Hotel Giant, le test sur DS

hotelgian3
HOTEL HAUT?

C'est en quelque sorte une tromperie dont j'ai été victime encore une fois. En quête de l'ultime pépite vidéoludique du jeu de gestion sur console portable, j'ai encore une fois craqué pour un jeu sur Nintendo DS le dénommé : Hotel Giant. Il m'avait promis les choses en grand, c'est après quelques heures que le constat se posa face à moi. Hotel Giant est un sympathique jeu de gestion, aux mécaniques simples, peut être trop simple. L'hôtel vous étant fourni souvent préconstruit, seule l'aménagement est à votre charge, petite chambre, grande chambre, nombre de chaises ou de tables, restaurants, discothèque, et autres casinos pourront être construit, mais seulement selon des configurations définies. N'ayant pas joué à la version PC, je ne saurais vous dire si ce gameplay est l'original ou non, mais force est de constater qu'il ne pourra pas sustenter tout le monde. Et après quelques heures à réussir mission sur mission. On se lassera bien vie du peu de nouveauté d'autant plus que la difficulté est inexistante. Ne parlons pas des "mini-jeux" inclus dans la version DS qui sont juste présents pour répondre surement à une demande du cahier des charges (l'utilisation du stylet). Hélas, trois fois hélas... moi qui souhaitais devenir maitre d'hôtel aux Bahamas. À noter que sa suite sur PC n'a jamais été éditée sur console portable. Un four, vous dites?

 

Note
5/10
Hotel Giant aurait pu bien meilleurs, plus beau aussi et aller soyons fous il aurait pu jouir une meilleure ergonomie (même si celle-ci est à des années-lumière de Theme Park, le test sur 3DS ou RollerCoaster Tycoon 3D, le test sur 3DS). Le jeu n'est absolument pas mauvais, mais sa simplicité enfantine en fait un jeu étonnamment à réserver au plus jeune qui souhaite commencer leur expérience dans les jeux de gestion.

 

  • Née dans les années 80, Manoloben a pu tour à tour découvrir les joies du PC, puis des consoles de salon. C'est dans les années 2000 avec la découverte de la Neogeo Pocket qu'il s'est lié d'amour pour les consoles portables. Le(la?) GameBoy Advance fut sa/son compagnon pendant son école d'ingénieur puis, se fut au tour de la GP32 et de ses dérivées... Ne souhaitant pas quitter ce milieu, il a rejoint l'équipe d'un site en ligne spécialiste des consoles portables en 2011. Cette passion lui fit quitter le groupe pour fonder Air-gaming avec deux autres amis. Aujourd'hui, Manoloben souhaite transmettre une information sans tabou ni limitations, qui sont trop souvent imposés par un milieu de plus en plus vénal.

Du même auteur : Manoloben

 

Mots-clés: Simulation, Manoloben, Nintendo DS

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

10

Steredenn: Binary Stars, le test sur Switch

juillet 16, 2018 Test - Nintendo Switch Aymerick
Dès que je l’ai vu pour la première fois en 2015 sur PC, j’ai su que je l’aimais. Mais en amitié comme dans les jeux vidéo, un amour ne s’obtient pas sans investissement ni acquis d’avance… Car Steredenn: Binary Stars est un shoot'em up exigeant. Une bonne occasion de nous y intéresser pour sa sortie sur la console Nintendo Switch.
10

Lightfall, le test sur Switch

juin 28, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
Ces dernières années ont vu l’émergence de titres dits indépendants issus du financement participatif. L’histoire de Lightfall est également née ainsi, et elle n’est pas toute jeune puisqu’elle date de 2015. Le premier jeu de Bishop Games débarque aujourd’hui sur Switch, avec la promesse d’un gameplay dynamique et novateur. Avançons dans la…

Avez-vous lu cet article?