Bike Baron 2, le test sur iOS

Bike Baron 2, le test sur iOS
Par Dova

Payer un Carambar au Rédacteur

Immédiatement fun ! Voilà, si je devais résumer succinctement Bike Baron 2 : un jeu de motocross à la Trial Fusion, ce sont les mots que je choisirais.

Description et Gameplay, du déjà vu mais du maitrisé…

Le Baron est de retour. Enfin, j’imagine, puisque je n’ai pas joué au premier du nom. Ce sera donc une découverte que je m’apprête à faire, grâce à l’exemplaire offert en test par l’éditeur sur la plateforme « Test Flight » (une application permettant de jouer à des jeux en bêta sur smartphone). À ce propos d’ailleurs, il m’est informé au lancement que je ne pourrai pas disposer du contenu online du jeu. Qu’à cela ne tienne, je comptais y jouer seul.

Au lancement de Bike Baron 2 donc, le jeu s’ouvre sur un menu proposant immédiatement tous les niveaux présents in-game. La plupart étant grisés, avec un coût en étoile, on comprend très vite que l’on devra les acheter grâce aux dites étoiles. Pour les obtenir, 3 solutions. Finir la course, la terminer sous un certain temps, et la finir sans aucune chute. Un maximum de 3 étoiles est donc disponible par course.

Je décide donc de choisir les premières courses, et la différence avec Trial Fusion est flagrante dès les premières secondes. Si le gameplay est le même, à savoir accélérer ou freiner et faire pivoter la moto pour atterrir sur ses roues, Baron Bike 2 ne se prend pas au sérieux. Les décors explosent, des loopings improbables sont demandés, et on meurt tellement souvent et de façon ridicule que ça en devient plus un Try and Die. Et c’est fun ! Enfin quelque chose de nouveau dans le genre, qui ne demande pas un entrainement fastidieux pour s’amuser.

Graphisme et Technique, juste dans la moyenne…

Que l’on aime ou pas le style des décors, ils sont soignés. Les explosions, les effets de bris de verre, les décors en arrière-plan qui changent sont visuellement réussis. Le souci viendra plutôt d’une baisse de framerate (comprenez que le jeu lag un peu parfois) et ce même sur le matériel le plus puissant du moment. Pour un jeu en 2,5D, c’est un peu décevant. Néanmoins, pour relativiser un peu, ça n’arrive que très peu de fois, et quitter la course et la reprendre suffit à régler le problème.

Les boutons virtuels sont également mal positionnés, surtout la partie freinage, trop proche de l’accélération, et un menu permettant de les placer à volonté sera exigé dans les futures mises à jour par les clients.

Conclusion et Durée de vie…

Au risque de me répéter (mais je fais ce que je veux, c’est mon test), Bike Baron 2 est fun. Il permet de jouer une petite partie (oui oui, aux toilettes, on le fait tous) comme il permet de jouer des heures. La difficulté de certains niveaux vous fera rager, mais le système d’étoile vous oblige à maitriser un niveau pour pouvoir en déverrouiller d’autres. J’ai passé 5 bonnes heures dessus, et j’ai quasiment tout déverrouillé. Malheureusement, sauf ajout permanent de niveau, ou défis, la rejouabilité sera médiocre. La simplicité à prendre en main et le côté Try and Die en font également un jeu « bonne humeur ». On ne rit pas aux éclats évidemment, mais on sourit souvent. Et prendre du plaisir, c’est pour moi le seul but d’un jeu vidéo. Bien joué Cornox & Brothers !

Mieux qu'une simple copie de Trial Fusion, Bike Baron 2 amuse immédiatement et offre un gameplay très accessible.

Amusant !

Version testée : 0.2
Mis à disposition par l’éditeur : Non

Pas d'anecdote pour le moment

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur skype

Dans la même catégorie :

On est vraiment désolé, mais internet et Wordpress oblige, on doit surement stocker des cookies sur votre ordinateur. Si vous n'en voulez pas, je vous invite à partir (de l'internet). Sinon, venez, on est sympa!