[Gamescom 2016] Deux Ex Go nous fait il rêver à des moutons électriques ?

DXGO Screenshot 4nocaption

 

Square Enix semble vouloir utiliser le concept « Go » sur une bonne partie de ses franchises (et on verra à l'avenir jusqu'à quel point). Cette fois, c'est l'univers de Deux Ex qui a été épuré pour rentrer dans les lignes du concept. Le principe est le même que les jeux précédent. Cette fois-ci, c'est le personnage d’Adam Jensen qui se déplacera sur la grille du jeu, vous devrez y survivre sans vous faire toucher par les différents ennemis.

 

 

IMG 8878 90
Disponible sur le stand Square-Enix pro, tout le necessaire pour devenir transhumain.

Le design est à mi-chemin entre Hitman Go et Lara Croft Go. Apparemment, les développeurs n'étaient pas satisfaits de la modélisation, trop épurée (Hitman Go), ni convaincus par le second jet très détaillé (Lara Croft Go). Ils ont réalisé un compromis entre les deux. Le monde est assez froid et austère, faisant penser à la matrice (les lignes ressemblent beaucoup à celui de circuits imprimés abandonnant pour le coup les formes géométriques des deux précédentes versions). L’animation des personnages (mouvement, coups portés, etc.) est quant à elle parfaitement détaillée.

Les innovations dans le gameplay concernent principalement la vision des ennemis. Ceux-ci vous voient dès que votre personnage se trouvent dans leur ligne de mire et ce, à n'importe quelle distance. L'autre particularité, c’est que, désormais, ils vous chargent. Bien évidemment, le procédé a été pensé pour qu'on puisse l'utiliser contre eux.

Pour vous aider, vous aurez la possibilité de modifications temporaires comme par exemple l'invisibilité ou le hacking des systèmes électroniques (portes, tourelles, ou zone bloquée à la circulation, etc.).

Il vous sera possible de réussir certains niveaux de deux façons différentes. La deuxième sera nécessairement plus difficile, débloquant un succès.

IMG 8879 90
Etienne Giroux - Lead Designer nous a fait le show!

Square Enix a fait appel à Pixel Audio pour la partie sonore, celui-ci ayant déjà participé à l'ambiance sonore de Lara Croft Go, et qui nous avait pas mal impressionné l'année dernière.

Bonne nouvelle, le jeu est annoncé comme un peu plus difficile que Lara Croft Go. Mais surtout, le défi sera lié aux mini-puzzles à télécharger gratuitement à raison de cinq par semaine sur une durée encore non annoncée. Les cinq DLC hebdomadaires seront toujours de difficulté croissante, allant du plus facile le lundi au plus difficile le vendredi.

Autre petite nouveauté, il y a une légère interaction entre Deus Ex : Manking Divided et Deus Ex Go. Les victoires de la version "Go" donneront jusqu'a cinq "Praxis Kit" dans la version PC ou Xbox One (mais pas sur PS4).

Bref, il s’agit du retour d'un concept bien huilé, toujours bien maitrisé, dont les précédents épisodes nous avaient déjà conquis. On espère juste, pour le coup, que les puzzles seront à la hauteur.

 

Présentation de l'auteur : Kuk

  • Kuk

    Kuk s'est lié d'amitié avec le monde du jeu vidéo très jeune. En 1988, il possède son premier ordinateur, un Atari 1040 STF flambant neuf. Et Atari ne le quittera plus jamais… Durant les années suivantes, il s'intéresse tour à tour à la Nec GT, à la NeoGeo Pocket et à sa petite soeur, la déclinaison Color, qui le font rentrer dans le jeu vidéo portable. Passionné d’histoire et de littérature, il apprécie tout particulièrement les jeux de rôle et les jeux d’aventure. Il montre aussi beaucoup d'intérêt pour le travail fourni par les développeurs indépendants dont il se fait une spécialité. Dans tous les cas, il privilégie le fond à la forme.

Du même auteur : Kuk

mai 07, 2018
rogue legacy ps vita
Test - PS Vita

Rogue Legacy, le test sur PS Vita

 

 

 

 

Mots-clés: Gamescom, Kuk, Square Enix, Lara Croft Go, Hitman GO, Deus Ex GO

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

10

Steredenn: Binary Stars, le test sur Switch

juillet 16, 2018 Test - Nintendo Switch Aymerick
Dès que je l’ai vu pour la première fois en 2015 sur PC, j’ai su que je l’aimais. Mais en amitié comme dans les jeux vidéo, un amour ne s’obtient pas sans investissement ni acquis d’avance… Car Steredenn: Binary Stars est un shoot'em up exigeant. Une bonne occasion de nous y intéresser pour sa sortie sur la console Nintendo Switch.
10

Lightfall, le test sur Switch

juin 28, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
Ces dernières années ont vu l’émergence de titres dits indépendants issus du financement participatif. L’histoire de Lightfall est également née ainsi, et elle n’est pas toute jeune puisqu’elle date de 2015. Le premier jeu de Bishop Games débarque aujourd’hui sur Switch, avec la promesse d’un gameplay dynamique et novateur. Avançons dans la…

Avez-vous lu cet article?