L'e-sport grand gagnant de la Paris Games Week 2016... Malheureusement

b 570bd7f25403e

Un salon en chasse un autre, après notre couverture de la Gamescom de Cologne, nous voici déjà au double salon parisien combinant la Games Connexion Europe (réservé aux professionnels) et la Paris Games Week ("So" grand public). Si les chiffres de fréquentations ont été pas mal écornés dans un article du monde, la taille du salon augmente elle régulièrement. On était ravi d'apprendre que cette année 30% de surface supplémentaire ont été allouée... Avant de se rendre compte que tout cela correspond à un hall réservé à l’e-sport...

Dommage, qu'à cela ne tienne on sera encore de la partie avec mon compère Manoloben pour écumer les stands des indépendants, probablement notre seul joie, puisque Nintendo ne sera pas présent et que Sony saborde consciencieusement sa PS Vita.

Dans tous les cas, on essayera de s'appesantir sur des jeux non traités à Cologne, faute de temps, ou les nouveautés qu'on pourra dénicher. N'hésitez à nous laisser des commentaires avec vos attentes et vos impressions. Pour nous rencontrer ça sera également possible en semaine. 

 

Présentation de l'auteur : Kuk

  • Kuk

    Kuk s'est lié d'amitié avec le monde du jeu vidéo très jeune. En 1988, il possède son premier ordinateur, un Atari 1040 STF flambant neuf. Et Atari ne le quittera plus jamais… Durant les années suivantes, il s'intéresse tour à tour à la Nec GT, à la NeoGeo Pocket et à sa petite soeur, la déclinaison Color, qui le font rentrer dans le jeu vidéo portable. Passionné d’histoire et de littérature, il apprécie tout particulièrement les jeux de rôle et les jeux d’aventure. Il montre aussi beaucoup d'intérêt pour le travail fourni par les développeurs indépendants dont il se fait une spécialité. Dans tous les cas, il privilégie le fond à la forme.

Du même auteur : Kuk

 

Mots-clés: News, Kuk, Paris Games Week

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

10

Atomik RunGunJumpGun, le test sur Switch

avril 16, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
3, 2, 1, action. Intro minimaliste, musique d’ambiance techno-planante, atmosphère visuelle au croisement de la rave party et du ZX Spectrum, c’est parti pour Atomik: RunGunJumpGun. Un runner nerveux, rétro dans l’aspect mais bien actuel dans sa difficulté. Nous l’avions déjà testé sur Ipad il y a quelques temps et il débarque aujourd’hui sur…
10

Brakes Are For Losers, le test Switch

avril 16, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
Amateurs du légendaire Super Sprint, ou peut-être de Super Off Road ou Super Skidmarks pour les moins seniors d’entre vous (et nous), réjouissez-vous. Issu du studio Oudidon et édité par Playdius, Brakes Are For Losers (BAFL) débarque sur Nintendo Switch, se qualifiant lui-même de titre néo-rétro. C’est donc à toute allure que nous allons aborder…

Avez-vous lu cet article?