Fire Emblem aux royaumes des Pigeonneaux !

perso 002
LE JEU A LA DECOUPE !

Sur le site de Air-Gaming, si on parle peu des annonces des futures sorties japonaises, c'est pour surtout se concentrer sur les jeux auxquels on peut jouer en Europe.

Mais de temps en temps on fait une exception. Et c'est le cas ici avec la sortie programmée sur 3DS de Fire Emblem If... Oh joie ! Sauf quand on liste les différentes versions.

 

pkg
Les deux versions 

 

En effet le jeu vous propose de suivre la lutte de deux royaumes rivaux Hoshido et Nohr reprenant les stéréotypes des deux familles ennemies, l'une ayant la paix pour valeur et l'autre la guerre. Jusqu'ici rien de nouveau sauf quand il s'agit de l'édition du jeu...En effet au Japon il existera plusieurs versions:

Fire Emblem If : White Kingdom où vous ne pourrez jouer que les scénarios des pacifistes d'Hoshido.
Fire Emblem If : Black Kingdom où vous pourrez jouer que les scénarios des belliqueux de Nohr
Une 3e campagne uniquement téléchargeable en DLC, et traitant d'une troisième voix
Fire Emblem If version collector qui regroupe les diverses campagnes
Fire Emblem If vendu en dématérialisé, vous propose de choisir en cours de route, au niveau du chapitre VI, mais ce choix sera définitif...
dl
La version dématerialisée se scinde au chapitre 6

Les jeux Blanc et Noir coûteront chacun 4700 yens (soit un peu moins de 40 euros), mais grand seigneur on vous permettra de télécharger son complément au un prix plus "abordable" de 1852 yens (soit 15 euros). La version Collector (toutes les versions) avec un livre d'illustrations en bonus vous en coutera 9250 yens (70 euros).

On avait l'habitude des deux versions Pokémon qui ont toujours été abusées, mais là, nous franchissons vraiment une nouvelle étape à tel point que ça commence à faire du bruit sur les forums... Après avoir toujours refusé les DLC sur ses consoles,  Nintendo donne vraiment l'impression de fonctionner tel un boulimique sous régime depuis trop longtemps. Résultat, il se jette à corps perdu dans la mercantilisation à outrance. 

Si Fire Emblem Awakening proposait déjà son lot, que dis-je, sa demi-tonne de DLC à des prix prohibitifs (car oui 4.99€ c'est bien trop cher pour une poignée de map, un perso et des items), le moins que l'ont puisse dire, c'est qu'au moins l'aventure n'était en rien amputée. On se retrouve dans la même situation que le jeu Evolve sur PC, vendu à la découpe par son éditeur 2K Games pour maximiser ses profits.

Il appartient très clairement aux joueurs de se prendre en main, et à refuser ce type de comportement commercial. Pour l'instant on attend de voir la réaction de Nintendo Japon et surtout de Nintendo Europe, qui ne s'est toujours pas prononcé sur le mode de publication du jeu chez nous... Mais c'est indéniablement un précédent fâcheux.

 

Présentation de l'auteur : Kuk

  • Kuk

    Kuk s'est lié d'amitié avec le monde du jeu vidéo très jeune. En 1988, il possède son premier ordinateur, un Atari 1040 STF flambant neuf. Et Atari ne le quittera plus jamais… Durant les années suivantes, il s'intéresse tour à tour à la Nec GT, à la NeoGeo Pocket et à sa petite soeur, la déclinaison Color, qui le font rentrer dans le jeu vidéo portable. Passionné d’histoire et de littérature, il apprécie tout particulièrement les jeux de rôle et les jeux d’aventure. Il montre aussi beaucoup d'intérêt pour le travail fourni par les développeurs indépendants dont il se fait une spécialité. Dans tous les cas, il privilégie le fond à la forme.

Du même auteur : Kuk

mai 07, 2018
rogue legacy ps vita
Test - PS Vita

Rogue Legacy, le test sur PS Vita

 

 

 

Mots-clés: Kuk, Nintendo 3DS

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

11

Penny Punching Princess, le test sur PS Vita

juin 15, 2018 Test - PS Vita Olivier B.
Penny Punching Princess, c’est joli et coloré à souhait. En un mot, c’est kawaï ! Mais le nouvel action-RPG nippon de NIS America sur PS Vita (et Nintendo Switch) cache bien son jeu : en réalité nous avons plutôt affaire à un jeu hardcore qui en rebutera plus d’un, console ou manette en main.
HeartS 10

Heart & Slash, le test sur Switch

juin 05, 2018 Test - Nintendo Switch Aymerick
Heart & Slash est un jeu d’action qui a une petite réputation sur la scène des indépendants PC, du fait notamment des attentes formulées lors de son financement via la plate-forme Kickstarter. Sa conversion sur la console Switch disponible via l’eShop est donc une bonne occasion de nous y intéresser.

Avez-vous lu cet article?