Q-YO Blaster, le test sur Switch

Q-YO Blaster, le test sur Switch

J’ai un souvenir douloureux d’un titre similaire, en mode délire champignons où les petites bêtes vont nous bouffer. Mais si vous vous souvenez j’avais testé : Ice Cream Surfer cette grosse merde. Une histoire de légumes nazis et un gars sur un cornet de glace comme combattant… pour moi c’était un flop (qui se vend sur Ebay cher – le monde me dépasse…).

Bref, en prenant Q-yo Blaster, j’avais un risque, une histoire similaire, mais avec un ver de terre géant comme grand méchant, des bestioles comme ennemis, et un hamster comme ami. Oui, on n’est pas tous égaux face aux délires bourrés.

En tout cas, les petits gars de Team Robot Black Hat ont vraiment fait un beau boulot. Des petites séquences entre les niveaux, une dizaine de niveaux et donc de boss gigantesque, des patterns de tirs classique, mais rigolo, et surtout plusieurs classes de personnages disponibles pour défoncer des insectes. Même le gameplay est plus travaillé que pour l’autre boulet de surfer, avec un tir spécial, un tir chargé et des bonus à ramasser. Résultat, on apprécie l’aventure de bout en bout.

Par Manoloben

Q-YO Blaster, le test sur Switch

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Partant d'un délire, le titre propose un très bon Shoot-Them-Up avec un fond de Manic Shooter. En faite, si je devais le résumer c'est le CupHead pas cher du shooter, des niveaux courts, et des énormes boss. Ce n'est pas la première fois que je rencontre ce genre de titre d'une société inconnue (qui est peut-être morte depuis, leur site web ne répondant plus). Mais c'est la première fois que c'est vraiment bien exécuté. Et puis bon en promo à 1€ en ce moment, il n'y a même pas à discuter.

Note: