Star Command, le test sur Android

Screenshot 2014-10-03-20-35-56

STAR COMMAND CHRONICLE D’UN ECHEC !

Après la folie FTL, il fallait bien que d’autres studios se développent leur propre version d’un space-survival. On a vraiment apprécié FTL, alors d’avoir un petit nouveau sur les rangs nous rend complètement euphoriques. Mais pour définitivement nous convaincre faut-il que le jeu présente des nouveautés intéressantes. Est-ce que Warballoon – le studio de développement – a réussi ce pari ?

C’est donc capitaine d’un vaisseau spatial de la flotte terrienne que vous commencerez cette odyssée. Durant votre périple, vous changerez de galaxie, rencontrerez de curieux peuples, et surtout combattrez avec férocité toutes sortes de personnes belliqueuses. Mais vous serez aussi amenés à gérer votre équipage et surtout votre vaisseau, vaisseau sans lequel vous péririez très rapidement. Nouvelle salle ou amélioration de salle déjà existante sont proposés. Un vaste programme sur le papier qui s’essouffle très vite. Les améliorations de salle se comptent sur les doigts d’une main, l’équipage a des compétences limitées et après avoir enchainé bataille sur bataille, vous comprendrez bien vite sur quel type de jeu vous êtes tombé…

Note du rédacteur : Warballoon voyait à priori beaucoup plus gros qu’un simple simulateur de bataille dans l’espace, puisque le studio a lancé en accès anticipé presque le même jeu, mais cette fois-ci en mode open-world. Au programme des nouveautés : un monde à découvrir, du crafting, et des métiers pour votre équipage. À noter que cette nouvelle mouture est uniquement disponible sur PC et Mac.

Note

3/10

Star Command offre certes une durée de vie conséquente. Mais jouer à un simulateur de file d’attente n’a vraiment rien d’amusant. On passera donc très rapidement sur ce « trip » qui se voulait vaguement survival/stratégie/8-bit pour consacrer ses longues nuits d’hiver à FTL : Advanced Edition.

{loadposition articles-relies}
{gallery}Android-Star-Command{/gallery}

{loadposition Manoloben-auteur}

{loadposition Manoloben-menu}