Saturday Morning RPG, le test sur Switch

Saturday Morning RPG, le test sur Switch

Saturday Boring RPG aurait pu être une idée rafraichissante, il est loin de cela. Il propose un titre fait main et maison surement avec amour, mais qui s’est oublié totalement sur ces mécanismes de combats. Manque de chance, c’est 80% de l’aventure. Résultat dans Saturday Morning RPG, l’ennui guette après chaque épisode.

Et pourtant l’aspect nostalgique qu’il met en avant a séduit bon nombre de joueurs, il suffit de voir ses notes Steam. Le concept ne demande pas trop de votre temps, 5 épisodes jouables en 30-45 minutes chacun vous projetant dans vos univers cartoon du samedi matin. Carrément année 80, assumant clin d’oeil sur clin d’oeil (américain les clins d’œil). Saturday Morning RPG tente de faire copain.

Mais rien à faire, le vieux loup que je suis ne prend pas, les combats ennuie par leur répétitivité et l’aspect tactique est totalement absent. Les lignes de dialogues non traduites (pourquoi faire l’effort, le monde francophone, ce n’est pas un marché valide) vont vous amuser deux minutes, mais ça ne retirera pas cette moleste de tous les instants. Afin de vous achever après le deuxième épisode les choses empire. Même Costume Quest ne m’ennuie pas autant.

Pour les fanatiques, le titre est disponible en version physique PS4 ou Switch à des prix absolument aberrants. C’est LimitedRun qui s’en est occupé, normal, c’est aussi eux les créateurs du soft (Mighty Rabbits Studios).

Par Manoloben

Saturday Morning RPG, le test sur Switch

Un #RPG fainéant #SaturdayBoringRPG, peu inspiré qui ne mérite pas selon moi les 3 heures nécessaires pour en voir le bout. Vu que de toute façon il n'y a pas de véritable histoire. #SaturdayMorningRPG

Ennuyeux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp