Loup Solitaire : Chasse en forêt, le test sur iPad

Joe Dever s Lone Wolf Chasse en Foret 1
TOUJOURS AUSSI SANGLANT !

C'est bien la première fois que nous voyons un titre de Livre Dont Vous Êtes le Héros qui ne présente pas de connotation mortuaire. Où sont passés les Labyrinthe de la Mort ou Manoir de L'Enfer ? Certes, Loup Solitaire (Lone Wolf) était déjà plus « soft » dans les années 1980 avec des titres comme Le Tyran du Désert ou Le Gouffre Maudit. Mais nommer la deuxième aventure de Lone Wolf sur iPhone/iPad Chasse en Forêt, il n'y a pas de quoi faire rêver... 

C'est donc avec un a priori négatif que nous commençons la suite directe du premier acte, De neige et de Sang. La fin du paragraphe que vous êtes en train de lire contenant un spoiler, nous vous conseillons de passer directement au suivant si vous n'avez pas commencé l'aventure par le premier acte. Dans ce dernier – un chapitre assez court -, nous avions découvert une ville à feu et à sang, prise d'assaut par des Gloks (l'équivalent de gobelins). Nous avions découvert quelques survivants et appris que l'attaque provenait de la forêt. Forêt vers laquelle nous nous dirigions, justement, à la fin de l'acte. 

C'est donc à la suite de ces événements que Loup Solitaire entre dans la forêt et se dirige vers les mines. De fil en aiguille, il découvre les vraies raisons de l'attaque des Gloks. Fort heureusement, il y a quelques rebondissements à la clé, car on nous promet encore deux chapitres après celui-ci. Au menu des nouveautés, on continue d'équiper notre héros, on améliore son équipement, on apprend un nouveau coup avec l'épée de Sommerland, on affronte un adversaire un peu plus puissant et... c'est tout. La plupart des nouveautés étaient connues dès l'épisode précèdent, mais inatteignables car les éléments spécifiques de « craft » n'existaient pas dans la ville du premier chapitre ou bien votre personnage n'avait pas acquis assez d'expérience. On n'aura donc rien de bien excitant à se mettre sous la dent et, contrairement à l'aventure du livre, on n'apprend pas de nouveaux pouvoirs Kai ce qui, justement, aurait pu fournir plus de variété dans les combats ou l'histoire. 

D'ailleurs pour ce qui est de l'histoire, elle parait moins travaillée que la précédente puisqu'elle propose moins de choix. On suit bêtement des pistes grandes ouvertes. Les combats sont toujours aussi « punchy » et graphiquement, les nouveaux environnements valent le coup d'œil. La partie sonore n'est pas en reste, même si l'effet de surprise est amoindri puisque nous avions déjà eu le droit à la plupart des bruitages et musiques dans le premier acte. Après tout, nous sommes dans le même jeu, vendu en épisodes. Donc rien d'anormal non plus à ne pas renouveler le gameplay. Mais a-t-on cette fois-ci une durée de vie plus conséquente ? Ou au moins l'envie de rejouer certaines parties de l'aventure pour découvrir des passages annexes ? S'agissant du premier point, on note un véritable effort, puisqu'il faut plus de trois heures pour venir à bout du deuxième chapitre (au lieu de deux heures précédemment). A contrario, sur le deuxième point, il y a peu de replay-value, la quête étant artificiellement allongée - cela se ressent dans les combats longs et difficiles -, vous pourriez d'ailleurs en ressortir un peu écœuré. Il faut se contenter d'un unique véritable embranchement dans l'histoire, qui pourrait toutefois vous donner l'envie de rejouer ce passage précis. D'une manière générale, la quête devient véritablement épique et on se demande quelles « bestioles » encore plus grosses nous attendent dans les prochains actes. On en a l'eau à la bouche ! 

Note
9/10

Joe Dever's Lone Wolf - Chasse en Forêt, sans renouveler le socle posé dans le premier acte, nous prouve que l'équipe était capable de faire mieux. On a donc l'impression que le premier chapitre n'était qu'un galop d'essai mal équilibré. Les développeurs se dépassent donc pour nous proposer une « suite » plus longue, plus riche. Certes, on reste dans le registre classique du héros qui sauve tout le monde et plus encore, mais on en redemande. Que dire de plus, si ce n'est que si le troisième chapitre se révèle aussi bon, on signe tout de suite !

  • Née dans les années 80, Manoloben a pu tour à tour découvrir les joies du PC, puis des consoles de salon. C'est dans les années 2000 avec la découverte de la Neogeo Pocket qu'il s'est lié d'amour pour les consoles portables. Le(la?) GameBoy Advance fut sa/son compagnon pendant son école d'ingénieur puis, se fut au tour de la GP32 et de ses dérivées... Ne souhaitant pas quitter ce milieu, il a rejoint l'équipe d'un site en ligne spécialiste des consoles portables en 2011. Cette passion lui fit quitter le groupe pour fonder Air-gaming avec deux autres amis. Aujourd'hui, Manoloben souhaite transmettre une information sans tabou ni limitations, qui sont trop souvent imposés par un milieu de plus en plus vénal.

Du même auteur : Manoloben

Mots-clés: RPG, Action, iPad, Loup Solitaire, Manoloben, Livre Dont Vous Êtes le Héros, Joe Dever's Lone Wolf, Bulkypix

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

11

Lego Worlds, le test sur Switch

octobre 10, 2017 Test - Nintendo Switch Angi
Disponible en early access depuis 2015 puis sorti il y a environ six mois sur PS4/PC/XBoxOne, Lego Worlds avait alors eu un accueil quelque peu mitigé. Nous n’avions pas eu l’occasion de le tester à l’époque, mais celui-ci arrive aujourd’hui sur Nintendo Switch. Nous allons donc aujourd’hui voir si jeu de construction légendaire et jeu vidéo…
170612 mort 1

(Gamescom 2017) Stand-Alone, Dishonored 2 est sauf

septembre 05, 2017 Hors-Sujet Benjamin
C’est dans une salle bien cachée du stand Bethesda qu’on a pu prendre en main Dishonored 2 : La Mort de l’Outsider durant une petite heure. La souris en main, bien installé dans un fauteuil pour Gamer, il a fallu réapprendre à jouer au combo clavier-souris (mon dernier jeu en vue à première personne est Skyrim). Afin que l’on puisse s’amuser…

Avez-vous lu cet article?