | Jeu Vidéo | Français EA SPORTS FC 24 Standard Edition Switch | Jeu… 37,99 EUR
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!