Goblins of Elderstone, la preview sur PC

Goblins of Elderstone, la preview sur PC
Par Flo
🖶 Temps de lecture estimé : 3 minute(s)

Goblins of Elderstone sur PC en Early Access : un jeu de gestion urbaine dans un univers qui détonne, créez votre propre tribu de gobelins !

Goblins of Elderstone est un jeu de gestion qui repose sur un concept très classique : vous allez explorer le monde, gérer votre population, assurer leur bonheur mais aussi leurs tâches quotidiennes, en gardant un œil sur de nombreuses ressources et en construisant des bâtiments pour développer votre ville. Vieux comme le monde n’est-ce pas ? Certes, mais Goblins of Elderstone offre un éventail de possibilités étonnant pour un jeu en early access, et surtout cela se fait dans un univers super sympa rempli de gobelins !

Parlons tout d’abord un peu du monde de Goblins of Elderstone. A la génération d’une nouvelle partie vous allez pouvoir créer votre tribu en fonction de vos aspirations : gobelins gentils, gobelins rusés, gobelins méchants, gobelins fanatiques, gobelins assoiffés de richesses… Il y en a pour tous les goûts ! J’ai bien aimé les quatre niveaux de configuration qui vous permettent de personnaliser votre expérience et de vous approprier votre tribu. Vous pourrez ensuite choisir votre map, puis constituer votre clan de gobelins, avec quelques conditions. Il va notamment falloir assigner un chef (vous n’allez pas laisser des gobelins en auto-gestion quand même ?) et avoir un homme et une femme dans votre clan (je n’ai pas besoin de vous expliquer comment se font les bébés gobelins 😉 ). Chaque gobelin a ses propres caractéristiques et ses propres traits génétiques ! Choisissez le niveau de difficulté, et c’est parti ! L’assistant de lancement d’une nouvelle partie est vraiment bien fait, vous met tout de suite dans le bain et offre un nombre non négligeable de possibilités de personnalisation. J’adore !

Une fois cette étape passée, et bien c’est parti ! Agrandissez votre population et rendez-la heureuse pour qu’ils fassent plein de bébés. Il n’y a pas vraiment d’objectif à remplir dans Goblins of Elderstone en tout cas en Early Access, vous êtes dans un grand bac à sable et vous allez surtout vous concentrer sur la récolte/production des ressources qui répondent aux besoins de vos petits gobelins. Et croyez-moi, c’est un boulot à plein temps car ces bestioles vont évoluer et être de plus en plus exigeantes… Goblins of Elderstone compte pas moins de trente types de ressources différentes, heureusement vous pourrez rapidement automatiser et prioriser les collectes et production de vos bâtiments ! Et c’est là que vos compétences de gestionnaire vont rentrer en jeu 😉

J’espère que vous prendrez autant de plaisir que moi à couvrir de vos attentions ces minuscules gremlins, qu’il vous faudra également protéger du rude climat hivernal et d’attaques de morts-vivants ! Et oui, on n’a pas beaucoup le temps de s’ennuyer dans Goblins of Elderstone. Petite anecdote : lors de ma première partie je me suis senti bloqué dès la première seconde car je n’arrivais pas à envoyer mes gobelins à la pêche aux ressources pour construire des bâtiments. En réalité ces petits fainéants ne vont chercher des ressources qu’à partir du moment où vous avez posé un bâtiment à construire sur la map ! Heureusement il y a une communauté très active sur Discord, et un joueur expérimenté a pu sauver le noob que j’étais à l’époque.

D’un point de vue graphique, le jeu est simple mais efficace. Les interfaces du jeu sont disponibles dans un français pas trop mauvais, et l’ambiance musicale est calme et reposante (sauf en cas d’attaque de morts-vivants…)


D’autres Articles qui pourraient vous plaire :

Pour conclure, j’ai pris beaucoup de plaisir à jouer à Goblins of Elderstone ! Tous les ingrédients sont réunis pour passer des heures à faire grandir notre tribu de gobelins. Il manque peut-être un mode Campagne et quelques scénarios à suivre pour rendre le jeu vraiment complet, mais n’oublions pas que Goblins of Elderstone est toujours en Early Access !

Goblins of Elderstone

Pas de note (Preview) !

Mis à disposition par l’éditeur : Oui

Payer un Carambar au Rédacteur

On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!