[Gamescom 2019] Sakuna: Of Rice and Ruin cultive son jardin

Par Kuk

Nous somme passés, lors de la Gamescom 2019, chez Marvelous qui disposait d’un petit espace (comprendre une table et une télévision) dans la zone des sociétés anglaises. Nous nous sommes surtout intéressés à Sakuna: Of Rice and Ruin, un jeu d’action que la société va éditer et qui a été réalisé par Eldelweiss (soit deux personnes déjà à l’origine d’Astebreed) pour PC, PS4 et Nintendo Switch.

Pour le peu qu’on en a vu, on a apprécié les phases de combat autant que les graphismes, et les animations sont plutôt bien faite.

Le joueur prend le contrôle de Sakuna, une déesse bannie et qui se retrouve avec un petit groupe d’humains sur une île. Non seulement elle devra y lutter contre des hordes d’ennemis, inspirés par la mythologie japonaise, mais elle devra aussi faire prospérer sa petite communauté.

Sakuna: Of Rice and Ruin intègre aussi une partie simulation de riziculture (la culture du riz) et de fabrication d’objets artisanaux au sein d’un village montagnard.

On a pu essayer les phases d’action, de beat’them all à défilement horizontal. La petite déesse répond très bien aux commandes. Elle dispose d’une allonge assez appréciable, car elle utilise pour combattre… sa bêche. Oui, oui, vous avez bien lu, comme quoi le jardinage aide a tout… Elle combine des attaques faibles et fortes et elle peut aussi utiliser son foulard comme un grappin.

Sakuna: Of Rice and Ruin intègre bon nombre de phases de plates-formes, mais aussi de pièges en tous genres (pieux plantés dans le sol, barils explosifs, etc.), qu’on peut également utiliser contre les ennemis.

Pour le peu qu’on en a vu, on a bien apprécié les phases de combat d’autant que les graphismes et les animations sont plutôt bien faites.

Sakuna: Of Rice and Ruin sort fin 2019, on est assez curieux de voir ce titre dans sa globalité, notamment sur Nintendo Switch.

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp