Le Japon, le pays ou la PS Vita n'est pas morte

vita
 

Vous le savez certainement, le Tokyo Game Show est sur le point d'ouvrir ses portes. C'est LE salon des jeux vidéo au Japon. Contrairement à l'E3 ou à la Gamescom, Sony a montré un grand nombre de jeux PS Vita en cours de développement lors de sa conférence du 15 septembre. On y a vu une partie de la line-up de fin d'année et celle du début 2016... des propositions de sociétés tierces. Celles-ci ont été présentes au cours de la conférence, mais aussi à travers divers spots publicitaires diffusés en parallèle. La vidéo la plus importante, que nous vous proposons à la fin de cet article, présente dans l'ordre d'apparition les jeux suivants :

Taiko no Tatsujin V Version, Bandai Namco
Hatsune Miku: Project Diva X, Sega
God Eater Resurrection, Bandai Namco
Attack on Titan, Koei Tecmo
Tokyo Xanadu, Falcom
Kantai Collection Kai, Kadokawa
Airship Q, Cygames, Miracle Positive
Digimon World: Next Order, Bandai Namco
Resident Evil Revelations 2, Capcom
Dragon Quest Builders, Square Enix
Gundam Extreme Vs. Force, Bandai Namco

A la suite de quoi de nombreuses vidéos promotionnelles on été diffusées sur les sites des éditeurs ou des développeurs. On a ainsi pu recenser les annonces des sorties suivantes :

13 Sentinels: Aegis Rim, Vanillaware
Danganronpa 3, Altus
Dengeki Bunko Fighting, Climax Ignition, Sega
Ikenie to Yuki no Setsuna, Square Enix
One Piece: Burning Blood, Sony
SaGa Scarlet Grace, Square Enix
Seiken Densetsu, Square Enix
Toukiden 2, Koei Tecmo
World of Final Fantasy, Square Enix

Au final, ce ne sont pas moins de 32 jeux PS Vita qui sont présentés au Tokyo Game Show. Il est évident que si quelques-uns ne sortiront pas en Europe (au hasard, Gundam ?), on peut tout de même parier qu'un bon nombre de jeux arriveront tout de même chez nous.

Toujours au chapitre des nouveautés, quatre nouveaux coloris de consoles ont été annoncés pour la PS Vita 2000. Y aura-t-on également le droit en Occident ?

 

 

 

 

Présentation de l'auteur : Kuk

  • Kuk

    Kuk s'est lié d'amitié avec le monde du jeu vidéo très jeune. En 1988, il possède son premier ordinateur, un Atari 1040 STF flambant neuf. Et Atari ne le quittera plus jamais… Durant les années suivantes, il s'intéresse tour à tour à la Nec GT, à la NeoGeo Pocket et à sa petite soeur, la déclinaison Color, qui le font rentrer dans le jeu vidéo portable. Passionné d’histoire et de littérature, il apprécie tout particulièrement les jeux de rôle et les jeux d’aventure. Il montre aussi beaucoup d'intérêt pour le travail fourni par les développeurs indépendants dont il se fait une spécialité. Dans tous les cas, il privilégie le fond à la forme.

Du même auteur : Kuk

 

 

Mots-clés: PS Vita, Sony, Kuk, Tokyo Game Show

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

10

Atomik RunGunJumpGun, le test sur Switch

avril 16, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
3, 2, 1, action. Intro minimaliste, musique d’ambiance techno-planante, atmosphère visuelle au croisement de la rave party et du ZX Spectrum, c’est parti pour Atomik: RunGunJumpGun. Un runner nerveux, rétro dans l’aspect mais bien actuel dans sa difficulté. Nous l’avions déjà testé sur Ipad il y a quelques temps et il débarque aujourd’hui sur…
10a

SteamWorld Dig, le test sur Switch

avril 01, 2018 Test - Nintendo Switch Aymerick
Nous sommes complètement passés a côté de SteamWorld Dig au moment de sa sortie sur Nintendo 3DS en 2013 ainsi que de son adaptation sur PS Vita. Du coup, nous avons profité du portage Switch pour rattraper notre retard !

Avez-vous lu cet article?