Azkend 2, le test sur PS Vita

08
 

Le tour du Monde en 80 Candy Crush
Nous allons aujourd’hui nous intéresser à Azkend 2 : The World Beneath, déjà sorti de longue date sur Ios et Windows. Il entend combiner Puzzle Match-3 (association de 3 symboles ou plus) et narration SF ambiance Jules Verne, le tout sur PS4 et PS Vita. Curieux mélange, mais pourquoi pas… Voyons de quoi il retourne.

 

03
Des images de fond superbe

Vingt mille lieues sous le Google Translate

Lancement du titre. Musique épique, images statiques et début de la narration… Dans la langue des Spice Girls uniquement. Malheureusement en effet, le jeu n’a pas été traduit, y compris au niveau des sous-titres. Anglophobes, beware. Même si le titre est bien entendu parfaitement jouable sans cerner les nuances du récit, celui-ci apporte malgré tout qualitativement à l’atmosphère globale de l’ensemble.

L’histoire qui nous est ici contée est celle d’une jeune femme voyageant de Liverpool à New York à bord d’un bateau, lequel se retrouve malheureusement aspiré par un tourbillon en pleine mer. Après l’incident, elle se réveille alors au milieu d’un monde sous les mers et inexploré jusque-là…

Cinq semaines en Match-3

L’essentiel du système de jeu est simple mais efficace. Il consiste à réaliser des chaînes de 3 objets minimum, afin de réaliser divers objectifs variables selon le tableau : enlever le brouillard pour faire apparaître l’image de fond, colorer toutes les cases, débloquer un objet particulier, retenir des insectes qui escaladent l’écran ou encore éteindre un feu par exemple.

02
Un systeme de jeu classique

L’allure hexagonale des cases permet néanmoins beaucoup plus de possibilités qu’à l’accoutumée, avec des séquences pouvant aller jusqu’à 15, 20 ou même 30 enchaînements. Par ailleurs, certaines cases particulières viennent enrichir le tableau, telles que certaines grisées qui prendront plus d’étapes à colorer, ou contenant des objets gelés à « faire fondre » pour les déverrouiller puis les éliminer.

Votre progression dans l’histoire et au fil des tableaux vous permettra également de débloquer de nombreux objets et autres power-ups, passifs ou actifs. Par exemple, le compas fait office de « Joker » vous permet de réaliser des chaînes via 2 types d’objets différent. Alors que la dynamite fera le ménage autour d’elle, que les jumelles feront disparaître les pièces isolées pour faciliter les chaînes, ou que les lunettes feront apparaître des indices plus fréquemment.

07
Une progression scénarisée

Voyages extraordinairement complets

Le tout peut sembler assez complexe ainsi énoncé. D’autant plus que le jeu ne comprend pas moins de 60 tableaux, et que la difficulté monte assez rapidement, sans jamais être insurmontable, en raison d’un chronomètre souvent assez serré. Mais il s’appréhende finalement très bien et apporte une grande richesse au titre.

A noter que chaque chapitre de l’histoire comprend également une séquence de « reconnaissance d’image » (trouver rapidement où se situe un élément du décor, affiché dans un petit encart et extrait issu du tableau de fond) sympathique mais finalement assez anecdotique. Et que le titre dispose d’un mode challenge/scoring, se résumant essentiellement à une course au score chronométrée.

Finition Tout l’Univers

Visuellement, le jeu lui-même est propre bien qu’assez statique. Les effets liés aux items et power-ups sont parfois un peu cheap. Certaines animations supplémentaires auraient sûrement participé au dynamisme de l’ensemble, mais rien de grave.

05
Le mode challenge, simple et efficace

L’habillage qui entoure Azkend 2 est par contre d’une qualité tout à fait exceptionnelle. Les fonds d’écran sont constitués de toiles généralement superbes. Côté musique, nous sommes ici loin des petites mélodies ultra-répétitives et vite agaçantes habituelles au genre. Dans un registre classique oscillant entre le mélancolique et l’épique, ces véritables symphonies flatteront vos tympans.

Michel Strogoff sur le canapé, ou dans le métro ?

Comme évoqué en début de test, Azkend 2 est disponible sur PS4 et sur PS Vita. Né à l’ère de l’avènement des puzzle-games sur tablettes et smartphones, il se destine plus particulièrement à la portable de Sony, avec une jouabilité optimale sur l’écran tactile. Toutefois, bien qu’évidemment moins précise et moins agréable, l’utilisation du pad sur PS4 permet tout de même une bonne expérience de jeu.

De toute façon, le jeu est cross-buy à 8€ sur le PSN. Vous pourrez donc librement choisir le support qui vous convient le mieux sans repasser à la caisse, voire opter pour les deux. Seules ombres au tableau, par contre, pas de multijoueur ni de cross-save. Mais le genre du titre et sa replay value rendent ces points finalement peu gênants.

 

Note
8/10

De la Terre à la Lune
Inattendu, souvent rangé dans la case casual, peu promu, pas vraiment révolutionnaire… Azkend 2 s’avère finalement être plutôt bien conçu, doté d’une excellente réalisation, addictif et parfois même assez tendu. Une très bonne surprise, donc. Si un puzzle Match-3 (avec une finition tout de même très supérieure à ce que l’on peut habituellement trouver dans le genre) vous intéresse et que l’Anglais ne vous rebute pas, n’hésitez pas.

 

 

 

Présentation de l'auteur : Angi

  • angi50 50 ANgI- da Polom

    Né dans les Miel Pops, Ulysse 31 et les spirographes, ANgI- est un bon petit geek un poil rétro, mais pas que. Pas que car le présent a concrètement du bon vidéoludique à offrir à défaut de certitudes sur un avenir toujours incertain. Et pas que parce qu'au-delà des jeux vidéo, pas mal d'autres trucs l'intéressent tels que la culture nipponisante ou la technologie en général. Aujourd'hui, il a du mal à trouver sa place dans ce monde sans pitié où chaque comportement doit être codifié. Faux gamer devant l'éternel, ancien nerd doublé d'un otaku ou papa casual...? Ou peut-être un peu tout ça à la fois. Aujourd'hui, en matière de mobilité, la Nintendo 3DS a ses préférences. Et soyons honnêtes jusqu'au bout, l'iPad aussi, un peu.

Du même auteur : Angi

 

 

 

 

 

Mots-clés: PS Vita, iOS, Puzzle

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

10

Brakes Are For Losers, le test Switch

avril 16, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
Amateurs du légendaire Super Sprint, ou peut-être de Super Off Road ou Super Skidmarks pour les moins seniors d’entre vous (et nous), réjouissez-vous. Issu du studio Oudidon et édité par Playdius, Brakes Are For Losers (BAFL) débarque sur Nintendo Switch, se qualifiant lui-même de titre néo-rétro. C’est donc à toute allure que nous allons aborder…
10

Atomik RunGunJumpGun, le test sur Switch

avril 16, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
3, 2, 1, action. Intro minimaliste, musique d’ambiance techno-planante, atmosphère visuelle au croisement de la rave party et du ZX Spectrum, c’est parti pour Atomik: RunGunJumpGun. Un runner nerveux, rétro dans l’aspect mais bien actuel dans sa difficulté. Nous l’avions déjà testé sur Ipad il y a quelques temps et il débarque aujourd’hui sur…

Avez-vous lu cet article?