Faselei! le test sur NeoGeo Pocket Color

Faselei! le test sur NeoGeo Pocket Color

La Neo Geo Pocket color, est une console portable du constructeur SNK. Emblématique de la fin des années 90 et début des années 2000, la NGPC dispose d’une ludothèque assez intéressante, qu’on se doit de vous présenter.

Faselei!, est un jeu de rôle tactique dont il existe une version européenne. Cette dernière est la seule « jouable » pour nous, car elle est en anglais (la version américaine elle n’a jamais été finalisée).

Par Kuk

Faselei! le test sur NeoGeo Pocket Color

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

"Faselei! est véritablement un titre à avoir pour les amateurs de la NGPC pour peu que vous soyez également intéressé par les RPG tactiques bien sûr"

Faselei! est un tactical RPG où vous incarnez un jeune pilote de Mécha, ces gros robots très populaires dans les dessins animés japonais. Vous êtes membre d’un groupe de (gentils) mercenaires, au service d’un prince déchu qui tente de reprendre le contrôle d’un royaume fictif dans un Moyen-Orient en guerre à la fin du 21e siècle.

Le scénario ne brille pas par son originalité, mais a le mérite de proposer un univers cohérent qui apportera son lot de fourberie, retournement et noble sacrifice… Rien de nouveau sous le soleil, mais l’ensemble est bien construit et sera suffisant pour vous faire enchaîner les treize missions. Les objectifs et les environnements sont variés même si souvent il s’agit surtout de dézinguer tous les adversaires présents.

La vraie particularité de ce jeu vient de son système de combat. Faselei! fonctionne au tour par tour dans lequel vous avez cinq actions à réaliser avec votre mécha : tirer, bouger, recharger, etc. Sachant bien sûr que vos adversaires font de même. Tout le plaisir vient de cette phase de réflexion et d’anticipation : je vais au contact ou je reste éloigné ? Où l’adversaire va-t-il se déplacer ? Quelle arme avec la meilleure zone d’action dois je utiliser, etc.

Les phases d’intermission sont décisives, car c’est uniquement dans votre camp de base que vous faites vos choix de matériels et des munitions à emporter. Vous aurez progressivement accès à une quantité importante de robots, soit vingt-quatre en tout. Selon les modèles ils ont trois à six emplacements que vous pouvez équiper à l’envi avec pas moins de quarante-trois armes, mais aussi des boucliers, armures champs magnétiques…

Les commandes de votre robot sont elles-mêmes modulables, mais en nombres limités. Vous commencez avec un ordinateur de bords qui intègre six commandes et vous pourrez monter jusqu’à quinze. La aussi il vous faudra faire des choix, car toute action nécessite un « chips » de commande : avancée, reculée, gauche droite, mais aussi recharger, utilisé un objet, tourne à 180°… Ainsi si vous privilégiez un grand choix de mouvement vous n’aurez plus beaucoup d’emplacements pour vos armes.

Évidemment, il y a quand même quelques reproches à formuler notamment les choix d’avant mission se font un peu à l’aveugle, et ce n’est qu’une fois que vous vous êtes fait rouler dessus que vous avez une petite idée de ce qu’il aurait fallu prévoir.

On rajoutera que l’IA de vos alliers n’est pas spécialement brillante. Il faudra ne pas les quitter des yeux / radar pour leur éviter de se faire massacrer.

Au vu des contraintes techniques de la console, la réalisation de Faselei! est impeccable. Elle se compose d’une interface très lisible, avec de petits sprites à bouger sur la carte, entrecoupés de très belles images fixes. La musique d’introduction est magnifique avec une belle voix digitalisée, mais les musiques durant le jeu sont sympathiques, mais un peu plus transparentes.

Faselei! sur la Neo Geo Pocket Color est un jeu véritablement magnifique pour l’époque. Très bien conçu, son système de combat vous passionnera encore maintenant pour peu que vous soyez intéressé par les RPG tactiques bien sûr. Véritablement un jeu à avoir ou a testé pour les amateurs de cette console. (attention la version japonaise n’intègre pas la langue anglaise)

.

Note: