Another Lost Phone : Laura’s Story, le test sur iOS et Switch

another lost phone

LE SERIOUS GAME D’UTILITE PUBLIQUE! .

J’avais pu rencontrer les membres d’Accidental Queens lors de la dernière GamesCom, un échange très intéressant sur leur dernier titre Another Lost Phone : Laura’s Story. Depuis, j’avoue, j’avais un peu laissé le genre de côté, même si nous avions pris le temps de tester A Normal Lost Phone. C’est récemment que j’ai pu constater l’arrivée de Another Lost Phone sur Switch, l’occasion pour moi de le tester comme son grand frère. Point de surprise sur le titre, mais un sujet encore une fois très intéressant et assez méconnue du grand public.

Le principe ne change pas d’un pouce, vous trouvez un téléphone abandonné, c’est à vous de comprendre à qui il appartient et pourquoi il est là. Ce qui change principalement par rapport à son grand frère, c’est la quantité de contenu dans celui-ci. On a en effet un peu de lecture avant de cerner le personnage et trouver les réponses aux « énigmes » qui m’ont paru très inspirées, est un peu plus complexes. Elles restent cependant trop peu nombreuses. On débloque le téléphone en 1h30, mais comme dans tout Serious Game, l’intérêt n’est pas que dans le jeu, mais le message qu’il véhicule.

 

Note : Utilité Publique / 10
Et encore une fois, les filles d’Accidental Queens font mouche. Le final grandiose vous lance au visage une vérité que peu de personnes ne connaissent vraiment. C’est détaillé, expliqué, mais aussi un peu vulgarisé pour que l’oncomprenne bien mieux ce qui peut pousser une personne à quitter sa vie et laisser son téléphone. J’espère que ce titre tombera entre de bonnes mains pour sensibiliser à cette cause et surtout nous permettre à tous d’aider les personnes qui en ont besoin. Un titre à essayer, un titre à conseiller!

 

{loadposition Manoloben-auteur}
{loadposition articles-relies}

{loadposition Manoloben-menu}

 

Manoloben

Née dans les années 80, Manoloben a pu tour à tour découvrir les joies du PC (4 couleurs), puis des consoles de salon (Nes, Megadrive, PlayStation). C'est dans les années 2000 avec la découverte de Dreamcast, puis la Neogeo Pocket l'a fait sombrer chez SNK. Pire, il a eu une GP32... Manoloben a rejoint l'équipe d'un site en ligne spécialiste des consoles portables en 2011. Cette passion lui fit quitter le groupe pour fonder Air-Gaming avec deux autres amis. Aujourd'hui, liberté d'expression et discussion ouverte sont ses leitmotivs.