Haunted House, le test sur Switch

Avez-vous déjà rêvé de visiter un manoir hanté avec un groupe d’amis seulement pour découvrir qu’il est infesté de créatures cauchemardesques ? Eh bien, c’est l’expérience qui vous attend dans Haunted House, le retour de l’un des classiques d’Atari qui a fait frissonner les joueurs en 1982. Mais ce n’est pas seulement un simple portage ; c’est une réinvention du genre, qui marie habilement l’horreur, l’infiltration et la stratégie dans un roguelite se voulant addictif. Disponible sur diverses plateformes, dont la Switch, ce jeu nous promet une aventure épique et hilarante dans un manoir hanté. Alors, préparez votre lampe de poche, car nous plongeons dans les profondeurs de l’obscurité.

Exploration Tactique dans un Monde Procédural

L’histoire commence avec Lyn Graves, qui décide de rendre visite à son oncle, le bien nommé Zachary Graves, en compagnie de quatre de ses amis. Cependant, au lieu de trouver un oncle accueillant et des chambres douillettes, ils tombent sur une maison hantée pleine de goules, de fantômes et d’autres créatures nocturnes. Pour sauver ses amis prisonniers de ces créatures effrayantes, Lyn doit retrouver et reconstituer les fragments d’une urne magique. Il y a juste un petit détail à prendre en compte : la configuration du manoir change à chaque tentative. Autant dire que votre sens de l’orientation sera mis à rude épreuve, et ce à chaque partie.

Le manoir est un labyrinthe sinistre avec des missions à accomplir dans chaque pièce. Vous devrez détruire des piliers lumineux, trouver des artefacts, voler des clés à des rongeurs, survivre soixante secondes ou encore affronter des ennemis à l’occasion. Une fois la mission accomplie, tous les monstres disparaissent comme par magie, vous laissant l’opportunité de respirer… jusqu’à la prochaine mission, c’est-à-dire souvent la prochaine pièce. Le tout se jouant essentiellement en solo.

Furtivité et Décisions Fantomatiques

La furtivité est la clé pour survivre dans ce manoir maudit. Vous pouvez choisir de combattre les créatures des ténèbres. Mais sérieusement, qui veut se battre avec un zombie à la lumière d’une lampe de poche ? La discrétion est généralement la voie à suivre. Le jeu vous offre une multitude d’outils pour vous faufiler sans être repéré. Il y a des coffres à chaque coin qui contiennent des objets utiles pour échapper à une mort certaine.

Vous pouvez geler un ennemi avec un sort de glace, marcher comme un ninja avec les pantoufles (mode silencieux activé), ou vous déguiser en fantôme (c’est la période d’Halloween, après tout) pour échapper à l’attention des autres monstres. Juste un conseil, évitez de faire tomber un vase en bousculant une table basse, car le bruit attire les créatures !

Progression Paranormale et Collectors Rétro

Lors de votre exploration du manoir hanté, vous aurez la chance de découvrir des objets à collectionner qui ajoutent une touche de nostalgie et d’humour à l’expérience. Vous trouverez des cassettes de jeu Atari (parfaites pour les médiums vintage), des chatons égarés à ramener à leur propriétaire (ils vous en seront reconnaissants), et des ustensiles de cuisine (idéaux pour préparer un repas fantôme).

De manière classique au roguelite et après chaque run, il vous sera possible d’améliorer certaines compétences pour repartir mieux armé(e) lors du round suivant. Il est même possible de débloquer vos compagnons, après les combats de boss.

Enfin, il y a même un collectionneur de jeux Atari sur place, qui vous gratifiera d’anecdotes intéressantes sur chaque titre que vous lui rapporterez. Une véritable immersion dans ce patrimoine vidéoludique. Cependant, pour en profiter pleinement, il est préférable de maîtriser un peu l’Anglais, car le jeu n’est pas encore disponible en Français. C’est franchement dommage, mais ça ne change pas grand chose manette en main. Alors qu’à cela ne tienne, c’est peut-être une bonne occasion d’améliorer vos compétences linguistiques tout en affrontant des monstres !

Ambiance Artistique et Quelques Hics Techniques

Sous ses aspects sombres et effrayants, Haunted House parvient à créer une ambiance artistique qui vous plonge dans l’atmosphère du manoir hanté, en restant toutefois tout public. Les jeux d’ombre et de lumière sont magnifiquement travaillés, ajoutant une dimension visuelle à l’expérience. Soyons clairs, la direction artistique flatte la rétine.

Néanmoins, il y a quelques problèmes techniques à signaler, en particulier en terme de jouabilité: des personnages qui restent figés comme s’ils avaient vu un fantôme (ou un bug) ou qui se coincent dans le décor, et une visée pas toujours de plus précises. Ces petits désagréments peuvent être agaçants, mais ils n’entachent pas trop l’expérience globale. Au niveau des autres défauts du jeu, nous citerons surtout la difficulté en dents de scie et la répétitivité – Mais difficile de les éviter dans un tel genre. La musique est du même acabit : qualitative, mais répétitive.

Un Vrai Revival, Inventif et Bûcheur

Haunted House est donc bien plus qu’un simple retour aux sources, c’est une réinvention sympathique et captivante d’un classique d’Atari. Il offre une expérience de roguelite assez unique en équilibrant habilement l’horreur, l’infiltration et la stratégie. La variété des missions, l’importance de la furtivité, les objets rétro à collectionner, et le système de progression rendent le jeu extrêmement addictif.

Malgré quelques soucis techniques mineurs et l’absence de traduction française, Haunted House est donc un très bon jeu. A condition de savoir ce que vous achetez, et pas d’attendre un jeu d’aventure. C’est un hommage réussi au patrimoine d’Atari, surpassant largement les tentatives de résurrection précédentes dont certaines étaient déjà très bonnes comme Centipede Recharged testé ici-même. Préparez-vous à plonger dans ce manoir hanté, à sauver Lyn Graves et ses amis des créatures maléfiques, et à découvrir la richesse du patrimoine d’Atari d’une manière hilarante et effrayante à la fois. « Boo-yeah » !

Avis sur Haunted House

Haunted House est un revival très réussi, beau et innovant. Bien loin des remakes et portages paresseux trop nombreux ces dernières années. Tout public sur la forme, le fond revêt un challenge parfois assez élevé et une absence de traduction Française. Si ces éléments ne vous rebutent pas, il demeure un roguelite nostalgique et de qualité.

Haunted House

★Excellent★ !

Mis à disposition par l’éditeur : Oui

Pas d'anecdote

Trailer de Haunted House

Images de Haunted House

Jeux vidéo à moins de 20 euros

Meilleure Vente n° 1 Minecraft pour Nintendo Switch Minecraft pour Nintendo Switch 22,09 EUR
Meilleure Vente n° 2 Jeux Interdits Jeux Interdits 6,99 EUR
Meilleure Vente n° 3 Poney Aventure 2 Version 3D Poney Aventure 2 Version 3D 12,57 EUR

Meilleurs ventes Jeux Vidéo

Meilleure Vente n° 1 Crash Bandicoot 4 : It's About Time (PS4) Crash Bandicoot 4 : It’s About Time (PS4) 30,10 EUR
PromoMeilleure Vente n° 2 GTA The Trilogy - The Definitive Edition... GTA The Trilogy – The Definitive Edition… 14,99 EUR
PromoMeilleure Vente n° 3 Rise of the Tomb Raider - 20ème anniversaire Rise of the Tomb Raider – 20ème anniversaire 19,93 EUR

Meilleurs ventes Playstation 4/5

Meilleure Vente n° 1 Jumanji : Le Jeu Video (PlayStation 5) Jumanji : Le Jeu Video (PlayStation 5) 29,99 EUR
Meilleure Vente n° 2 Kingdom Come : Deliverance II ( PlayStation 5 ) Kingdom Come : Deliverance II ( PlayStation 5 ) 69,99 EUR
Meilleure Vente n° 3 Resident Evil 4 Remake Gold ( PlayStation 5 ) Resident Evil 4 Remake Gold ( PlayStation 5 ) 49,99 EUR

Meilleurs ventes Nintendo Switch

Meilleure Vente n° 1 Minecraft pour Nintendo Switch Minecraft pour Nintendo Switch 22,09 EUR
PromoMeilleure Vente n° 2 Miraculous Rise of the Sphinx Nintendo Switch Miraculous Rise of the Sphinx Nintendo Switch 24,95 EUR
PromoMeilleure Vente n° 3 EA SPORTS FC 24 Standard Edition Switch | Jeu Vidéo | Français EA SPORTS FC 24 Standard Edition Switch | Jeu… 30,16 EUR
On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!