Sayonara Wild Hearts, le test sur iOS.

Je continue mes déambulations sur le store de l’Apple arcade en quête d’un jeu qui pourra m’apporter du plaisir de jeu. Alors que je cherchais un jeu dans la lignée d’un Taiko pop, mon doigt cliqua sur Sayonara Wild Hearts. Je partageai ma découverte avec Manoloben qui me fit part de son test et de son avis. Nous allons voir si je le partage.

Un-Break my heart

Ici, nous interprèterons une jeune femme qui a le coeur brisé. Elle est alors plongée dans un monde parallèle ou elle devra lutter pour récupérer les fragments de son coeur détruit par une rupture amoureuse. C’est dans cet univers trouble et onirique, emprunt de rose et de violet, que l’histoire se déroulera en différents chapitres.

Dreaming with a broken heart

Dans Sayonara Wild Hearts, le joueur devra faire face à ses démons à travers différents types de gameplay. Tout d’abord, nous pourrions penser que le jeu s’orienterait d’abord sur un jeu de rythme tant la bande-son du soft occupe une place prépondérante. Toutefois, vous serez parfois amenés à exercer quelques séquences de courses ou encore de Shmup. À la manière d’un Shenmue ou God of war, vous devrez battre les boss dans des moments épiques, et ce, à la manière d’un QTE.

Voilà c’est fini

Comme tout bon jeu musical, le sens du timing et du rythme est essentiel. Ainsi, votre dextérité vous permettra d’améliorer votre classement pour atteindre une des trois catégories à savoir or, argent ou bronze. Néanmoins, l’aventure est trop souvent entachée par des contrôles tactiles assez mauvais, voir trop lents dans les déplacements empêchant de facto d’atteindre de bons scores.

De plus, les niveaux étant assez courts, votre héroïne arrivera à son terme en à peine une heure, et ce, sans réelle difficulté. À la différence d’un Taiko Pop ou d’un Hatsune Miku, le joueur terminera le jeu sans réellement avoir l’envie d’y retourner.

In fine, Sayonara Wild Hearts n’est nippon ni mauvais. Il bénéficie d’une patte artistique grandiose de par sa grandeur et sa décadence, mais sans pour autant proposer une réelle expérience de jeu.

Avis sur Sayonara Wild Hearts

Sayonara Wild Hearts pourrait être catalogué comme une expérience vidéoludique. Son atmosphère et l’univers graphique lui confèrent un aspect atypique. Il constituera un petit passe temps sympathique le temps d’une heure.

Sayonara Wild Hearts

Passe-Temps !

Mis à disposition par l’éditeur : Non

Pas d'anecdote

Trailer de Sayonara Wild Hearts

Images de Sayonara Wild Hearts

Jeux vidéo à moins de 20 euros

Meilleure Vente n° 1 Minecraft pour Nintendo Switch Minecraft pour Nintendo Switch 22,09 EUR
Meilleure Vente n° 2 Jeux Interdits Jeux Interdits 6,99 EUR
Meilleure Vente n° 3 Poney Aventure 2 Version 3D Poney Aventure 2 Version 3D 12,57 EUR

Meilleurs ventes Jeux Vidéo

Meilleure Vente n° 1 Crash Bandicoot 4 : It's About Time (PS4) Crash Bandicoot 4 : It’s About Time (PS4) 31,03 EUR
PromoMeilleure Vente n° 2 GTA The Trilogy - The Definitive Edition... GTA The Trilogy – The Definitive Edition… 14,99 EUR
Meilleure Vente n° 3 Rise of the Tomb Raider - 20ème anniversaire Rise of the Tomb Raider – 20ème anniversaire 20,32 EUR

Meilleurs ventes Playstation 4/5

Meilleure Vente n° 1 Jumanji : Le Jeu Video (PlayStation 5) Jumanji : Le Jeu Video (PlayStation 5) 29,99 EUR
Meilleure Vente n° 2 Kingdom Come : Deliverance II ( PlayStation 5 ) Kingdom Come : Deliverance II ( PlayStation 5 ) 69,99 EUR
Meilleure Vente n° 3 Resident Evil 4 Remake Gold ( PlayStation 5 ) Resident Evil 4 Remake Gold ( PlayStation 5 ) 49,99 EUR

Meilleurs ventes Nintendo Switch

Meilleure Vente n° 1 Minecraft pour Nintendo Switch Minecraft pour Nintendo Switch 22,09 EUR
PromoMeilleure Vente n° 2 Miraculous Rise of the Sphinx Nintendo Switch Miraculous Rise of the Sphinx Nintendo Switch 24,97 EUR
PromoMeilleure Vente n° 3 EA SPORTS FC 24 Standard Edition Switch | Jeu Vidéo | Français EA SPORTS FC 24 Standard Edition Switch | Jeu… 31,65 EUR
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!