Rising Board 3D, le test sur 3DS

RisingBoard11

J'apprécie énormément les surprises, et j'aime encore plus quand elles sont bonnes! Rising Board faisait partie des titres à moins de 3 euros sur Nintendo 3DS. Jusque là notre expérience avec ces titres (dont beaucoup sont estampillés Circle Ent. sans vouloir dénoncer) était plutôt mauvaise. La preuve : notre dossier sur les jeux à moins de 3 euros sur Nintendo 3DS, quasi vide en raison du peu de titres viable. Rising Board lui venait un peu une main devant, une main derrière. Peu de communication à l'époque de sa sortie (en 2012 quand même). Bref, le titre est surement passé à côté d'un succès qu'il aurait mérité et c'est bien dommage. Car, caché sous ce qui semblerait être un simple Runner, on trouve un petit jeu malin et addictif. Et moi, j'aime bien être accroc!

 

Note
8/10
Pas la peine de détailler plus le titre, vous avez un Runner sur planche de Surf ou équivalent. Votre but, faire le plus de points possible, récupérer les soleils, éviter les récits et en mettre plein la vue à vos amis pingouins! Le jeu propose des graphismes chatoyants (oui c'est bien le mot!), plusieurs types d'événements et huit types planches pour changer quelque peu les règles, des décors générés aléatoirement (et les obstacles qui vont avec!), deux boutons pour jouer et faire des figures (backflip, flip etc etc...). Bref, si vous comprenez rapidement qu'il est impossible de s'arrêter et qu'il vous faudra de toute façon aller au casse-pipe, vous vous amuserez à n'en pas douter. Petite déception, malgré que vous puissiez vous diriger dans la profondeur (avec un effet 3D saisissant), vous ne pourrez pas faire le moindre saut dans cette direction, la réception étant toujours estimée par le jeu comme un échec, avec la chute qui va avec!

 

  • Née dans les années 80, Manoloben a pu tour à tour découvrir les joies du PC, puis des consoles de salon. C'est dans les années 2000 avec la découverte de la Neogeo Pocket qu'il s'est lié d'amour pour les consoles portables. Le(la?) GameBoy Advance fut sa/son compagnon pendant son école d'ingénieur puis, se fut au tour de la GP32 et de ses dérivées... Ne souhaitant pas quitter ce milieu, il a rejoint l'équipe d'un site en ligne spécialiste des consoles portables en 2011. Cette passion lui fit quitter le groupe pour fonder Air-gaming avec deux autres amis. Aujourd'hui, Manoloben souhaite transmettre une information sans tabou ni limitations, qui sont trop souvent imposés par un milieu de plus en plus vénal.

Du même auteur : Manoloben

 

Mots-clés: Runner, Manoloben

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

10

Brakes Are For Losers, le test Switch

avril 16, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
Amateurs du légendaire Super Sprint, ou peut-être de Super Off Road ou Super Skidmarks pour les moins seniors d’entre vous (et nous), réjouissez-vous. Issu du studio Oudidon et édité par Playdius, Brakes Are For Losers (BAFL) débarque sur Nintendo Switch, se qualifiant lui-même de titre néo-rétro. C’est donc à toute allure que nous allons aborder…
10

Atomik RunGunJumpGun, le test sur Switch

avril 16, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
3, 2, 1, action. Intro minimaliste, musique d’ambiance techno-planante, atmosphère visuelle au croisement de la rave party et du ZX Spectrum, c’est parti pour Atomik: RunGunJumpGun. Un runner nerveux, rétro dans l’aspect mais bien actuel dans sa difficulté. Nous l’avions déjà testé sur Ipad il y a quelques temps et il débarque aujourd’hui sur…

Avez-vous lu cet article?