God of Blades, le test sur iOS

God of Blades sur iPhone/iPad, c’est la rencontre d’Infinity Blade et de God of War (lire nos tests). Si, si ! Vous vous demandez quel peut-être le résultat ? Un running game où les combats à l’épée – massive, comme il se doit – tiennent une place prépondérante, voilà tout !

 

Alors que beaucoup de running games peinent à se différencier de leurs concurrents sur iPhone/iPad, God of Blades y parvient sans problème. Première raison à cela : son univers cauchemardesque, débordant de monstruosités. On va devoir les affronter, bien sûr. Mais on en trouve aussi dans les arrière-plans des niveaux que l’on explore, avec parfois des créatures titanesques, parfois de véritables armées entières qui luttent à mort. L’effet est vraiment réussi et l’on est immédiatement plongé dans le monde torturé de God of Blades.

La prise en main est immédiate, mais rapidement, on se rend compte que le gameplay présente de nombreuses subtilités. Le héros court automatiquement et vous vous contentez de frapper. Il est possible de le faire de trois manières différentes et l’on peut aussi bloquer les coups en faisant glisser le doigt vers l’arrière sur l’écran. La clé du succès, dans tous les duels qui s’enchaînent, est un timing irréprochable. On pourra frapper brutalement vers l’avant ou effectuer des moulinets vers le bas ou vers le haut de l’écran. Si l’ennemi est plus rapide que vous, ou s’il dispose d’une allonge plus importante et que vous calculez mal vos mouvements, vous avez un gros problème ! Les boss sont redoutables. Pour leur faire mordre la poussière, on aura à cœur de choisir une épée puissante et dont le pouvoir spécial fera des ravages. La déclencher au bon moment pourra changer le cours d’un affrontement.

Visuellement, God of Blades est un plaisir pour les yeux, même si certaines textures semblent parfois un peu floues. On nous propose pas moins de dix environnements distincts, ce qui est très bien pour un jeu mobile. Un effet artistique voulu ? La musique rock, directement venue des années 70, rend l’action particulièrement pêchue. Comme nous vous le disions, les contrôles sont très fins et, finalement, le seul reproche que nous avons trouvé à ce God of Blades, c’est sa mise en scène un peu cheap. Par rapport à un Infinity Blade par exemple, on est à des années lumière avec quelques tristes écrans fixes. Ah, et il faut aussi évoquer les menus, confus au possible. Pourtant, il y avait possibilité de proposer quelque chose de très simple, les options de jeu n’étant pas légions…

Vous l’aurez compris, God of Blades est une vraie réussite sur iPhone/iPad qui, quelque part, nous rappelle aussi un certain Shadow of the Beast, le côté plates-formes en moins. Avec son style unique et son challenge relevé, le titre de White Whale Games se joue avec plaisir et d’une traite si possible. Alors, prêts à bannir des armées de démons ?

 

 

Il devrait y avoir une conclusion ici... bizarre

God of Blades

Excellent !

Mis à disposition par l’éditeur : Non

Pas d'anecdote

Medias

Les meilleures Stockage

Les meilleures Précommandes

Les jeux sûrs et pas cher

Accesoires testés et approuvés

On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!