LifeLine, le test sur Android

lifeline social media taylor1

Ma passion pour les livres Dont Vous Etes Le Héros me joue des tours, c'est en effet à cause d'elle que je me suis "embarqué" dans l'aventure LifeLine, enfin, pas vraiment moi. J'aide Taylor perdu des suites à un crash sur une lune lointaine proche de Tau Ceti. Bref, à des années-lumière! Et ce bougre n'a réussi qu'à joindre mon Android. Résultat, je dois écouter ses jérémiades toute la journée (heureusement pas en continu, il fait de longues pauses de plusieurs heures entre deux textos), mais aussi ses pensées profondes (enfin pas trop!), et même prendre des décisions à sa place. Car ce jeune scientifique n'a pas deux sous de jugeote! Par contre, il est doué pour faire des cliffhangers merdiques pour que j'aie l'impression de "participer" même quand il n'y a rien à faire ou encore faire des petites blagues dignes d'un enfant de 6 ans... Merci Taylor, tu as eu de la chance que mon éducation Judéo-Catholique m'empêche de vouloir la mort d'un être même virtuel, sinon je t'aurais précipité dans le canyon le plus proche!

 

 

 

 

Note
4/10
Le principe de LifeLine est juste génial sur le papier, participer à une aventure de science-fiction par textos interposés, ça ne prend pas des heures à jouer et c'est assez immersif. D'ailleurs, ce titre a dû correctement se vendre sur iOS, car une nouvelle histoire est déjà disponible. Mais mince! Pourquoi l'écrivain Dave Justus connu pour avoir participé à The Wolf Among Us tourne autant en rond? Pourquoi malgré les choix que l'on tente de faire, on a l'impression de se faire mener en bateau? Pourquoi vers la fin de l'aventure les choix disparaissent? On sent qu'ils n'ont pas développé l'histoire autant que dans leurs ambitions et de ce fait, la cartographie de ce presque "LDVELH" (livre dont vous ... vous avez suivi!) est très pauvre. Un coup dans l'eau, mais il faut persévérer!

 

  • Née dans les années 80, Manoloben a pu tour à tour découvrir les joies du PC, puis des consoles de salon. C'est dans les années 2000 avec la découverte de la Neogeo Pocket qu'il s'est lié d'amour pour les consoles portables. Le(la?) GameBoy Advance fut sa/son compagnon pendant son école d'ingénieur puis, se fut au tour de la GP32 et de ses dérivées... Ne souhaitant pas quitter ce milieu, il a rejoint l'équipe d'un site en ligne spécialiste des consoles portables en 2011. Cette passion lui fit quitter le groupe pour fonder Air-gaming avec deux autres amis. Aujourd'hui, Manoloben souhaite transmettre une information sans tabou ni limitations, qui sont trop souvent imposés par un milieu de plus en plus vénal.

Du même auteur : Manoloben

 

Mots-clés: Android, Livre-Jeu, Manoloben, Livre Dont Vous Êtes le Héros

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

10

Brakes Are For Losers, le test Switch

avril 16, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
Amateurs du légendaire Super Sprint, ou peut-être de Super Off Road ou Super Skidmarks pour les moins seniors d’entre vous (et nous), réjouissez-vous. Issu du studio Oudidon et édité par Playdius, Brakes Are For Losers (BAFL) débarque sur Nintendo Switch, se qualifiant lui-même de titre néo-rétro. C’est donc à toute allure que nous allons aborder…
10

Atomik RunGunJumpGun, le test sur Switch

avril 16, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
3, 2, 1, action. Intro minimaliste, musique d’ambiance techno-planante, atmosphère visuelle au croisement de la rave party et du ZX Spectrum, c’est parti pour Atomik: RunGunJumpGun. Un runner nerveux, rétro dans l’aspect mais bien actuel dans sa difficulté. Nous l’avions déjà testé sur Ipad il y a quelques temps et il débarque aujourd’hui sur…

Avez-vous lu cet article?