Fire Emblem où Nintendo et la culture de l'argent... pardon d'entreprise !

Fire Emblem Gold

Il ne vous a pas échappé, notamment si vous êtes un tant soit peu intéressé par les jeux de rôle, que Fire Emblem Echoes vient de sortir ce 19 mai sur Nintendo 3DS. "Ils viennent" de sortir pourrait-on dire, tant ce jeu accumule pas moins de vingt deux DLC à des prix allant de 1,99€ à 3,99€. Ainsi, au total, cinq packs téléchargeables seront proposés sur l'eShop. Nous sommes désormais habitués aux DLC, mais ce à quoi nous sommes moins habitués, c'est la somme rondelette qu'il faudra dépenser pour tous les obtenir : 51 euros en additionnant leurs prix individuels et "seulement" 45€ si vous les achetez tous d'un coup. Soit plus que le jeu de base...

Fledging Warriors Pack à huit euros ajoutera un donjon et deux cartes pour les débutants.
Undaunted Heroes Pack à dix euros ajoutera un donjon et deux cartes un peu plus difficiles.
Lost Altars Pack à quinze euros ajoutera dix donjons et autant de classes supérieures absentes dans le jeu de base.
Rise of the Deliverance Pack à treize euros ajoutera quatre carte retraçant l'histoire de la Délivrance avant l'apparition d'Alm, avec des conversations de soutien spécifique et des personnages jouables uniquement dans ce DLC.
Cipher Companions Pack, à cinq euros pour deux cartes, vous permettra de recruter quatre des héros du jeu de cartes Fire Emblem Cipher.

Cette situation nous rappelle la sortie pas si lointaine de Fire Emblem Fates, qui déjà faisait passer les doubles éditions Pokémon pour un standard d'économies. Le jeu se déclinait en deux scénarios dont seuls les premiers chapitres diffèrent : la couverture blanche représente Fire Emblem Fates: Héritage et sa soeur à couverture mauve Fire Emblem Fates: Conquête. Vous pouviez les acheter sur supports physiques entre 33€ à 50€ selon les enseignes.

Bien sûr, Héritage et Conquête sont disponibles en dématérialisé sur l'eShop de la Nintendo 3DS pour... 45€. Eh oui! Nintendo, une fois encore, nous rappelle qu'elle est capable de vendre ses jeux dématérialisés au prix des jeux physiques, voire plus cher.

Mais ce n'est pas fini, car après avoir choisi une des deux trames scénaristiques imposées par la nature de la version achetée, vous pouvez ensuite acheter une troisième "voie" sur l'eShop à 19,99€; Fire Emblem Fates: Révélation. Sachant que vous pouvez également y acheter l'autre voie manquante (Héritage ou Conquête) toujours pour 19,99€. Un prix désormais standard pour Nintendo.

Le site officiel Nintendo explique les choses bien comme il faut : les trois jeux, les extensions, les Amiboo, l'achat eShop... mais rien sur la version collector. Ah ? Il y a une version collector ? Oui, même qu'elle inclue les trois versions dans la même cartouche. Inutile de vous dire qu'elle était déjà indisponible avant même sa sortie, une partie des réservations n'ayant même pas été approvisionnées.

Quand on sait faire une petite addition on se demande si Nintendo n'a pas privilégie de vendre ses trois versions au prix fort, la version collector ne coutant "que" 80€/85€, c'est a dire autant que les trois en dématérialisé... et 25% moins cher que les deux versions physiques plus le troisième scénario en dématérialisé (120€).

Petit malin que vous êtes ! Vous pensiez tout de suite à l'achat de l'édition spéciale, New Nintendo 3DS XL Fire Emblem Fates Edition afin de pouvoir clamer à tous que vous êtes un élu possédant l'édition tant recherchée de Fire Emblem... Eh bien non ! Car celle-ci ne dispose ni de l'une ou l'autre version, et encore moins du DLC...

Mais rassurez vous, Nintendo vous a prévu du DLC payant en "veux-tu en voilà" : ses responsables ont même été retors commerçants gentils avec vous, car l'achat des DLC était proposé en prévente sous le nom de "saison Pack 1" au prix de 17,99 € au lieu de 24,99€. Vous aviez ainsi accès à onze cartes, ainsi qu'à un bonus de 10 000 pièces d'or... A l'unité, ces scénarios oscillent entre 1,99€ et 2,49€ avec un prix de 4,49€ pour un DLC, De lourds secrets avec deux cartes...Ne partez pas déjà ! Il y a quand même une bonne nouvelle, un DLC est gratuit, Le détour Ylissien... Profitez-en bien, c'est la seule chose qui vous sera offerte.

Mais revenons à l'actualité du jour, Fire Emblem Echoes qui arrête donc d’être décliné en une multitude de sous versions. Mais c'est pour mieux confirmer retour à la formule Fire Emblem Awakening qui proposait pléthore de DLC. Pire, un certains nombre d'éléments comme certaines évolutions de classe ou des éléments de scénarios ne semblent accessibles qu'avec des achats en ligne. A confirmer lors d'un futur test. Avec un jeu de base vendu autour de 35€/40€, on retombe sur une somme globale de 80€/91€ si on rajoute les DLC. A croire que la licence Fire Emblem sert de produit test pour permettre à Nintendo de nous proposer une gamme de jeux vidéo aux profits maximisés optimisés ? On attend de voir si cette dure réalité commerciale se concrétise !  

Présentation de l'auteur : Kuk

  • Kuk

    Kuk s'est lié d'amitié avec le monde du jeu vidéo très jeune. En 1988, il possède son premier ordinateur, un Atari 1040 STF flambant neuf. Et Atari ne le quittera plus jamais… Durant les années suivantes, il s'intéresse tour à tour à la Nec GT, à la NeoGeo Pocket et à sa petite soeur, la déclinaison Color, qui le font rentrer dans le jeu vidéo portable. Passionné d’histoire et de littérature, il apprécie tout particulièrement les jeux de rôle et les jeux d’aventure. Il montre aussi beaucoup d'intérêt pour le travail fourni par les développeurs indépendants dont il se fait une spécialité. Dans tous les cas, il privilégie le fond à la forme.

Du même auteur : Kuk

 

Mots-clés: News, Nintendo, Kuk, Nintendo 3DS, Fire Emblem

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

ffanpp0f

Final Fantasy (écrit le 07/02/2008)

juin 16, 2017 Test - PSP Benjamin
Après les rééditions de Final Fantasy sur WonderSwan, puis sur GBA (dans Final Fantasy 1 et 2 : Dawn of Souls), voici venu une version que personne n’attendait, sur PSP. La version de trop ? Nous n’allons pas nous attarder sur le scénario et les mécaniques de jeu, déjà largement détaillés dans nos précédents tests. Penchons-nous plutôt directement…
téléchargement 2

Final Fantasy 2 (écrit le 07/02/2008)

juin 17, 2017 Test - PSP Benjamin
Square-Enix et Ubisoft ont eu la « bonne » idée de proposer les adaptations de Final Fantasy 1 et 2 sur PSP de manière séparée et non traduite. Voilà qui a fait grincer des dents beaucoup de joueurs, surtout lorsque l’on sait que la GBA, elle, a eu le droit à une compilation regroupant les deux titres dans et en français. Quel intérêt de se…

Avez-vous lu cet article?