Colt Express, le test sur iOS

colt express digital keti0p

VOL AU-DESSUS D’UN NID DE TCHOUTCHOU! 

Asmodée Digitale nous gâte encore en sortant Colt Express sur iOS, un jeu de bluff et d’anticipation qui lors des soirées jeu de plateau fait sensation chez tous les types de joueurs. Le principe, une bande de filous tente de braquer un train et ses passagers. Divers butins sont disponibles dans chaque wagon, et les voleurs joueront à tour de rôle pour les récupérer. Le jeu à la particularité de vous faire planifier vos actions (de 3, 4, 5 actions), puis on déroule le scénario en jouant les différentes actions dans l’ordre ou non, ça donne souvent quelques surprises amusantes avec des balles perdues et des bourre-pifs dans le vide. Bien évidemment imprévu et coups fourrés sont au rendez-vous. Le voleur ayant récupéré le plus gros magot l’emporte à l’arrivée en gare. Dans la version digitale, Asmodée nous propose un mode scénario avec cinq chapitres pour chaque protagoniste. De quoi nous occuper même en solo, d’autant plus que la difficulté est au rendez-vous.

 

Note {snippet 7-10}
C’est une version tout à fait honnête que nous propose Asmodée Digitale de ce jeu de plateau. Le mode Solo fait l’affaire, et le mode multijoueur local ou en ligne est le bienvenu. À cela s’ajoute le format tablette qui est bien évidemment le plus pratique, mais ne boudons pas notre plaisir sur un petit iPhone puisque même sur ce petit écran, la lecture est encore assez bonne. Pratique pour les départs en vacances, l’adaptation en jeu nomade dans le train ou la voiture est réussite…

 

{loadposition Manoloben-auteur}
{loadposition articles-relies}

{loadposition Manoloben-menu}

 

Manoloben

Née dans les années 80, Manoloben a pu tour à tour découvrir les joies du PC (4 couleurs), puis des consoles de salon (Nes, Megadrive, PlayStation). C'est dans les années 2000 avec la découverte de Dreamcast, puis la Neogeo Pocket l'a fait sombrer chez SNK. Pire, il a eu une GP32... Manoloben a rejoint l'équipe d'un site en ligne spécialiste des consoles portables en 2011. Cette passion lui fit quitter le groupe pour fonder Air-Gaming avec deux autres amis. Aujourd'hui, liberté d'expression et discussion ouverte sont ses leitmotivs.