Premier Edito 2021, merci d’être là!

Premier Edito 2021, merci d’être là!

Tout d’abord, on voulait vous remercier d’être là, à lire cet Edito, ce billet comme disent certains. C’est un réel plaisir de savoir que vous nous lisez. Ça a bien évidemment un côté égocentrique, mais bon on est encore loin de devenir Youtubeur (hop, petit tacle 😉 ).

Tout d’abord le plus important, nos voeux, on vous souhaite une merveilleuse année 2021. L’année passée a été particulière, on ne l’oubliera jamais, nous avons été touchés de plus ou moins près. Et malheureusement ce n’est pas moi « petit Manoloben » qui pourrait sérieusement vous aider. Je reste un pitre qui vannera encore longtemps les mauvais jeux, qui oubliera ses négations dans chacun de ses articles, qui mettra ses non-exploits en ligne. Tout comme mes confrères Kuk, Florent, Olivier, Svenky, Cyclobomber, Angi, on est ici pour notre amour du jeu, et ce qui nous fait rester là de longues minutes à écrire un article – malgré tout ce qui se passe dehors – c’est de vous savoir présent pour les lire…

Maintenant, si nous devions discuter d’un sujet moins important : le jeu vidéo. 2020 a été – à l’inverse – une année extraordinaire. L’arrivée d’une nouvelle génération de console en tête – bon certes une arrivée un peu ratée avec très peu de titres disponibles et comme à chaque fois trop peu de disponibilité en magasins, réveillant encore une fois les plus indésirables vices. Mais nous avons aussi eu un énorme lot de titres emblématiques et cela toute l’année : Ghost of Tsushima, Last of Us part 2, Cyberpunk 2077, Yakuza Like a Dragon, Street of Rage 4, Final Fantasy VII Remake, Flight Simulator, Persona 5 Royal, 13 Sentinels : Aegis Rim, Gears Tactics, Huntdown etc., etc.

Une fois que l’on a dit cela, une fois qu’on a fait ce énième top 10 (c’est des marronniers, donc désolés, on en fait aussi). Peut-on regarder un peu plus profondément le sujet et trouver un point commun à tous ces titres?

Tous ont nécessité des années de travail, même un titre comme Huntdown a été vu à la Gamescom en 2017 pour la première fois, et la finesse du gameplay proposé a nécessité des années d’affinage. Et je trouve dommage (mais je ne suis pas le seul dans l’équipe) de s’arrêter à la couche de « présentation ». Aujourd’hui, le jeu vidéo est plus que jamais proche du cinéma, à la différence que les acteurs peuvent subir des bugs. Mais si on devait faire un parallèle facile (pardonnez-nous), de voir les faux raccords de Terminator 2, est-ce que ça en fait un mauvais film?

Maintenant que le sujet Cyberpunk … euh pardon … on voulait dire le sujet des hits de l’année est passé. Nous voulons vous souhaiter une année 2021 encore plus riche que celle que nous avons vécu d’un point de vue vidéoludique. Nous n’avons pas beaucoup de doute sur ce qui nous attend, chaque éditeur nous ayant promis son petit hit de l’année. (Ratchet, Scarlet, Halo, Bravely Default, The Medium, Horizon etc.)

Pour le reste, on a une grosse pensée pour vous, vos proches. On vous souhaite à tous de réussir ce que vous entreprenez (nouveau travail, platine, enfant, déménagement, pacs, mariage, adoption d’un chat/chien etc.). Et l’on va continuer de notre côté à vous fournir en contenu, en test, en interview tout en espérant pouvoir enfin retourner sur les salons pour dire « bonjour » à nos devs et PR bien-aimés. Parce que c’est clairement là qu’on est les meilleurs 😉

Par La Team
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur skype
Folle Histoire de l'espace
Alien dont on voit la fixation et le rail