Air-Gaming en force à la Gamescom 2017

Gc2016 01p

Voilà, le mois d’août et c'est pour nous la préparation estivale du plus grand salon européen du jeu vidéo, j'ai nommé la Gamescom. Cette année, le salon sera encore un peu plus grand, et passe à 201 000 m2 au lieu des 193 000 de 2015 et 2016.

Il faut être réaliste : on voit bien que le salon ne peut s'agrandir qu'à la marge, tant l'espace dans le parc des expositions de Cologne est rempli jusqu'à saturation, surtout pour une fréquentation toujours aussi nombreuse et qui plafonne à 345 000 personnes en 2015 et 2016, jauge de sécurité oblige. Personne n'a les moyens de vérifier ces chiffres, mais on a toutes les raisons de croire les organisateurs, surtout quand vous vous retrouvez au beau milieu de ce petit monde pour accéder désespérément à un rendez-vous. Cinq halls pour le public plus quatre halls dédiés aux professionnels, où ont souvent lieu les rendez-vous les plus intéressants, inutile de vous dire que là bas, on ne chôme jamais.

Et cette année Air-Gaming compte bien y aller en force. Cette année, tout a été organisé longtemps à l'avance, on ira tel l'A-Team de choc ! Face Kuk, Mad Manoloben et notre rookie Angi Hannibal seront de la fête.

On a nos billets de train, notre appartement, nos accréditations presse et bien sûr nos rendez-vous sélectionnés parmi les 900 exposants attendus. Comme souvent on vous promet de vous parler de ce qui se fait de mieux (ou pas) dans le monde merveilleux du jeu vidéo. Trois fois plus de news, de jeux, de bières et de babes. Mais promis comme l'année dernière on fera aussi des photos de cosplay masculin pour nos fan(e)s...

 

Présentation de l'auteur : Kuk

  • Kuk

    Kuk s'est lié d'amitié avec le monde du jeu vidéo très jeune. En 1988, il possède son premier ordinateur, un Atari 1040 STF flambant neuf. Et Atari ne le quittera plus jamais… Durant les années suivantes, il s'intéresse tour à tour à la Nec GT, à la NeoGeo Pocket et à sa petite soeur, la déclinaison Color, qui le font rentrer dans le jeu vidéo portable. Passionné d’histoire et de littérature, il apprécie tout particulièrement les jeux de rôle et les jeux d’aventure. Il montre aussi beaucoup d'intérêt pour le travail fourni par les développeurs indépendants dont il se fait une spécialité. Dans tous les cas, il privilégie le fond à la forme.

Du même auteur : Kuk

mai 07, 2018
rogue legacy ps vita
Test - PS Vita

Rogue Legacy, le test sur PS Vita

 

Mots-clés: Gamescom, Kuk

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

11

Penny Punching Princess, le test sur PS Vita

juin 15, 2018 Test - PS Vita Olivier B.
Penny Punching Princess, c’est joli et coloré à souhait. En un mot, c’est kawaï ! Mais le nouvel action-RPG nippon de NIS America sur PS Vita (et Nintendo Switch) cache bien son jeu : en réalité nous avons plutôt affaire à un jeu hardcore qui en rebutera plus d’un, console ou manette en main.
HeartS 10

Heart & Slash, le test sur Switch

juin 05, 2018 Test - Nintendo Switch Aymerick
Heart & Slash est un jeu d’action qui a une petite réputation sur la scène des indépendants PC, du fait notamment des attentes formulées lors de son financement via la plate-forme Kickstarter. Sa conversion sur la console Switch disponible via l’eShop est donc une bonne occasion de nous y intéresser.

Avez-vous lu cet article?