IndieCade 2018

IndieCade 2018

L’Indiecade est le festival des jeuX indépendants, le ‘X’ est important, car l’Indiecade propose tout type de jeu vidéo, que ce soit les projets étudiants, les serious-games, ou les grosses productions indépendantes réunissant des dizaines de développeurs. Mais aussi le jeu de société, électronique ou un mélange des jeux. C’est le lieu où les idées se partagent, se bonifient, s’orientent, se présentent pour la première fois au grand public. Deux jours d’un festival haut en couleur et avec le charme de l’ancien puisqu’il se déroule dans le moins célèbre Musée des Arts et Métiers de Paris pour sa version européenne. 

Car oui, l’Indiecade c’est aussi visible aux États-Unis, mais on espère vous en parler un jour avec notre envoyé spécial sur place. Pour le moment faisons place aux rêves de nos développeurs et comptez sur nous pour comme à chaque fois vous présenter une vision amateur, mais amoureuse du genre. 

On revient donc sur ce voyage d’un Week-End, plus exactement ce 19 et 20 octobre 2018, car Air-Gaming était présent avec ses reporters de chic et de charme, ses Starsky et Hutch, ses Wallace et Gromit du jeu vidéo que sont Kuk et Manoloben. Que nous propose l’IndieCade Europe 2018, c’est ce que nous allons voir dans cette page dédié au festival.

Le Vendredi

11h06 - Le jeu de merde de 11h

C’est marrant comment on retrouve les même têtes d’une année sur l’autre. Cette fois-ci c’était un monsieur de la Paris Games Week qui nous avait présenté l’année dernière sont moteur de formation… cette année ils en ont fait un jeu bidon sur téléphone portable à bord du Nautilus. On l’a très très vite oublié.

11h38 - Bargain Quest

Un jeu de plateau basé sur le pari. Assez compliqué à première vue, mais bien exécuté et beau à présenter. Après rien de nouveau sous le soleil, on affronte des monstres de différent niveaux les uns après les autres. Faudra que je regarde un peu les mécaniques à l’occasion.

13h35 - Fluide et Meduses

Le jeu contemplatif du salon, Kuk a tout de suite vu le potentiel. Manoloben est resté plus circonspect.

14h14 - Unheard

Cliquez sur le bouton modifier pour changer ce texte. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

15h13 - The Game The Game

Il y avait Super Seducer 1 & 2, ce reliquat de jeu de simulation de dating digne d’un film porno de M6 un dimanche soir. (les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre)

Cette fois-ci on veut vous apprendre à éviter les fameux pick-up artist. C’est gars appelés connards pour certaines, et Don Juan pour d’autres (ces dernièr.e.s sont perdu.e.s). C’est du texte, et de l’image en mode gros lourd qui insiste pour vous expliquer à quel point vous avez des étoiles dans les yeux ou vous dire que vous êtes la deuxième plus jolie fille de la soirée. (true story)

Je ne me suis pas senti visé par le marketing, mais je salue presque l’idée. Après y’a débat faut-il nous former à toutes les situations, ou bien nous apprendre à réagir correctement à tout? Ou mieux, doit-on castrer les PUA?

16h02 - Baby Storm

C’est typiquement le style de jeu que j’adore, du Overcooked! mais dans une crèche. Ma seule déception, le nom, il aurait dû s’appeler Shit Storm ou Shit Happen!

Mais passons, Baby Storm c’est le jeu développer par une équipe d’étudiants de l’Isart Digital (la même école qui a vu naître Skybolt Zack l’année dernière). Forcement, c’est un projet de fin d’études, donc plus une démo qu’un jeu complet. Mais c’était prometteur. On retrouve le plaisir des jeux multijoueurs, et la patte graphique est mignonne à souhait. Les développeurs ont des idées pour la suite, à voir si le projet se fera. Mais attention, il faudra, si une suite il y a développer l’interaction entre les joueurs qui la était quasi inexistante.

16h29 - Jeu de Gestion de Film de manoir de Film d'horreur

11h12 - Purple Noise Echo

11h47 - A Numbers Game

Vous cherchiez pour noel un jeu de plateau basé sur votre sport favori de Speed Dating? USC Games l’a fait pour nous…

Ouai c’est improbable et vous vous demandez bien si il y a un publique pour ça? La réponse semble être non comme en témoigne le KickStarter raté d’Aout. Pour notre part, on a regardé ça d’un oeil intrigant et on oubliera surement bien vite ce jeu mélant chance au tirage de carte, chance au dé et pronant des trucs délirant (le principe même du « bon parti »). Ca met la pression du compagnon « parfait » (ou de la compagnon) et vous attribuant des notes subjective en fonction des hobbies. Bientôt on vous dira qui aimer! #NonMaisSerieux?

14h01 - Le Rapper Fou

14h35 - What the Golf?

15h28 - Super Cane Magic ZERO

11h38 - Boa Bonanza

17h02 - A Fisherman's Tales

Titre VR qu’on a pu essayer que trop rapidement, résultat… bah j’ai rien à vous dire. J’espère pouvoir remettre mes paluches dessus à la PGW.

11h24 - Pile Up!

On avoue l’avoir regardé de très loin celui là… une histoire de boite qui s’empile en multi. La dernière boite que j’avais vu était à la Gamescom 2017 avec Unbox. J’ai eu ma dose, j’ai passé!

12h06 - Laser Maze

Kuk a trouvé son bonheur dans Laser Maze, une fois l’iPad dans les mains impossible de lui faire quitter ce jeu en RA (réalité augmenté). Le principe créer une pièce labyrinthesque et pleine de pièges au beau milieu de salon (si il est grand), de votre jardin, du parc voisin. No Limit! Le jeu vous permettra de se lancer partout et créer cette environnement hostile dont vous devrez vous échapper.

Intérressant concept, par contre va falloir changer de nom, parce que Laser Maze existe déjà, et c’est pas aussi sympa.

14h11 - Homo Machina

14h57 - Full Metal Furies

15h29 - Le jeu multi-Beat Them All

17h29 - Hellink