[Gamescom 2016] The Metronomicon, quand Guitar Hero lorgne sur l'Action-RPG

GC 2016 1

The Metronomicon est un jeu de rôle rythmique prévu pour le 20 septembre sur PC et Mac, mais rassurez-vous les versions IOS et Android sont d’ores et déjà prévues pour 2017. 

Qu’est-ce qu’un jeu de rôle rythmique se demanderont certains ? La définition n’est pas très précise, à ce jour cependant plusieurs ont pu présenter leur définition de ce type de jeu, le premier me venant en tête est le très bon Crypt of The NecroDancer où vous devez vous déplacer en rythme sur les damiers d’un donjon afin d’affronter les divers monstres. Mais point de vulgaire copie ici du hit de Brace Yourself Games. Le titre de Puuba sera plus proche d’un Dungeon Hearts ou encore Theatrhythm Final Fantasy. Même si retire l’aspect Match-3 du premier pour se rapprocher d’un Guitar Hero où Jhonny, Casey, Axel et Judy seraient perdus dans un monde Medieval Fantastic hyper agressif.

 Voici la liste des informations que nous avons pu glaner lors de la Gamescom et qui s’ils sont bien exécutés pourront différencier ce titre de ses ainées :

  • Déjà, la fonction RPG peut être désactivée (en mode Facile) au profit du « fun » et de la beauté d’une chorégraphie bien effectuée. Cependant, si vous souhaitez aller plus avant dans l’aventure, vous devrez à un moment décider de sauter le pas et jouer en Normal ou Difficile. L’ensemble RPG du titre ne devrait pas nous décevoir, bien qu’il reste assez classique avec plusieurs types d'ennemis, de mini-boss, et bien entendu : Boss. Dans la même veine, on engrangera de l’expérience après chaque combat pour améliorer nos caractéristiques.
"un Guitar Hero où Jhonny, Casey, Axel et Judy seraient perdus dans un monde Medieval Fantastic hyper agressif."
  • On pourra recruter jusqu’à seize protagonistes, chacun ayant des caractéristiques différentes ou des affinités avec un élément particulier. Évidemment ces éléments auront un impact visuel, mais surtout sur les dégâts causés aux ennemis (on imagine déjà un système de Pierre-Feuille-Ciseaux entre les éléments). Chaque personnage possèdera jusqu'à trois actions. Afin de ne pas tenter le diable et vous forcer à alterner entre les personnages, sachez qu’à chaque « rift » endiablé réussi (déclenchant ladite action) vous devrez changer de personnage, car ses capacités seront désactivées pendant quelques secondes. Donc les « grosbills » qui misent tout sur un personnage, merci de passer votre chemin. Cerise sur le gâteau à la crème, une attaque de groupe peut être déclenchée à tout moment, mais elle est (forcément) plus difficile à obtenir.
  • La chorégraphie se fera au clavier ou à la manette, la version mobile devrait comporter l'équivalent virtuel (aie ! Ça risque de ne pas être beau à voir, prions pour que les manettes soient reconnues).
  • Les graphismes et les animations sont un peu particuliers donnant un aspect de « jeu flash ». Ça déplaira surement à certains.
  • Les musiques sont par contre vraiment typées, et pour ce qu'on en a entendu, elles donnent un vrai supplément d’âme à ce titre. Petite anecdote : au commencement du projet, un des développeurs à utiliser des reprises de chanson faites par son groupe de musique. Mais depuis, cela a bien évolué et ils peuvent désormais profiter de la collaboration de nombreux artistes d’horizons musicaux différents : Jimmy Urine (de Mindless Self Indulgence), Shiny Toy Guns, YACHT, Perturbator, J-Punch, Dj CUTMAN, etc. Malheureusement, la liste complète n’a pas été dévoilée par notre interlocuteur.

Au final, il pourrait trouver son public pour tous ceux qui estiment que les jeux musicaux sont un peu trop abonnés à la J-Pop (car on le sait, la pop japonaise c'est le MAL même sous acide et malgré tout ce que peut prétendre ANgI-da Polom).

 

Présentation de l'auteur : Kuk

  • Kuk

    Kuk s'est lié d'amitié avec le monde du jeu vidéo très jeune. En 1988, il possède son premier ordinateur, un Atari 1040 STF flambant neuf. Et Atari ne le quittera plus jamais… Durant les années suivantes, il s'intéresse tour à tour à la Nec GT, à la NeoGeo Pocket et à sa petite soeur, la déclinaison Color, qui le font rentrer dans le jeu vidéo portable. Passionné d’histoire et de littérature, il apprécie tout particulièrement les jeux de rôle et les jeux d’aventure. Il montre aussi beaucoup d'intérêt pour le travail fourni par les développeurs indépendants dont il se fait une spécialité. Dans tous les cas, il privilégie le fond à la forme.

Du même auteur : Kuk

 

Mots-clés: RPG, Android, News, iOS, Kuk

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

05

(GCE2017) Figment, le monde des rêves et de la musique bientôt sur Switch

novembre 12, 2017 Reportages Aymerick
Figment est un jeu d’action aventure, onirique, ayant une dimension musicale assez importante et prévu sur Switch en février 2018 (mais déjà disponible sur Steam). On ne révélera rien d'une introduction ayant une charge émotionnelle assez forte. De manière assez surprenante, le ton du jeu est beaucoup plus léger que l'intro, même si on se retrouve…
10

(GCE2017) Stay une aventure pixel sur Switch et mobiles

novembre 12, 2017 Reportages Aymerick
A la Game Connection Europe, on a pu essayé quelques titres issus de studios européens. Stay est de ceux-là. Il est développé par un petit studio catalan espagnol (choisi ton camp camarade...), prévu pour Switch en mai 2018 et pour téléphones mobiles après cette date. Un homme se réveille prisonnier dans un bâtiment abandonné. Cependant, un PC lui…

Avez-vous lu cet article?