Gun Gore & Cannoli, le test sur Switch

Mon Gun sinon rien!

Quand Metal Slug rencontre les films Le Parrain de Scorcese, on obtient le titre de Crazy Monkey Studios : Gun, Gore et Cannoli. Un Run & Gun plutôt sauvage où les zombies prennent la part belle aux militaires et martiens. Quels sont les points forts et les faiblesses de Gun, Gore & Cannoli, la réponse au travers de ce petit test.

gungorecannoli5
LA OU VINNIE PASSE, LE ZOMBIE TREPASSE!

Bien que le test du jour soit sur Switch, le titre de Crazy Monkey Studios est disponible sur les autres consoles de salon de marché, et sur PC depuis un petit temps (ils le présentaient déjà il y a 8 ans… oui oui 8 ans… ). On a même eu le droit à une suite au mois de mars, qui nous avait été présenté à la Gamescom 2017. Le soft est exactement le même quelque soit la console, moteur Unity oblige.


Petit résumé du soft, Vinnie petite frappe de la mafia doit aller chercher un gars dans une banlieue craignos, et dont les dernieres nouvelles parlent d’émeute et de … zombies… pas de problème pour Vinnie qui adore jouer avec son gros flingue et frapper les gens. Et heureusement pour vous, car vous allez devoir dezinguer à tout va! Et Vinnie aura aussi un arsenal conséquent pour s’aider dans sa mission, flingue, fusil, mitraillette, et pourquoi pas bazooka! Rien ne lui échappe, et le nettoyage façon Leon, ça le connait! Bien évidemment, Vinnie qui n’est pas qu’un malfrat sans cerveau, comprendra très vite que quelque chose ne tourne pas rond, et trouvera les responsables de ce boxon.


L’histoire est classique, mais très bien mise en scène avec des séquences en dessin animé très bien réalisé. Les doublures voix sont bonne aussi, et l’ambiance en général est bien retranscrite. Le jeu possède un vrai design, et on prend plaisir à se balader dans les différents lieux et en détruire une bonne partie…


Côté gameplay, le titre n’est pas autant arcade qu’un Metal Slug, Vinnie compte ses munitions, et doit recharger ses armes, vous laissant sans défense quelques précieuses secondes. De plus, Vinnie possède une barre de vie, chose rare dans la plus part des Metal Slug. Bon on vous le cache pas, elle est capable de descendre très rapidement. Heureusement, Gun, Gore & Cannoli offre de nombreux point de sauvegarde et vos tentatives ne sont pas limité. Le rendu des armes est très bon, seul « défaut », l’impossibilité de tirer en l’air. Dans certain cas cela serait bien utile, mais le jeu est prévu pour être jouable sans cette « features ». On affrontera aussi de temps en temps des boss, mais ces moments bien qu’intérressant sont trop peu nombreux.

Revu de Rédacteurs

Manoloben

Née dans les années 80, Manoloben a pu tour à tour découvrir les joies du PC (4 couleurs), puis des consoles de salon (Nes, Megadrive, PlayStation). C'est dans les années 2000 avec la découverte de Dreamcast, puis la Neogeo Pocket l'a fait sombrer chez SNK. Pire, il a eu une GP32... Manoloben a rejoint l'équipe d'un site en ligne spécialiste des consoles portables en 2011. Cette passion lui fit quitter le groupe pour fonder Air-Gaming avec deux autres amis. Aujourd'hui, liberté d'expression et discussion ouverte sont ses leitmotivs.