BookStore Dream, le test sur DS/3DS

TB DSiWare BookstoreDream FFFFFF C

Dans la série "apprenez à devenir entrepreneur grâce à votre Nintendo DS", aujourd'hui nous testons BookStore Dream un titre de Circle Entertainment connu pour avoir fait quelques jeux sur DSiWare dont BookStore Dream. Le titre est proposé à un prix plancher de 1,99€ uniquement au téléchargement. Il vous mettra dans la peau d'un gérant de librairie et vous donnera pour ultime but d'amasser assez d'argent pour prendre votre retrait. Pas de panique,  c'est tout à fait possible étant donné que dans ce monde virtuel, le livre est devenu une denrée rare dont le prix est exorbitant. Surement une boutique pour fan d'Apple et/ou hipters. Cool

 

Après ce troll totalement assumé, parlons enfin du jeu. Il est bien évidemment que pour un titre à moins de 2€, le système de gestion est assez simplifié. Votre fiche de poste vous donnera loisir de gérer le stock, décider des contrats à passer avec les maisons d'édition (chose étonnante on paye la maison d'édition pour proposer ses livres à la vente), décider de la décoration intérieure (étagère, chaise, présentoir), faire de la publicité, embaucher quelques salariés et prévoir des séances d'autographe (payante encore une fois). Et c'est tout!

Ces occupations ne vous permettront pas de vous occuper très longtemps durant les longues journées dans votre librairie. D'ailleurs, à croire que les développeurs souhaitaient nous faire ressentir la solitude d'un libraire, puisque bien souvent vous verrez quantité de personnes défiler devant votre boutique sans qu'ils ne prennent la peine de s'y arrêter. À l'inverse, les samedis avec séances de dédicace vous permettront de renflouer vos caisses afin de payer le loyer et les différentes charges inhérente à la gestion d'une boutique. Et ainsi de suite...

Note
6/10
Le jeu n'est pas très beau, les musiques répétitives, cependant je reste intimement persuadé que ce jeu à plus d'intérêt qu'un Clash of Clan ou encore Farmville. Pourtant la gestion est limitée à une seule librairie, beaucoup de tâches peuvent s'automatiser (la gestion du stock par exemple) et on passe énormément de temps à attendre le client. En somme une vraie simulation... et pour moins de 2€ bien que son contenu soit un peu léger, on ne peut réellement lui reprocher.

 

 

  • Née dans les années 80, Manoloben a pu tour à tour découvrir les joies du PC, puis des consoles de salon. C'est dans les années 2000 avec la découverte de la Neogeo Pocket qu'il s'est lié d'amour pour les consoles portables. Le(la?) GameBoy Advance fut sa/son compagnon pendant son école d'ingénieur puis, se fut au tour de la GP32 et de ses dérivées... Ne souhaitant pas quitter ce milieu, il a rejoint l'équipe d'un site en ligne spécialiste des consoles portables en 2011. Cette passion lui fit quitter le groupe pour fonder Air-gaming avec deux autres amis. Aujourd'hui, Manoloben souhaite transmettre une information sans tabou ni limitations, qui sont trop souvent imposés par un milieu de plus en plus vénal.

Du même auteur : Manoloben

 

Mots-clés: Manoloben, Nintendo DS, DSiWare

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

ffanpp0f

Final Fantasy (écrit le 07/02/2008)

juin 16, 2017 Test - PSP Benjamin
Après les rééditions de Final Fantasy sur WonderSwan, puis sur GBA (dans Final Fantasy 1 et 2 : Dawn of Souls), voici venu une version que personne n’attendait, sur PSP. La version de trop ? Nous n’allons pas nous attarder sur le scénario et les mécaniques de jeu, déjà largement détaillés dans nos précédents tests. Penchons-nous plutôt directement…
Final Fantasy Tactics art 1

Final Fantasy Tactics, le test sur PSP (écrit le 25/12/2007)

juin 19, 2017 Test - PSP Benjamin
Peut-être que certains d’entre vous ont maudit Square Soft, en 1997, lorsque la société japonaise avait refusé de distribuer Final Fantasy Tactics sur PlayStation en Europe. D’autres, verts de rage, se demandaient si l’éditeur serait capable de placer notre continent sur une carte du monde. Près de dix ans plus tard, il semblerait que Square Soft…

Avez-vous lu cet article?