Rising Board 3D, le test sur 3DS

RisingBoard11

J’apprécie énormément les surprises, et j’aime encore plus quand elles sont bonnes! Rising Board faisait partie des titres à moins de 3 euros sur Nintendo 3DS. Jusque là notre expérience avec ces titres (dont beaucoup sont estampillés Circle Ent. sans vouloir dénoncer) était plutôt mauvaise. La preuve : notre dossier sur les jeux à moins de 3 euros sur Nintendo 3DS, quasi vide en raison du peu de titres viable. Rising Board lui venait un peu une main devant, une main derrière. Peu de communication à l’époque de sa sortie (en 2012 quand même). Bref, le titre est surement passé à côté d’un succès qu’il aurait mérité et c’est bien dommage. Car, caché sous ce qui semblerait être un simple Runner, on trouve un petit jeu malin et addictif. Et moi, j’aime bien être accroc!

 

Note {snippet 8-10}
Pas la peine de détailler plus le titre, vous avez un Runner sur planche de Surf ou équivalent. Votre but, faire le plus de points possible, récupérer les soleils, éviter les récits et en mettre plein la vue à vos amis pingouins! Le jeu propose des graphismes chatoyants (oui c’est bien le mot!), plusieurs types d’événements et huit types planches pour changer quelque peu les règles, des décors générés aléatoirement (et les obstacles qui vont avec!), deux boutons pour jouer et faire des figures (backflip, flip etc etc…). Bref, si vous comprenez rapidement qu’il est impossible de s’arrêter et qu’il vous faudra de toute façon aller au casse-pipe, vous vous amuserez à n’en pas douter. Petite déception, malgré que vous puissiez vous diriger dans la profondeur (avec un effet 3D saisissant), vous ne pourrez pas faire le moindre saut dans cette direction, la réception étant toujours estimée par le jeu comme un échec, avec la chute qui va avec!

 

{loadposition articles-relies}
{gallery}3DS-Rising-Board-3D{/gallery}

{loadposition Manoloben-auteur}

{loadposition Manoloben-menu}