Pinguin Wars VS (Jap), le test sur Gameboy

penguin wars
QUAND LA FERME SE REBELLE! 

Pinguin Wars VS, un titre qui n'aurait jamais pu me laisser imaginer que j'allais découvrir une pépite vidéo ludique. Mélangeant habillement les principes du ShufflePuck avec le DogdeBall le titre m'a totalement surpris - dans le bon sens du terme. C'est donc une petite famille d'animaux (pingouin, rat, vache, chauve-souris, lapin) qui s'amuse à se lancer des balles du visage. Votre but faire en sorte que l'ennemi ait en sa possession toutes les balles.

Là où ça devient jouissif, c'est qu'une balle bien placée dans les gencives ennemies le rendra sonné pour un petit laps de temps. Vous permettant en bon filou de lui en renvoyer quelques-unes de plus au passage. Si vous avez les dix balles de votre côté félicitation, vous avez perdu. L'élément le plus intéressant du titre est la physique des balles qui est très bien gérée, celles-ci s'entrechoquent telles des boules de billard, changeant leurs directions à la volée. De plus, en fin de match un événement aléatoire rendra le terrain jeu encore plus dangereux. Le jeu offre la possibilité de jouer des matchs les uns derrière les autres et de battre tous les protagonistes, ou si vous avez un câble link et deux cartouches de jouer l'un contre l'autre, plaisir garanti!

 

Note
8/10
Ce titre se place au même niveau de plaisir d'un WindJammer pour moi. Il est certes beaucoup moins technique, mais vous amusera à deux joueurs sans aucun doute. De plus, chaque personnage possède ses propres caractéristiques permettant de changer de style de jeu et relancer l'intérêt. C'est simple et rafraichissant!

  • Née dans les années 80, Manoloben a pu tour à tour découvrir les joies du PC, puis des consoles de salon. C'est dans les années 2000 avec la découverte de la Neogeo Pocket qu'il s'est lié d'amour pour les consoles portables. Le(la?) GameBoy Advance fut sa/son compagnon pendant son école d'ingénieur puis, se fut au tour de la GP32 et de ses dérivées... Ne souhaitant pas quitter ce milieu, il a rejoint l'équipe d'un site en ligne spécialiste des consoles portables en 2011. Cette passion lui fit quitter le groupe pour fonder Air-gaming avec deux autres amis. Aujourd'hui, Manoloben souhaite transmettre une information sans tabou ni limitations, qui sont trop souvent imposés par un milieu de plus en plus vénal.

Du même auteur : Manoloben

 

 

Mots-clés: Gameboy, Manoloben

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

10a

The Warlock of Firetop Mountain, le test

août 14, 2017 Test - iOS Angi
Déjà porteur d’une réputation plutôt flatteuse sur Steam, The Warlock of Firetop Mountain (TWFM) du studio Tin Min Games débarque aujourd’hui sur Ipad – un support qui semble tout à fait adapté au genre. En effet, il s’agit de l’adaptation d’un Livre dont vous êtes le héros, écrit par Steve Jackson et Ian Livingstone en 1982. Le jeu se présente…
ffanpp0f

Final Fantasy (écrit le 07/02/2008)

juin 16, 2017 Test - PSP Benjamin
Après les rééditions de Final Fantasy sur WonderSwan, puis sur GBA (dans Final Fantasy 1 et 2 : Dawn of Souls), voici venu une version que personne n’attendait, sur PSP. La version de trop ? Nous n’allons pas nous attarder sur le scénario et les mécaniques de jeu, déjà largement détaillés dans nos précédents tests. Penchons-nous plutôt directement…

Avez-vous lu cet article?