Sheriff de Nottingham un jeu de société de bluff et d’amitié

Sheriff de Nottingham un jeu de société de bluff et d’amitié

Par Manoloben

On ne me l'a fait pas deux fois

Et pourtant, j’ai tellement été mauvais. Je me suis promis de ne surtout plus faire confiance à ACH*, et encore moins CUL* et comme d’hab je me suis fait avoir. Sous mes yeux, ces deux larves ont passé des denrées interdites pour s’enrichir un peu plus sur mon dos. Pour quoi je passe?

Après une partie de Sheriff de Nottingham, c’est le genre de pensé qui vous traversera l’esprit. Vous ne pourrez plus jamais faire confiance à vos amis et pourtant ce n’est pas la faute à des règles obscures sujet à interprétation ou tricherie (comme dans Dead of Winter), mais bien à ce bluff, ces yeux de cocker, mais bien la faute de votre foi en l’humanité.

Pour vous resituer un peu le contexte, il me faut vous expliquer les règles de Sheriff, simple elles vont permettre de s’affronter 3 à 5 joueurs qui tour à tour joueront les marchands ou le Sheriff de Nottingham. Les marchands doivent passer dans une besace des denrées, le shérif doit trouver quel marchand ne déclare pas correctement ses formalités douanières. Pour cela, les marchands doivent déclarer le nombre exact de denrées contenues dans la besace, mais surtout un unique type (pain, pomme, poulet, fromage). Bien évidemment, il existe des types exotiques et surtout interdits qui permettent d’engranger plus d’argent. C’est au shérif de savoir si son « ami » ment, et donc de lui proposer un pot-de-vin en conséquence, le contrôler s’il n’y a pas d’entente, ou le laisser passer.

Si le joueur a tenté de passer de la contrebande et se fait avoir, il doit payer au shérif une amende, dans le cas contraire c’est le shérif qui paye.

À la fin de deux tours complets de jeu, on compte les points, l’argent acquis et l’on détermine les grands rois et reines des produits autorisés : c’est-à-dire ceux qui en ont amené le plus sur leur étalage.

Cette mécanique simple permet un jeu jouable en 30 minutes à 4, mais surtout amène crise de rire. C’est particulièrement efficace pour clôturer une soirée entre amis et les perdre de vue par la suite. La confiance c’est important!

* les trigrammes n’ont pas été changés, pas de pitié pour les traitres!

Un jeu surement trop chère par rapport à la complexité ou sa rejouabilité. Mais tellement simple à mettre en place qu'il peut être intérressant de l'avoir dans sa ludothèque ou de le sortir lors d'une soirée dans un bar à jeu.

Note:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp