ArmA Tactics THD, le démontage sur Android

armatactics mfg

Dans le genre titre qui fait de belles promesses, ArmA Tactics THD arrive premier avec une bonne longueur d'avance. Les babines alléchées par ce titre (successeur de Fallout Tactics qu'on pouvait lire sur la toile), je posai ma patte tel un loup sur sa proie. Et bien croyez-le ou non, j'ai laissé le steak, la viande paraissant avariée. L'explication ci-dessous :

Surtout pas d'inquiétude, le jeu ne vous explosera pas à la figure telle une grenade mal lancée dans une manifestation pacifique. Non loin de là, le menu d'introduction est clair, graphiquement le jeu permet deux modes, la version "HD" demande un peu de puissance, mais ça tourne correctement sur un OnePlus 2. Bon le téléphone n'aura plus de batterie au bout de deux heures, mais le plaisir d'utiliser pour la première fois le merveilleux processeur de votre téléphone ça n'a pas de prix!

C'est plutôt dans les phases de jeu que le titre est ras les paquerette. Vous construisez une équipe de quatre avant de vous lancer dans les missions en milieu urbain pour dézinguer de méchants terroristes. Vous pouvez choisir les armes embarquées, en débloquer de nouvelles. Trépidant! Une fois sur place, à vous les joies des placements imprécis - testé sur téléphone portable, ceci expliquant peut être cela - des ennemis qui campent comme un joueur de Counter Strike GO, des dégâts aléatoires pouvant anéantir votre équipe en un tour, de l'IA totalement aux fraises, mais capable de tirer à travers les murs et j'en passe et des meilleurs. Le titre n'a de tactique que le nom, on est ici dans un jeu de dés où chaque lancé peut signer votre arrêt de mort. Frustration instance!

 

Note
3/10
Je voulais croire en ArmA Tactics THD, j'espérais enfin le successeur de feu Fallout Tactics, au lieu de ça on se retrouve avec une pâle adaptation (extrêmement non-réaliste) d'un jeu PC, qui lui, est ultra réaliste. Les développeurs peuvent promettre la lune, mais il faudrait qu'avant tout ils revoient totalement leur moteur de jeu qui parait un peu trop basé sur l'aléatoire. Aucune chance de sauver la donne, à moins d'amener sur le terrain Arnold Schwarzenegger en mode Commando, au moins le jeu serait drôle à défaut d'être intéressant.

  • Née dans les années 80, Manoloben a pu tour à tour découvrir les joies du PC, puis des consoles de salon. C'est dans les années 2000 avec la découverte de la Neogeo Pocket qu'il s'est lié d'amour pour les consoles portables. Le(la?) GameBoy Advance fut sa/son compagnon pendant son école d'ingénieur puis, se fut au tour de la GP32 et de ses dérivées... Ne souhaitant pas quitter ce milieu, il a rejoint l'équipe d'un site en ligne spécialiste des consoles portables en 2011. Cette passion lui fit quitter le groupe pour fonder Air-gaming avec deux autres amis. Aujourd'hui, Manoloben souhaite transmettre une information sans tabou ni limitations, qui sont trop souvent imposés par un milieu de plus en plus vénal.

Du même auteur : Manoloben

 

 

Mots-clés: Android, Action, Test, Tactical, Manoloben

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

10

Steredenn: Binary Stars, le test sur Switch

juillet 16, 2018 Test - Nintendo Switch Aymerick
Dès que je l’ai vu pour la première fois en 2015 sur PC, j’ai su que je l’aimais. Mais en amitié comme dans les jeux vidéo, un amour ne s’obtient pas sans investissement ni acquis d’avance… Car Steredenn: Binary Stars est un shoot'em up exigeant. Une bonne occasion de nous y intéresser pour sa sortie sur la console Nintendo Switch.
10

Lightfall, le test sur Switch

juin 28, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
Ces dernières années ont vu l’émergence de titres dits indépendants issus du financement participatif. L’histoire de Lightfall est également née ainsi, et elle n’est pas toute jeune puisqu’elle date de 2015. Le premier jeu de Bishop Games débarque aujourd’hui sur Switch, avec la promesse d’un gameplay dynamique et novateur. Avançons dans la…

Avez-vous lu cet article?