Chevalier de Baphomet 5 : La Malediction du Serpent Chapitre 1, le test sur PS Vita

Les Chevaliers de Baphomet 5 1
SANS CHEVALIER, SANS PANTALON!

Deux ans après l'envol de la plate-forme de financement communautaire Kickstarter, les joueurs commencent à en récolter les fruits. Par exemple sur la console portable PS Vita qui accueille Georges Stobbart, le célèbre héros de la série de jeux d'aventure de style point & click Les Chevaliers de Baphomet, déclinée ici en un cinquième épisode : Les Chevaliers de Baphomet 5 : la Malédiction du Serpent - Chapitre 1. Au total, ce titre sera divisé en deux chapitres, sous une forme dématérialisée uniquement pour le moment. Le premier est disponible pour une douzaine d'euros. Un prix plancher pour attirer de nouveaux joueurs ? Tant mieux pour les fans de la première heure qui pourront aussi en profiter, d'autant plus que l'aventure vaut largement le coup !

C'est donc grâce à Kickstarter que Les Chevaliers de Baphomet 5 : la Malédiction du Serpent a été financé. 15 000 joueurs ont mis leurs économies et réuni plus de 700 000 dollars afin de nous fournir cette suite inattendue. Concrètement, on revient aux bases de la série, puisque le jeu débute à Paris avec Georges et Nicole. Ceux-ci sont pris dans un tourbillon d'événements inhabituels et sont témoins d'un meurtre. Sans « spoiler », cette première partie est très terre à terre avec pour trame le vol d'un tableau. Vous avancez dans l'aventure sur fond d'enquête policière. Témoignages, contre-témoignages et indices seront votre lot quotidien. Nous n'avons donc pas de cité perdue ou d'objets magiques dans cette première partie, contrairement à ce que la série Les Chevaliers de Baphomet nous a habitué. La fin de l'épisode et son cliffhanger laissent cependant présager une suite plus dynamique et extravagante, ce qui ne sera pas pour nous déplaire.

Le principe de jeu n'a pas changé depuis le premier volet, cela reste dans la plus pure tradition des point & click : association d'objets avec des éléments du décor, discussion et puzzles seront au rendez-vous durant les sept heures de cette première partie. Seule différence notable, le jeu est passé en 2.5D d'après les développeurs. Entendez par là que les décors sont superbement dessinés (contrairement aux épisodes 3 et 4), mais que les personnages sont désormais en 3D avec un effet de cell-shading. Un rendu qui rappelle diablement Runaway...

La musique accompagne toujours admirablement l'aventure, soulignant vos réussites ou les événements marquants. Les doublages français, très corrects pour les personnages principaux, partent dans la caricature malheureuse pour les secondaires. C'est un peu dommage, mais sans grande conséquence. Et soyons heureux qu'un jeu véritablement indépendant ait pu conserver une voix connue et prestigieuse comme celle de Emmanuel Curtil (Jim Carrey, ou Mike Myers en VF). Par ailleurs, notez que l'écran de quelques pouces de la PS Vita suffit amplement à profiter de l'aventure, les couleurs étant d'une agréable vivacité. Quant aux zones de recherche, elles sont très clairement identifiables et activables avec l'écran tactile. Ce qui a tendance à rendre le jeu assez facile, contrairement à ses ainés.

Note
8/10
C'est donc un parcours presque sans faute que réalise Revolution Software, avec une aventure débutant certes calmement, mais ouvrant une boîte de pandore. Notre curiosité est piquée à vif et nous n'attendons qu'une chose : la suite ! La date de sortie des Chevaliers de Baphomet : La malédiction du Serpent - Chapitre 2 est pour l'heure inconnue. Afin de réaliser quelques économies sans prendre trop de risques - au vu de la qualité de cet épisode - nous ne saurions que trop vous conseiller d'acheter les deux chapitres d'un coup, geste vous octroyant 20 % de réduction au passage ce qui n'est pas négligeable. Georges Stobbart est de retour pour notre plus grand plaisir, qu'on se le dise !

  • Née dans les années 80, Manoloben a pu tour à tour découvrir les joies du PC, puis des consoles de salon. C'est dans les années 2000 avec la découverte de la Neogeo Pocket qu'il s'est lié d'amour pour les consoles portables. Le(la?) GameBoy Advance fut sa/son compagnon pendant son école d'ingénieur puis, se fut au tour de la GP32 et de ses dérivées... Ne souhaitant pas quitter ce milieu, il a rejoint l'équipe d'un site en ligne spécialiste des consoles portables en 2011. Cette passion lui fit quitter le groupe pour fonder Air-gaming avec deux autres amis. Aujourd'hui, Manoloben souhaite transmettre une information sans tabou ni limitations, qui sont trop souvent imposés par un milieu de plus en plus vénal.

Du même auteur : Manoloben

Mots-clés: PS Vita, Test, Aventure, Kickstarter, Les Chevaliers de Baphomet

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

ffanpp0f

Final Fantasy (écrit le 07/02/2008)

juin 16, 2017 Test - PSP Benjamin
Après les rééditions de Final Fantasy sur WonderSwan, puis sur GBA (dans Final Fantasy 1 et 2 : Dawn of Souls), voici venu une version que personne n’attendait, sur PSP. La version de trop ? Nous n’allons pas nous attarder sur le scénario et les mécaniques de jeu, déjà largement détaillés dans nos précédents tests. Penchons-nous plutôt directement…
téléchargement 2

Final Fantasy 2 (écrit le 07/02/2008)

juin 17, 2017 Test - PSP Benjamin
Square-Enix et Ubisoft ont eu la « bonne » idée de proposer les adaptations de Final Fantasy 1 et 2 sur PSP de manière séparée et non traduite. Voilà qui a fait grincer des dents beaucoup de joueurs, surtout lorsque l’on sait que la GBA, elle, a eu le droit à une compilation regroupant les deux titres dans et en français. Quel intérêt de se…

Avez-vous lu cet article?