Uncharted : The Lost Legacy, le test sur Playstation 4

Uncharted : The Lost Legacy, le test sur Playstation 4

La série Uncharted ne m’avait jamais déçu. Non pas qu’elle soit géniale, mais l’aspect Indiana Jones passait toujours très bien ! Surtout, les scénaristes trouvaient toujours des cités enfouies avec des maux si grands qu’un seul homme ne pouvait réellement en venir à bout (enfin si Nathan). Ça avait un côté héroïque même si sur le fond Nathan est un tueur sanguinaire psychopathe. Il tue facilement 1000 personnes sur les 5 épisodes que j’ai pu faire (oui, n’oubliez pas la version PS Vita). Et pire, le gars n’a même pas un remord et fini ses jours sur une île tranquillou!

Alors quand on m’a proposé de jouer avec son alter ego féminin, j’ai craqué forcément. L’aspect psychopathe, les vannes à deux sous, mais de la bonté quand il s’agit de sauver une ville ça me fait fondre. Cependant, la dame est un poil plus violente, ses techniques de combat et de cassage de nuque font sacrément mal. Et puis bon, techniquement c’est bien elle qui met le feu aux poudres contrairement aux Drake qui bien souvent tombent juste au mauvais endroit, au mauvais moment. Donc, préparez-vous à jouer une badass. Car Chloé elle est là pour le pognon. Elle cherche le trésor que son père lui-même n’a pas trouvé, et cette fois-ci c’est la culture indienne qu’on nous fait « rapidement » survolé.

Et sinon? Bien Uncharted : The Lost Legacy, c’est la suite directe de Uncharted 4, Nathan s’est retiré, Chloé s’associe avec une ennemie des Drake pour l’aider à parcourir l’Inde. Le chemin est assez linéaire bien qu’il propose rapidement une phase ouverte. Le nombre de chapitres et le temps de jeu se trouvent littéralement expédier. Résultat, là où Uncharted met en place ses pions, ici on arrive directement dans le feu de l’action et voir même sur le lieu de la cité enfouie. Pas de temps à perdre. D’ailleurs pas plus de perte de temps sur les énigmes aussi, peu nombreuses. Ni sur les twists (aucun), ni sur le déroulé : Zone de grimpette, flûte je chute, car un rebord était glissant/manquant/détérioré, des ennemis, petite phase en voiture, etc., etc. Comptez 6 heures pour en voir la fin, avec un finale sympa, mais pas fantastique. Résultat ça manque de fond et de forme.

Par Manoloben

Uncharted : The Lost Legacy, le test sur Playstation 4

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Un prolongement de Uncharted 4 qui lui vole quasi toutes ses idées. Il devait surement être un DLC, mais l'appât du gain et l'équipe marketing ont dû avoir raison de lui. La proposition d'une version boite est toujours intéressante, mais le vendre sous le format Uncharted alors qu'il est quatre fois moins long laisse un goût amer. D'autant plus qu'il n'apporte quasiment rien à ce qu'on a pu déjà faire ou découvrir. Du banal walk simulator entre deux phases de tirs plus ou moins inspirées.

Note: