Sayonara Wild Hearts, le test sur Switch d’une pépite musicale

Sayonara Wild Hearts, le test sur Switch d’une pépite musicale

Avant même de commencer ce test, je souhaiterais remercier @Skywilly qui m’a fait découvrir ce merveilleux « jeu ». Pourquoi j’utilise le mot « jeu » entre double-quote. Pour résumer assez brièvement, Sayonara Wild Hearts à l’instar de Rez, c’est une expérience. Une sorte de film interactif, un peu comme si on passait Interstella 5555: The Story of the Secret Star System au niveau supérieur. C’est un jeu, il n’y a aucun doute, mais absolument pas punitif, vous encourageant à jouer par petites sessions de quelques minutes. Afin de le découvrir, découvrir sa photographie (à ce point, c’est de la photographie comme au cinéma), son montage, sa musique. Et surtout, tout colle, pas un faux pas, l’image et le son sont en adéquation.

Résultat, on plane totalement pendant la petite heure et demie répartie sur une vingtaine de chapitres. On a envie de le refaire non pas pour le scoring, mais pour le plaisir de regarder si on n’avait pas « louper » quelque chose, un détail, un chemin. Ou tout simplement faire des captures qu’on accrocherait en 4×3 au mur de votre chambre. (c’est le/la compagnon qui va être content.e)

Si vous ne l’aviez pas compris à ce chapitre est donc sur un jeu de rythme qui aurait croisé Kill Bill, notre héroïne tirée de son chagrin d’amour et de son lit va affronter surement les étapes du changement. Enfin chacun sa lecture, certains diront juste qu’elle devient une super-héroïne qui va botter des culs, ça me va aussi. Et là, c’est confrontation sur confrontation, face à des boss aussi étonnants que superbement mis en scène. Chaque niveau aura son thème, révisant au passage de grands classiques du jeu vidéo (Rez, Tetris, Amplitude pour ne citer qu’eux). Nous dans tout ça, bah on s’assoie casque sur les oreilles et l’on en profite en exécutant au bon moment l’action présentée comme dans tout bon jeu de rythme.

Par Manoloben

Sayonara Wild Hearts, le test sur Switch d’une pépite musicale

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Ouai, je suis comme ça, je mets 10/10. Il y'a une très bonne raison outre que je suis confiné et qu'il est 00h02 quand j'écris ces lignes. Sayonara Wild Hearts m'a apporté quelque chose que je recherche depuis des années dans le jeu vidéo. De la fraicheur, un brin de nostalgie et surtout une mise en scène formidable. Je suis amateur de jeux vidéo et de films, de fait, je ne pouvais qu'être conquis pas ce mélange et j'assume totalement. Retirez 1 ou 2 si vous le voulez à la note du fait de sa faible durée de vie. Pour moi ce jeu restera dans mon coeur et je vais me débrouiller pour trouver une de ces versions physique sur Switch ou PS4 pour le garder dans ma collection de perles.

Note: